Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Grand Ancien
Messages : 1639
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar Aldaran » 14 juin 2024 à 08:20

Lhisbei a écrit :Je pense à mon employeur, France Travail, [...]

Han ! J'avais même pas pensé à ça !
C'est parce que c'est traité par autre chose qu'un(e) humain(e) que mes justificatifs de paie
(qui ne ressemblent pas à des fiches de paies) sont systématiquement rejetés et que je dois
partir en quête d'un(e) humain(e) pour régulariser ma situation à chaque fois ?
À mes questions, a toujours été répondu « on sous-traite ».
Le_déchronologue
Vandale du vide
Messages : 5
Enregistré le : 26 mai 2019 à 10:27

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar Le_déchronologue » 14 juin 2024 à 09:13

Lhisbei a écrit :Je pense à mon employeur, France Travail, qui investit beaucoup dans l'IA (comme il avait investi beaucoup d'espoir dans Bob emploi).
On nous promet des gains de temps (et de productivité - comme de toute façon on va devoir accompagner plus de monde sans recruter, il faut croiser les doigts pour que ça fonctionne vraiment). De la donnée on en a, mais pour l'instant, les algorithmes censés nous aider sont... perfectibles disons.


France Travail propose de multiples applications, censées tout fluidifier et tout huiler ; avant, Pole emploi et les divers conseillers misaient sur l'application Boost emploi. Aujourd'hui, on en entend plus parler. A la place, les demandeurs d'emploi sont priés de télécharger Grimp, une application de plus, utilisant l'Intelligence Artificielle, apparemment.

Toutes ces applications pour pas grand chose, et surtout l'IA très mal utilisée : tu n'auras plus à écrire ta lettre de motivation, une IA le fera pour toi... Je vous laisse réfléchir à cette société qui marche sur la tête : la lettre de motivation avait, jadis, pour objectif, de faire valoir les qualités rédactionnelles du candidat. Si c'est une IA qui le fait, à quoi cela sert-il ? Ca me fait penser à cette scène dans Will Hunting, où ce dernier envoie son "chef négociateur" à un entretien d'embauche, en gros, son pote à sa place.

Les "conseillers en insertion professionnelle" sont extrêmement incompétents ; on leur dit de promouvoir telle application, ils s'exécutent bravement, sans se demander le bien-fondé de celle-ci.

Puisqu'on est sur un forum de science-fiction, et que le sujet dérive sur France Travail, on peut se permettre un petit écart, et imaginer le futur de l'emploi : nous sommes en 2187. Une IA, représentant le candidat, parle à une autre IA, recruteur. L'IA avatar du candidat, montre à l'IA recruteur une lettre de motivation, écrite par l'IA. En gros, deux IA discutent du futur emploi du candidat, sans l'accord de celui-ci. La lettre de motivation, écrite par IA, va bientôt disparaître, au profit de la vidéo de présentation. le candidat se place devant sa caméra et se présente, en deux minutes. ensuite le recruteur, une IA, sélectionne parmi les milliers de vidéos de demandeurs d'emploi, celle à même de mieux de répondre au poste de serveur de cantine scolaire.

la société est ainsi huilée par les IA.
Avatar de l’utilisateur
appiantiqua
Patrouilleur temporaire
Messages : 21
Enregistré le : 17 février 2024 à 08:22

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar appiantiqua » 14 juin 2024 à 11:19

Dans un registre comparable, il y a aussi les concerts avec hologrammes pour "prolonger" la carrière d'un artiste défunt.
Il y a déjà quelques années (2016 à 2019) on a pu ainsi bénéficier d'une tournée de l'immense chanteur de metal Ronnie James Dio (Rainbow, BlackSabbath) pourtant décédé en 2010 ...
Personnellement je n'ai rien contre de telles pratiques mais ... à condition d'avoir également un public entièrement constitué d'hologrammes ...
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 4363
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar JDB » 14 juin 2024 à 11:53

appiantiqua a écrit :Dans un registre comparable, il y a aussi les concerts avec hologrammes pour "prolonger" la carrière d'un artiste défunt.

