Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Avatar de l’utilisateur
LD
Axiomatique
Messages : 100
Enregistré le : 13 septembre 2021 à 11:44

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar LD » 15 juin 2024 à 12:21

Weirdaholic a écrit :Je profite de ton emploi du mot "algorithme" pour faire une petite remarque d'ordre général : stricto sensu, ce qu'on appelle largement aujourd'hui "algorithme", que ça utilise ou non des réseaux de neurones, n'a en fait rien à voir avec de l'algorithme, c'est plutôt de l'heuristique (et c'est bien là le problème).

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ta catégorisation : l'emploi d'heuristiques est très certainement une forme d’algorithmique. Sinon il faudrait requalifier tous les algorithmes qui approximent la réponse optimale, et ils sont nombreux et fort utiles. Maintenant, oui, on peut être plus précis et distinguer les méthodes de calcul exactes de celles qui ne le sont pas, mais de la à sortir les heuristiques de la catégorie algorithmique, je ne suis pas d'accord, ça a tout à voir avec et c'est un domaine passionnant dont les applications sont immenses.

Je pense donc que ce que tu qualifies d'abus de langage n'en est pas un et est justifié, et préciser plus le type d'algorithme est utile, mais pas toujours pertinent parce que seuls les "spécialistes" peuvent comprendre. Quand je dis à quelqu'un que je lis de la SF, je ne vais pas le noyer sous des concepts tels que la Hard SF, la dystopie ou la Hope SF, même si évidemment on peut préciser une fois passée la barrière "Ha mais tu ne lis pas des trucs sérieux".

C’était ma minute "non la mouche ne m'a rien demandé, mais je vais cependant lui montrer une ou deux choses".
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Prince-Marchand
Messages : 935
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar Weirdaholic » 17 juin 2024 à 21:27

LD a écrit :Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ta catégorisation : l'emploi d'heuristiques est très certainement une forme d’algorithmique. Sinon il faudrait requalifier tous les algorithmes qui approximent la réponse optimale, et ils sont nombreux et fort utiles. Maintenant, oui, on peut être plus précis et distinguer les méthodes de calcul exactes de celles qui ne le sont pas, mais de la à sortir les heuristiques de la catégorie algorithmique, je ne suis pas d'accord, ça a tout à voir avec et c'est un domaine passionnant dont les applications sont immenses.

Je pense donc que ce que tu qualifies d'abus de langage n'en est pas un et est justifié, et préciser plus le type d'algorithme est utile, mais pas toujours pertinent parce que seuls les "spécialistes" peuvent comprendre. Quand je dis à quelqu'un que je lis de la SF, je ne vais pas le noyer sous des concepts tels que la Hard SF, la dystopie ou la Hope SF, même si évidemment on peut préciser une fois passée la barrière "Ha mais tu ne lis pas des trucs sérieux".


Effectivement certains parlent d'algorithme heuristique, mais qu'on réserve l'appellation d'algorithme à toutes les procédures en général ou à une catégorie en particulier (comme je le faisais), la distinction me semble importante - et je pense que les spécialistes devraient la diffuser dans le grand public, ne serait-ce que pour lui permettre d'avoir un avis éclairé sur le sujet.

Evidemment, tu me diras que l'éducation des masses est une cause perdue... ^_^
Avatar de l’utilisateur
LD
Axiomatique
Messages : 100
Enregistré le : 13 septembre 2021 à 11:44

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar LD » 18 juin 2024 à 07:17

Weirdaholic a écrit :Effectivement certains parlent d'algorithme heuristique, mais qu'on réserve l'appellation d'algorithme à toutes les procédures en général ou à une catégorie en particulier (comme je le faisais), la distinction me semble importante - et je pense que les spécialistes devraient la diffuser dans le grand public, ne serait-ce que pour lui permettre d'avoir un avis éclairé sur le sujet.

Je suis tout à fait d'accord que la distinction est importante. Mais j'ai du mal par exemple à ne pas qualifier d'algorithmes toutes les méthodes qu'on utilise pour approximer certains problèmes NP-complets, méthodes qui restent pourtant heuristiques et dont les applications sont fondamentales dans la vie quotidienne comme le Problème du voyageur de commerce.

