Du 23 au 31 août, téléchargez deux romans numérique en en fixant vous-même le prix. Minimum : 0 €

Avatar de l’utilisateur
DiChim
Vandale du vide
Messages : 4
Enregistré le : 30 août 2010 à 16:28

Re: Du 23 au 31 août, téléchargez deux romans numérique en en fi

Messagepar DiChim » 02 septembre 2010 à 14:50

sossa a écrit :- le fichier avec DRM est moins cher que le fichier sans DRM. Pourquoi ?


Lorsque j'avais posé la question à l'époque (2008) on m'a répondu ça :
c'est juste la contrepartie raisonnable d'une facilité en plus - et une petite provision pour les piratages qui auront forcément lieu
Chimères.org Mes textes sous Licence Art Libre
Avatar de l’utilisateur
Lucie
Patrouilleur temporel
Messages : 87
Enregistré le : 09 mai 2009 à 15:05
Contact :

Re: Du 23 au 31 août, téléchargez deux romans numérique en en fi

Messagepar Lucie » 02 septembre 2010 à 15:47

Sossa a dit (entre autres choses) : "vous donnez des leçons au seul éditeur papier qui fait des efforts"

Non. Des tas d'éditeurs font des efforts en ce sens, et dans le domaine SF, Eons (fondé en 2004) a été un précurseur en matière de numérique, avec des e-book allant de 2 à 8 euros, grosso modo. Et comme tous les précurseurs, ils ont essuyé les plâtres.

Sinon, je copie-colle ce que j'ai déjà écrit sur le forum d'ActuSF, mais 'ai sûrement plus de chance d'avoir une réponse de Clément ici ;)

En réaction à la lecture de l'interview, voilà le commentaire que je viens de déposer à la lettre ouverte d'Ayerdhal (je ne sais pas si le lien est accessible pour les non-facebookiens ?

Je te trouvais un poil de mauvaise foi sur certains points (en gros : je ne crois pas que le Bélial soit actuellement en mesure de faire l'impasse des frais de diffusion) mais l'interview que je viens de parcourir sur ActuSF m'a fait bondir... à mon tour : http://www.actusf.com/spip/article-9766.html
Le passage sur les droits d'auteur... tu vas adorer ! Allez, je ne résiste pas : deux extraits
"Sachant que le pourcentage que touche un auteur sur le prix d’un livre papier est de 7% à 10% en moyenne, on va proposer jusqu’à 15% pour les livres numériques vendus via la plateforme EDEN (puisqu’il y a encore des frais de distribution) et jusqu’à 30% pour ceux vendus via notre propre plateforme."
J'avais mal lu le "jusqu'à", dans leur newsletter.
Et puis "Dans ces conditions, nos auteurs français ont tous donné au moins leur accord de principe, même si beaucoup n’y croient pas vraiment. C’est plus compliqué pour les auteurs anglo-saxons, qui demandent des droits excessifs ou refusent tout simplement de céder les droits numériques. Donc, en attendant de voir comment se vendent nos livres, on va se contenter des auteurs français." Outre que... bonjour le mépris affiché pour les auteurs français dont on va se contenter, j'aimerais bien avoir une idée du "tarif exorbitant" demandé par les anglo-saxons.


Donc voilà, Clément, c'est quoi le tarif exorbitant en question ?


et j'avais aussi dit, plus loin :

Plus sérieusement, il s'agissait là d'une interview, je ne sais pas si elle était orale ou écrite, peut-être un ton de plaisanterie n'est-il pas passé, mais voir ça écrit sur le site d'ActuSF me choque et me chagrine.

Par contre, avant de lire cette interview, je trouvais aussi que Yal tirait un peu sur l'ambulance, ou plutôt sur LA boite qui essaye de faire avancer les choses. Lui s'exprimait par rapport au intentions énoncées sur le site du Bélial. Moi, c'est en lisant l'interview que j'ai bondi à mon tour. Parce que dans les intentions énoncées, j'avais lu trop vite, et pas fait attention au "jusqu'à"
Parce que du coup, le 30°% de DA devient 15 % et là, c'est très peu.

