Paradoxe de Fermi

Avatar de l’utilisateur
JFS
Little Green Man
Messages : 357
Enregistré le : 22 avril 2009 à 17:27
Contact :

Paradoxe de Fermi

Messagepar JFS » 08 février 2015 à 15:47

Sur le site de Libé, une tribune de G. Chardin qui s'appuie sur le paradoxe de Fermi pour appeler à davantage d'efforts dans la recherche scientifique et technologique.
Il donne une interprétation assez intéressante (et riche d'idées pour la SF) de ce paradoxe :
Gabriel Chardin a écrit :la vie constitue une sorte d’accélérateur, qui induit une extrême instabilité. Ainsi, sans une stratégie extrêmement précise et rigoureuse, il est infiniment probable que, telles des fourmis vivant sur un tas de salpêtre, nous grillions le jour où nous découvrons les allumettes, bien avant d’être parvenus à développer le voyage interstellaire.
Jean-François.
Avatar de l’utilisateur
T. D. R.
Radieux
Messages : 234
Enregistré le : 23 décembre 2013 à 14:26
Contact :

Re: Paradoxe de Fermi

Messagepar T. D. R. » 08 février 2015 à 16:07

Cioran disait la même chose et enfonçait d'ailleurs le clou:

"Désunis, nous courrons à la catastrophe. Unis, nous y parviendrons."

Rien n'est écrit, bien sûr - jamais, d'une certaine façon. Mais est-ce que le paradoxe de Fermi n'est pas en lui-même un paradoxe? Notre univers (il y en a peut-être plusieurs, au bout du compte) n'est pas à notre échelle. Le comprendre est une chose, le maîtriser... Le paradoxe de Fermi n'a pas de réponse parce que la réponse n'est peut-être pas humaine - ou humanoïde, si d'autres espèces intelligentes peuplent d'autres galaxies; ou même la nôtre. Je ne sais pas. Mais c'est vrai que la vision de Chardin est intéressante.

Retourner vers « Sciences »