Coronaterminus

Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1303
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Coronaterminus

Messagepar Aldaran » 02 novembre 2020 à 00:22

Bienvenue ici, Cromdestavernes.
De mon côté, je pense que ça dépasse la simple ouverture des librairies ou même le salaire des uns et des autres. Il en va de la culture (certes futile), de la diffusion des connaissances (futile aussi) et de la santé mentale de plein de personnes (peut-être futile aussi mais les psys semblent néanmoins inquiets des conséquences de cet arrêt sur image).

Je peux me tromper mais j'ai pensé à tout cela, pour la première et la seconde confines ainsi que pour l'arrêt de... tout. De la même manière et sans en savoir grand-chose qui ait un sens, je ne suis pas certain que ces retranchements périodiques changeront grand chose à ce qui est : le virus est là et songer au monde d'après (pour peu qu'il existe) me paraît un peu prématuré. Le monde de pendant, nous avons les pieds dedans, il pue un peu plus que celui d'avant, mais j'ai l'impression que c'est pourtant à celui-là que nous devons faire face. Même si ça ne va pas être sans mal, il va bien falloir s'y résoudre. Aussi douloureux que ce soit.
Trouverons-nous le moyen de continuer de vivre (chacun choisira le sens qu'il voudra placer dans ce mot) malgré cette pandémie ? Quid des suivantes ? On va s'arrêter aussi ?

J'ai trouvé le message d'annulation officielle des Utopiales plutôt sensé : « Maintenir une offre culturelle est primordial et essentiel. C’est pourquoi, nous nous sommes engagés jusqu’au bout et si c’était à refaire, nous le referions. Pour autant, la santé de toutes et tous étant en ce moment une priorité absolue nous nous devons de mettre en application les décisions des autorités. »
S'enfermer épisodiquement pour résister aux vagues n'a pas plus de sens selon moi que de croire, euh... qu'un bracelet d'éloignement va régler le problème des violences faites aux femmes, par exemple. Non, ça ne va pas suffire. C'est mieux que rien, mais ça ne répond qu'à l'urgence et ça ne suffit pas.
Ceci n'étant que mon avis, je le partage pour ce qu'il est et continue de lire attentivement celui des autres, qui comptent tous.
Modifié en dernier par Aldaran le 02 novembre 2020 à 14:42, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2503
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Coronaterminus

Messagepar ubikD » 02 novembre 2020 à 07:08

Tout à fait d'accord avec toi, Aldaran.
J'ajouterais qu'en l'état de nos connaissances, on est sûr que de deux choses : les lieux confinés et les postillons sont les vecteurs avérés de la contamination. Donc, pensez à aérer, évitez de vous rassembler dans un même lieu et ne parlez pas sans masque. Ce n'est pas drôle. D'aucuns jugeront même cela liberticide, mais c'est l'urgence actuelle. Pour le combat politique (plus de moyens pour les services publics) , il faudra y penser ensuite et ne pas se contenter d'applaudir (mais, on semble être passé à une autre mode).
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 13039
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Coronaterminus

Messagepar Erwann » 02 novembre 2020 à 15:14

Mode modo ON
Je conçois bien que la situation sanitaire actuelle provoque de l'inquiétude. On va toutefois éviter de faire de ce forum un endroit où l'on diffuse des informations sur des traitements anti-COVID-19 à l'efficacité non prouvée.
Cromdestavernes
Patrouilleur temporaire
Messages : 13
Enregistré le : 01 novembre 2020 à 11:55

Re: Coronaterminus

Messagepar Cromdestavernes » 02 novembre 2020 à 16:51

Aldaran a écrit :Bienvenue ici, Cromdestavernes.
De mon côté, je pense que ça dépasse la simple ouverture des librairies ou même le salaire des uns et des autres. Il en va de la culture (certes futile), de la diffusion des connaissances (futile aussi) et de la santé mentale de plein de personnes (peut-être futile aussi mais les psys semblent néanmoins inquiets des conséquences de cet arrêt sur image).


Futile peut-être pas, de mon point de vue, mais secondaire. La santé mentale des gens est bien plus problématique en revanche. Encore que dans notre malheur nous vivons à l'ère du numérique et que la culture est a portée de clic pour la majorité d'entre nous. Ebook, Yout*be, streaming, les options sont nombreuses. On a les webcam pour fausser notre isolement, des sms illimités pour échanger avec nos proches etc. Ce qui ne remplace pas le contact physique, c'est certain, mais c'est ainsi.

