James Bond, Warren Ellis & Jason Masters

Avatar de l’utilisateur
Algernon
Cookie Monster
Messages : 584
Enregistré le : 03 novembre 2014 à 13:24

James Bond, Warren Ellis & Jason Masters

Messagepar Algernon » 10 octobre 2016 à 16:33



James Bond est de retour à Londres après une mission teintée de vengeance à Helsinki, afin de reprendre une affaire qui a laissé un autre agent 00 sur le carreau. Quelque chose de terrible est en train de se faufiler dans les rues de la capitale britannique, qui va entraîner Bond à Berlin. Pris au piège, isolé, il va devoir percer le secret qui entoure quelqu’un – ou quelque chose – baptisé... VARGR.

VARGR, premier tome d'un comics James Bond écrit par Warren Ellis et dessiné par Jason Masters, paraîtra le 19 octobre aux éditions Delcourt.

- La fiche sur le site de l'éditeur.
Xavier Maumejean
L'équipe du Bélial'
Messages : 665
Enregistré le : 21 avril 2009 à 15:45

Re: James Bond, Warren Ellis & Jason Masters

Messagepar Xavier Maumejean » 10 octobre 2016 à 19:50

Alléchant avec Warren Ellis au scénar, et belle couv', mais je me dévoue pour poser la question psychorigide : pourquoi Bond n'a-t-il pas un Walther ppk ?
Laurent Queyssi
L'équipe du Bélial'
Messages : 84
Enregistré le : 02 novembre 2015 à 10:40

Re: James Bond, Warren Ellis & Jason Masters

Messagepar Laurent Queyssi » 11 octobre 2016 à 09:16

Pour le PPK, c'est expliqué dans la bd, Xavier.
Il s'agit là d'un Bond moderne, contemporain. Vrai mélange entre la dureté du personnage de Fleming et les préoccupations post-cyber d'Ellis.
Pour la bonne bouche, Bond y arbore une belle balafres sur la joue.
Pas un chef d'oeuvre, mais une bonne bd qu'on conseillera davantage aux fans d'Ellis qu'à ceux des films de Bond.
Xavier Maumejean
L'équipe du Bélial'
Messages : 665
Enregistré le : 21 avril 2009 à 15:45

Re: James Bond, Warren Ellis & Jason Masters

Messagepar Xavier Maumejean » 11 octobre 2016 à 09:23

Laurent Queyssi a écrit :Pour le PPK, c'est expliqué dans la bd, Xavier.
Il s'agit là d'un Bond moderne, contemporain. Vrai mélange entre la dureté du personnage de Fleming et les préoccupations post-cyber d'Ellis.
Pour la bonne bouche, Bond y arbore une belle balafres sur la joue.
Pas un chef d'oeuvre, mais une bonne bd qu'on conseillera davantage aux fans d'Ellis qu'à ceux des films de Bond.


Eh bien cela donne très envie !

Retourner vers « BD / Comics / Manga »