Laurence Olivier a fait ça de son vivant: il avait enregistré le rôle d'Akash (le narrateur) pour la comédie musicale Time, dont la première eut lieu à Londres le 9 avril 1986 (soit trois ans avant sa mort). Sur scène, Akash était un hologramme.
A l'époque, j'allais souvent à Londres et je me souviens du battage que l'on faisait autour de cette comédie musicale (plus de détails ici, en anglais).
JDB
"Passablement rincé", qu'il dit.
Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
L'équipe du Bélial'
Messages : 392
Enregistré le : 03 janvier 2011 à 11:18
Contact :

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar Lhisbei » 14 juin 2024 à 15:41

Aldaran a écrit :
Lhisbei a écrit :Je pense à mon employeur, France Travail, [...]

Han ! J'avais même pas pensé à ça !
C'est parce que c'est traité par autre chose qu'un(e) humain(e) que mes justificatifs de paie
(qui ne ressemblent pas à des fiches de paies) sont systématiquement rejetés et que je dois
partir en quête d'un(e) humain(e) pour régulariser ma situation à chaque fois ?
À mes questions, a toujours été répondu « on sous-traite ».

On sous traite la saisie des bulletins de salaire, oui. Et je ne sais pas ce qu'utilisent nos sous traitants comme applicatifs (et donc quelle est la part du traitement réalisé par un humain dans le processus). Ce que je sais c'est qu'ils ont accès à peu de champs de données à compléter et que si le document ne ressemble pas à une fiche de paie, ils n'ont pas beaucoup de possibilités à part le rejet. Là où un conseiller FT a accès à tous les champs et peut donc corriger. Sauf que par chez moi c'est 7 conseillers pour le volet indemnisation pour environ 8 000 demandeurs d'emploi et que s'il devaient saisir toutes les fiches de paie.... ils ne pourraient pas faire grand chose d'autre. (et ils ont bien d'autres choses à faire pour que les demandeurs d'emploi puissent percevoir leur allocation en temps et heure)
Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
L'équipe du Bélial'
Messages : 392
Enregistré le : 03 janvier 2011 à 11:18
Contact :

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar Lhisbei » 14 juin 2024 à 16:11

Le_déchronologue a écrit :
France Travail propose de multiples applications, censées tout fluidifier et tout huiler ; avant, Pole emploi et les divers conseillers misaient sur l'application Boost emploi. Aujourd'hui, on en entend plus parler. A la place, les demandeurs d'emploi sont priés de télécharger Grimp, une application de plus, utilisant l'Intelligence Artificielle, apparemment.

Toutes ces applications pour pas grand chose, et surtout l'IA très mal utilisée : tu n'auras plus à écrire ta lettre de motivation, une IA le fera pour toi... Je vous laisse réfléchir à cette société qui marche sur la tête : la lettre de motivation avait, jadis, pour objectif, de faire valoir les qualités rédactionnelles du candidat. Si c'est une IA qui le fait, à quoi cela sert-il ? Ca me fait penser à cette scène dans Will Hunting, où ce dernier envoie son "chef négociateur" à un entretien d'embauche, en gros, son pote à sa place.

Les "conseillers en insertion professionnelle" sont extrêmement incompétents ; on leur dit de promouvoir telle application, ils s'exécutent bravement, sans se demander le bien-fondé de celle-ci.

Puisqu'on est sur un forum de science-fiction, et que le sujet dérive sur France Travail, on peut se permettre un petit écart, et imaginer le futur de l'emploi : nous sommes en 2187. Une IA, représentant le candidat, parle à une autre IA, recruteur. L'IA avatar du candidat, montre à l'IA recruteur une lettre de motivation, écrite par l'IA. En gros, deux IA discutent du futur emploi du candidat, sans l'accord de celui-ci. La lettre de motivation, écrite par IA, va bientôt disparaître, au profit de la vidéo de présentation. le candidat se place devant sa caméra et se présente, en deux minutes. ensuite le recruteur, une IA, sélectionne parmi les milliers de vidéos de demandeurs d'emploi, celle à même de mieux de répondre au poste de serveur de cantine scolaire.

la société est ainsi huilée par les IA.