Au final nous sommes complètement en accord sur le fond, c'est juste un problème de terminologie.

Evidemment, tu me diras que l'éducation des masses est une cause perdue... ^_^

Ça reste à mon humble avis trop technique.

Et pour en revenir au sujet initial de l'IA, je n'ai strictement aucune notion des méthodes utilisées sinon qu'il faut manipuler de grosses quantités de données à coup de produits matriciels dont les coefficients sont obtenus par du "training". Ça a pourtant un impact sur mon boulot (conception de microprocesseurs) ; comme quoi il n'est pas indispensable de connaître tous les tenants et les aboutissants pour faire quelque chose :P

D'ailleurs si tu as une référence technique sur l'IA moderne, ça m’intéresse ! Parce que pour le moment je vois tout ça comme de la magie noire (sans même parler des dérives que son utilisation implique, qui est le vrai sujet de ce fil, navré d'avoir dérivé).
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Prince-Marchand
Messages : 935
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar Weirdaholic » 18 juin 2024 à 09:25

LD a écrit :Je suis tout à fait d'accord que la distinction est importante. Mais j'ai du mal par exemple à ne pas qualifier d'algorithmes toutes les méthodes qu'on utilise pour approximer certains problèmes NP-complets, méthodes qui restent pourtant heuristiques et dont les applications sont fondamentales dans la vie quotidienne comme le Problème du voyageur de commerce.


Arf, j'avais en partie ça en tête, d'autant que ces heuristiques-là n'utilisent pas de réseaux de neurones... De mon point de vue, rien n'interdit qu'un jour on découvre (si P = NP) que ces heuristiques cachaient en fait de vrais algorithmes (je sais, je suis optimiste ^_^).

En fait, il me semble qu'il y a 3 cas indûment confondus (voire plus) :
* solution exacte à des problèmes clairement énoncés (par exemple un algorithme de tri) ;
* solution approximative à des problèmes clairement énoncés (mettons l'heuristique de Lin-Kernighan pour le problème que tu évoques) ;
* solution approximative à des problèmes "flous" (par exemple, les propositions de lectures que Babélio te fait au vu de tes livres déjà lus).

C'est ce dernier cas qui se cache derrière la majorité des usages actuels de l'IA... En fait, j'ai l'impression qu'on veut tout problématiser (à partir de données parfois incomplètes (par exemple moi je ne signale pas à Babélio tout ce que je lis, je ne m'en sortirai pas) et fournir des solutions (approximatives) pour tout (Byung-Chul Han dirait tout lisser), alors que ça n'est pas forcément nécessaire...

LD a écrit :Et pour en revenir au sujet initial de l'IA, je n'ai strictement aucune notion des méthodes utilisées sinon qu'il faut manipuler de grosses quantités de données à coup de produits matriciels dont les coefficients sont obtenus par du "training". Ça a pourtant un impact sur mon boulot (conception de microprocesseurs) ; comme quoi il n'est pas indispensable de connaître tous les tenants et les aboutissants pour faire quelque chose :P

D'ailleurs si tu as une référence technique sur l'IA moderne, ça m’intéresse ! Parce que pour le moment je vois tout ça comme de la magie noire (sans même parler des dérives que son utilisation implique, qui est le vrai sujet de ce fil, navré d'avoir dérivé).


Je ne suis pas non plus un spécialiste du sujet (même si je saurais créer un réseau de neurones, ce qui n'est pas d'une complexité folle il est vrai ; le vrai problème est le paramétrage).

Ce n'est pas une référence technique, mais j'avais bien aimé le petit bouquin d'André Ourednik, Robopoïèse, qui remet en perspective l'IA dans l'histoire de l'humanité, et fait la part des choses entre les usages problématiques et créatifs des réseaux de neurones (accessoirement, ce livre parlait d'OpenAI avant tout le monde).

Si tu veux rentrer dans le dur techniquement parlant, le mieux est peut-être de lire (en français ou en anglais) les manuels en ligne d'un module de référence comme TensorFlow ; tu as plusieurs modèles de scripts à réaliser en Python (mais juste en lisant le code tu peux comprendre ce qui se passe).

Retourner vers « Sciences »