Pour ce qui est de vivre l'instant plutôt que de se projeter dans un après fantasmé je suis bien d'accord. Peut-être faut il chercher des éléments de réponse dans les épidémies passés ? Comment la grippe espagnole a modifié l'Europe ? Le manque d'information de l'époque face à la surabondance d'infos actuels donnait il l'impression à nos aïeux que l'espèce humaine était fini ?

Mais je ne suis pas scientifique ni sociologue, je m'interroge simplement et je cherches du réconfort la où je peux en trouver. Comme la plupart des gens qui ne crient pas au complots divers et avariés j'imagine.

Et si j'en retiens une leçon, c'est que l'on n'est jamais véritablement égaux que dans notre impuissance collective.

Au moins dans Guerre aux invisibles il suffisait d'un peu de bleu de methylene pour vaincre... :)

Bonne journée à tous, au plaisir !
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 13039
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Coronaterminus

Messagepar Erwann » 03 novembre 2020 à 11:16

Les tarifs postaux seront "considérablement diminués" pour les envois de livres commandés en librairies, a annoncé, le 2 novembre, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, par ailleurs hostile aux plateformes numériques. "J'ai obtenu, nous avons obtenu, que les tarifs postaux des libraires soient considérablement diminués, a exposé la ministre sur LCI. Nous allons diviser [ces tarifs postaux] au moins par trois ou quatre (...) ça va dépendre des envois, car si vous achetez dix livres ou un, ce ne sont pas les mêmes tarifs".

L'article de Livres Hebdo.
Avatar de l’utilisateur
ChristianM
Patrouilleur temporaire
Messages : 40
Enregistré le : 18 juillet 2020 à 09:36
Contact :

Re: Coronaterminus

Messagepar ChristianM » 03 novembre 2020 à 12:01

[quote="Erwann"][quote]Les tarifs postaux seront "considérablement diminués" pour les envois de livres commandés en librairies,/quote]

Valable aussi pour les livres commandés directement aux éditeurs ?
Avatar de l’utilisateur
Lucie Chenu
Axiomatique
Messages : 130
Enregistré le : 21 janvier 2020 à 14:44

Re: Coronaterminus

Messagepar Lucie Chenu » 03 novembre 2020 à 12:03

Erwann a écrit :
Les tarifs postaux seront "considérablement diminués" pour les envois de livres commandés en librairies, a annoncé, le 2 novembre, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, par ailleurs hostile aux plateformes numériques. "J'ai obtenu, nous avons obtenu, que les tarifs postaux des libraires soient considérablement diminués, a exposé la ministre sur LCI. Nous allons diviser [ces tarifs postaux] au moins par trois ou quatre (...) ça va dépendre des envois, car si vous achetez dix livres ou un, ce ne sont pas les mêmes tarifs".

L'article de Livres Hebdo.


Est-ce que ces tarifs seront réservés aux libraires, ou bien les éditeurs, auteurs ou particuliers pourront-ils en profiter ?
Avatar de l’utilisateur
Lutin
Disciple de Griaule
Messages : 426
Enregistré le : 24 juillet 2009 à 15:15
Contact :

Re: Coronaterminus

Messagepar Lutin » 05 novembre 2020 à 10:30

je crois que l'on peut dire sans passer pour un vieux crouton, ou une vieille peau :

C'était mieux avant!
Avatar de l’utilisateur
Lucie Chenu
Axiomatique
Messages : 130
Enregistré le : 21 janvier 2020 à 14:44

Re: Coronaterminus

Messagepar Lucie Chenu » 05 novembre 2020 à 19:23

Lucie Chenu a écrit :
Erwann a écrit :
Les tarifs postaux seront "considérablement diminués" pour les envois de livres commandés en librairies, a annoncé, le 2 novembre, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, par ailleurs hostile aux plateformes numériques. "J'ai obtenu, nous avons obtenu, que les tarifs postaux des libraires soient considérablement diminués, a exposé la ministre sur LCI. Nous allons diviser [ces tarifs postaux] au moins par trois ou quatre (...) ça va dépendre des envois, car si vous achetez dix livres ou un, ce ne sont pas les mêmes tarifs".

L'article de Livres Hebdo.


"Les libraires pourront déposer auprès de l’Agence de Services et de Paiement (ASP) une demande de remboursement, accompagnée des factures justifiant des coûts d’expédition des commandes prises à partir du 5 novembre pour obtenir le soutien de l’État. Seront éligibles les librairies indépendantes, c’est-à-dire les entreprises répondant aux critères de taille TPE et PME et dont la vente de livres neufs est l’activité principale."
L'article complet...

Retourner vers « L'actu du Bélial' »