Une des raisons pour lesquelles je ne suis pas très fan de parler de mon employeur en public, c'est de se faire taxer d'incompétents à longueur de temps. Bref. ça fait 25 ans que ça dure, j'ai l'habitude et les messages de remerciements et les boites de chocolats que nos usagers, contents de l'aide reçue, nous envoient compensent largement. Il est de toute façon de bon ton de conspuer les services publics.

Tu confonds deux choses quand tu évoques les applications.
Celles pour les demandeurs d'emploi qui sont multiples et variées et censées aider à la recherche d'emploi, disponibles sur l'emploi store (et dont l'utilité est avérée pour la plupart : tout le monde ne sais pas rédiger un CV, une lettre de motivation etc). Certaines de ces applications intègrent l'IA, d'autres non. A ce sujet ChatGPT est plutôt bon dans les lettres de motivation pour peu qu'on lui donne du contexte et qu'on minore "son enthousiasme" typiquement américain ensuite.
Celles pour les conseillers qui, pour l'instant, intègrent des algorithmes censées nous faire faire des gains de productivité et qui intègreront bientôt l'IA pour permettre d'autres gains de productivité censés, en théorie, nous permettre d'accompagner plus de gens avec moins de personnel (loi plein emploi : inscription obligatoire des allocataires du RSA qui devront être accompagnés de manière intensive mais sans recruter de nouveau conseillers).

Quant au futur que tu évoques, il est presque déjà

Aux Imaginales, JC Dunyach résumait parfaitement la problématique : le danger dans l'IA c'est ce qu'on lui permet de faire, ce qu'on l'autorise à faire et ce qu'on choisit de lui faire faire.
Le danger dans l'IA c'est l'être humain, en fait.

Si, demain, une IA traduit 80% d'un texte (peut-être pas un texte compliqué) correctement et qu'une relecture permet de corriger les 20% qui merdouillent et que ça lui coute moins cher qu'une trad équivalente par un être humain, il va se passer quoi ? Peut-être pas à 5 ans mais dans 20 ans tout le monde trouvera ça normal que cela se fasse comme ça...

Rien qu'à voir le nombre de couvertures générées par IA (encore pourries mais ce n'est qu'une question de temps pour qu'elles s'améliorent) qui fleurissent, tout ça va très vite.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Grand Ancien
Messages : 1639
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar Aldaran » 14 juin 2024 à 17:40

Lhisbei a écrit :Une des raisons pour lesquelles je ne suis pas très fan de parler de mon employeur en public, c'est de se faire taxer d'incompétents à longueur de temps.

Tout mon soutien, Mme Lhisbei !
De mon côté, j'ai toujours fait gaffe à être super sympa avec tout le monde, sachant pertinemment qu'effectuer un travail correct était impossible dans le cadre fourni. Généralement, mon appel se termine par un problème résolu en un temps record et une grosse poilade (certes un peu jaune, mais poilade quand même).
Ancien facteur, j'en ai pris des vertes et des pas mûres, de la part de mon employeur comme de celle des usagers. Mais j'ai fini par décider que je voulais survivre malgré tout et j'ai foutu le camp. Ce qui n'est pas donné à tout le monde.
Et merci pour la réponse.
Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
L'équipe du Bélial'
Messages : 392
Enregistré le : 03 janvier 2011 à 11:18
Contact :

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar Lhisbei » 14 juin 2024 à 19:28

Ce qui me fait rire aussi jaune que toi c'est qu'on règle (souvent assez vite, en effet) des problèmes qu'on n'aurait pas si on ne sous-traitait pas (si on avait assez de monde pour faire le boulot correctement sans sous traitance en fait).
Et ce qui me fait encore plus rire jaune, c'est que demain, avec l'IA ça va être miraculeux (après 25 ans de baratin, j'ai un peu de mal à ne pas ricaner).