Et puis j'aimerais des précisions sur les pourcentages "exorbitants" demandés par les anglo-saxons. On ne peut pas d'un côté donner des chiffres, et de l'autre rester dans le flou, comme ça... Ou alors, on fait une carrière politique :)
Et d'Avalon à Camelot : http://terredebrume.com/

Les Fantasmes de Svetambre : http://www.riviereblanche.com
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2048
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Du 23 au 31 août, téléchargez deux romans numérique en en fi

Messagepar JDB » 02 septembre 2010 à 15:52

Tiens, puisque j'ai été méchant avec les libraires il y a quelques pages, je signale ceci, à verser au dossier.
JDB
PS : Blondinet, Blondinet, ça me rappelle quelque chose... Ah ! oui : "Blondin, tu es le plus grand fils de.... aouahouah-ouah-ouah-ouah..." (désolé)
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
sossa
Patrouilleur temporaire
Messages : 13
Enregistré le : 26 août 2010 à 07:44

Re: Du 23 au 31 août, téléchargez deux romans numérique en en fi

Messagepar sossa » 02 septembre 2010 à 16:38

Lucie a écrit :Sossa a dit (entre autres choses) : "vous donnez des leçons au seul éditeur papier qui fait des efforts"

Non. Des tas d'éditeurs font des efforts en ce sens, et dans le domaine SF, Eons (fondé en 2004) a été un précurseur en matière de numérique, avec des e-book allant de 2 à 8 euros, grosso modo. Et comme tous les précurseurs, ils ont essuyé les plâtres.


Je retire le seul, j'ajoute un des seuls, et je note deux choses sur l'offre d'eons :

- le fichier avec DRM est moins cher que le fichier sans DRM. Pourquoi ?
- les livres sont plutôt plus chers que ce que vous dites (ils sont nombreux au-dessus de 10 euros)

Aujourd'hui, ce que je voudrais, ce sont des livres sans DRM à un prix raisonnable (grosso modo au prix du poche). Le Belial' n'en est pas très loin et va dans le bon sens.
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2168
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Du 23 au 31 août, téléchargez deux romans numérique en en fi

Messagepar Clement » 02 septembre 2010 à 17:24

Lucie, je ne vois pas en quoi c'est chagrinant et choquant d'expliquer qu'on ne publie pas (pour l'instant !) d'auteurs étrangers parce qu'ils nous imposent des conditions qu'on ne peut pas accepter. Tu oublies aussi peut-être un peu rapidement que, pour un roman étranger, il y a un traducteur, et qu'il faut aussi pouvoir le rémunérer dans l'histoire.

D'accord, le mot "exorbitant" était un peu fort. Mais dans l'idée, c'est surtout que les auteurs et agents anglo-saxons imposaient des conditions inenvisageables pour nous (et pour toute l'édition, vu que personne ne les a accepté, à notre connaissance) plus pour ne pas y aller. Soit ils refusaient tout simplement, soit ils refusaient une diffusion sans DRM, soit ils demandaient jusqu'à 50% de droits d'auteurs.

Mais il semble que la situation soit en train de se débloquer (notamment avec Karin Lowachee) et donc qu'on aura bientôt des auteurs étrangers sur e-Bélial'... en attendant, on a aussi des tas de bons auteurs français !
Avatar de l’utilisateur
marypop
Radieux
Messages : 277
Enregistré le : 04 novembre 2009 à 17:54

Re: Du 23 au 31 août, téléchargez deux romans numérique en en fi

Messagepar marypop » 02 septembre 2010 à 17:34

Clément a écrit :Lucie, je ne vois pas en quoi c'est chagrinant et choquant d'expliquer qu'on ne publie pas (pour l'instant !) d'auteurs étrangers parce qu'ils nous imposent des conditions qu'on ne peut pas accepter. Tu oublies aussi peut-être un peu rapidement que, pour un roman étranger, il y a un traducteur, et qu'il faut aussi pouvoir le rémunérer dans l'histoire.

D'accord, le mot "exorbitant" était un peu fort. Mais dans l'idée, c'est surtout que les auteurs et agents anglo-saxons imposaient des conditions inenvisageables pour nous (et pour toute l'édition, vu que personne ne les a accepté, à notre connaissance) plus pour ne pas y aller. Soit ils refusaient tout simplement, soit ils refusaient une diffusion sans DRM, soit ils demandaient jusqu'à 50% de droits d'auteurs.

Mais il semble que la situation soit en train de se débloquer (notamment avec Karin Lowachee) et donc qu'on aura bientôt des auteurs étrangers sur e-Bélial'... en attendant, on a aussi des tas de bons auteurs français !