J'ai un Bifrost sur l'IA à rattraper, tiens. Ce fil donne envie de s'y plonger.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Grand Ancien
Messages : 1639
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar Aldaran » 14 juin 2024 à 19:37

Ça fait à peu près 40 ans que la grosse poilade me sauve.
Jaune, la poilade. Mais vitale ! :D
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Prince-Marchand
Messages : 938
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Traduction : L’IA a volé mon travail du jour au lendemain

Messagepar Weirdaholic » 14 juin 2024 à 21:36

Lhisbei a écrit :Tu confonds deux choses quand tu évoques les applications.
Celles pour les demandeurs d'emploi qui sont multiples et variées et censées aider à la recherche d'emploi, disponibles sur l'emploi store (et dont l'utilité est avérée pour la plupart : tout le monde ne sais pas rédiger un CV, une lettre de motivation etc). Certaines de ces applications intègrent l'IA, d'autres non. A ce sujet ChatGPT est plutôt bon dans les lettres de motivation pour peu qu'on lui donne du contexte et qu'on minore "son enthousiasme" typiquement américain ensuite.
Celles pour les conseillers qui, pour l'instant, intègrent des algorithmes censées nous faire faire des gains de productivité et qui intègreront bientôt l'IA pour permettre d'autres gains de productivité censés, en théorie, nous permettre d'accompagner plus de gens avec moins de personnel (loi plein emploi : inscription obligatoire des allocataires du RSA qui devront être accompagnés de manière intensive mais sans recruter de nouveau conseillers).


Je profite de ton emploi du mot "algorithme" pour faire une petite remarque d'ordre général : stricto sensu, ce qu'on appelle largement aujourd'hui "algorithme", que ça utilise ou non des réseaux de neurones, n'a en fait rien à voir avec de l'algorithme, c'est plutôt de l'heuristique (et c'est bien là le problème).

Même si personne ne s'exprime ainsi (y compris moi, ce n'est donc pas un reproche), le mot "algorithme" devrait normalement être réservé à une suite d'instructions permettant de résoudre de façon déterminée un problème (sans faux positifs ou sans faux négatifs donc).

A partir du moment où l'on se contente d'une approximation dans les résultats, soit parce que c'est inévitable (je pense par exemple aux "algorithmes" de Babélio qui vous conseillent des livres à lire en fonction de ceux déjà lu) soit parce que la solution précise est hors d'atteinte pour des raisons X ou Y (l'IA de reconnaissance de champignons vénéneux évoquée plus haut), on devrait parler d'heuristique.

Vous me direz, ce n'est qu'un simple abus de langage ; mais c'est précisément là que commencent les ennuis avec les IA & co, quand on prend pour de l'algorithme (sans erreurs) ce qui en fait est de l'heuristique (avec une marge d'erreur donc)...

Lhisbei a écrit :Aux Imaginales, JC Dunyach résumait parfaitement la problématique : le danger dans l'IA c'est ce qu'on lui permet de faire, ce qu'on l'autorise à faire et ce qu'on choisit de lui faire faire.
Le danger dans l'IA c'est l'être humain, en fait.


Effectivement. Ca me rappelle le fameux précepte de sécurité informatique, qui veut que le meilleur logiciel anti-intrusion, ça soit le cerveau... ^_^

Lhisbei a écrit :Ce qui me fait rire aussi jaune que toi c'est qu'on règle (souvent assez vite, en effet) des problèmes qu'on n'aurait pas si on ne sous-traitait pas (si on avait assez de monde pour faire le boulot correctement sans sous traitance en fait).


C'est aussi un truc qui m'agace, qu'on sous-traite à des prestataires extérieurs (donc sans notre culture métier) des tâches qu'on serait en compétence de faire (encore faudrait-il que les qualités des gens soient reconnues).

Retourner vers « Sciences »