Question rapide ici : ça veut dire qu'Egan en particulier a imposé des conditions pas acceptables de celles que tu décris ici ? Ou est-ce que tu parles principalement des "nouveaux" titres ?
Tremblay les chaussettes ville super chouette
Thomas Geha
Axiomatique
Messages : 133
Enregistré le : 10 mai 2009 à 19:45

Re: Du 23 au 31 août, téléchargez deux romans numérique en en fi

Messagepar Thomas Geha » 02 septembre 2010 à 17:50

jdb a écrit :Tiens, puisque j'ai été méchant avec les libraires il y a quelques pages, je signale ceci, à verser au dossier.
JDB
PS : Blondinet, Blondinet, ça me rappelle quelque chose... Ah ! oui : "Blondin, tu es le plus grand fils de.... aouahouah-ouah-ouah-ouah..." (désolé)


Me sentant concerné, j'ai répondu à cet article.
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2168
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Du 23 au 31 août, téléchargez deux romans numérique en en fi

Messagepar Clement » 02 septembre 2010 à 19:51

marypop a écrit :Question rapide ici : ça veut dire qu'Egan en particulier a imposé des conditions pas acceptables de celles que tu décris ici ? Ou est-ce que tu parles principalement des "nouveaux" titres ?


Je ne connais pas les détails, Olivier m'a juste dit que c'était le cas avec tous les agents qu'il a approché à ce sujet. Il précisera s'il passe par ici.
Avatar de l’utilisateur
Lucie
Patrouilleur temporel
Messages : 87
Enregistré le : 09 mai 2009 à 15:05
Contact :

Re: Du 23 au 31 août, téléchargez deux romans numérique en en fi

Messagepar Lucie » 02 septembre 2010 à 20:09

@Sossa : je n'ai pas vu les mêmes livres, alors. Eons n'a longtemps pratiqué que des prix sous la barre des 4 € . Le pourquoi de la différence entre avec et sans drm, ma foi, il faudrait leur poser la question. Je voulais juste signaler que le Bélial n'est pas le seul éditeur en France à proposer de e-books à tarif faible, ni même le seul éditeur de SF, et qu'il ne s'est lancé dans l'expérience que six ans après Eons. Il me semble que les moutons électriques ont aussi commencé à proposer des e-books. J'ai entendu parler d'expériences qui se multiplient dans des domaines divers tels que le polar, la poésie, la blanche ou le manuel technique (qui compte, ne l'oublions pas, pour une part énorme de l'édition -- et je ne parle pas des manuels scolaires, dit la mère de famille qui vient de s'enquiquiner à couvrir des livres trop lourds et déjà abimés)

@ Clément : ce qui m'a choquée et chagrinée, c'est l'expression "on s'en contentera". Autrement dit : faute de grives on mange des merles. Ça me fait râler que des éditeurs rabaissent ainsi leurs auteurs français en comparaison avec leurs auteurs étrangers.
Alors j'ai bien compris que c'était "on s'en contentera en attendant un catalogue plus complet", j'ai bien compris que c'était une phrase dite trop vite, sans réfléchir, lors d'une interview (au fait : orale ou par mails ?) mais je trouve ça dommage de la voir ainsi publiée. Je suis bien consciente qu'en SF la littérature anglo-saxonne se vend mieux que la francophone, mais personnellement, les livres qui m'attirent au Bélial, c'est Wintrebert, Berthelot, Andrevon, Wagner, Pagel, Ecken et j'en passe. Et... oui, quand même, Poul Anderson.
A part ça, je comprends tout à fait que vous n'acceptiez pas les demandes des auteurs en question, ça n'était pas ça qui me choquait. J'étais juste curieuse de savoir ce qui était considéré comme exorbitant. En effet, 50% de DA (qui est ce que suggère Ayerdhal), c'est trop lourd pour le seul auteur étranger, il faut tenir compte des DA du traducteur.
Au fait, quel serait le pourcentage de DA du traducteur, dans un e-book, si ça n'est pas indiscret ?
Et d'Avalon à Camelot : http://terredebrume.com/

Les Fantasmes de Svetambre : http://www.riviereblanche.com
Avatar de l’utilisateur
filip
Axiomatique
Messages : 130
Enregistré le : 24 mai 2009 à 00:22
Contact :

Re: Du 23 au 31 août, téléchargez deux romans numérique en en fi

Messagepar filip » 02 septembre 2010 à 20:22

À propose d'éon, il ne propose pas une offre alléchante, soit c'est du drm, soit c'est plus cher et il faut donner son adresse postale, pour recevoir une confirmation d'achat et enfin télécharger les livres.
L'éditeur ne me fait pas confiance, je n'achète pas ses livres.

Retourner vers « L'actu du Bélial' »