Netflix se lance dans la BD (The Magic Order)

Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Disciple de Griaule
Messages : 449
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Netflix se lance dans la BD (The Magic Order)

Messagepar Weirdaholic » 14 novembre 2022 à 21:27

Alors j'ai quand même jeté un coup d'oeil (en empruntant l'album en bibliothèque, pas fou ^_^)... et j'ai eu la même impression que pour les 2 suites de Matrix : beaucoup de bonnes idées, mais mal exploitées.

Je rejoins ton analyse, les 2 points forts du premier opus (la personnalité de Cordelia Moonstone et l'usage de l'esthétique illusionniste à la Robert-Houdin) passent complètement au second plan :

1) plutôt que de mettre à l'oeuvre le côté "badass" de Cordélia dans ses nouvelles fonctions (ce qui aurait pu donner à des scènes intéressantes dans un milieu aussi ouvertement patriarcal), Mark Millar a décidé de reproduire le même scénario que le premier tome, en confiant le rôle de brebis galeuse qui sauve le monde à un autre personnage (clone de Frank Sinatra dans L'Homme au bras d'or) ;

2) plutôt que de conserver l'esthétique classieuse (et claire sur le plan des couleurs) du premier opus, Mark Millar a choisi de recourir à des clichés de film noir (les mafieux qui pètent des doigts) et de fantasy (les mages luttant contre les forces des ténèbres dans les flash-backs), qui contribuent, comme l'a fort bien dit Gromovar, à tirer le tout vers une histoire de supers-héros classiques (avec couleurs flashy à l'avenant).

Gromovar a écrit :Au final on a quelque chose qui ressemble à une histoire de super-héros (dans lequel les Moonstone pourraient être les Avengers ou les X-Men) confrontés à un groupe de super-vilains ; toute la magie et la subtilité du premier volume ont disparu de celui-ci, comme par enchantement ;)
[/url]


Ce qui m'inspire la (classique) réflexion suivante : l'emprise du moule super-héroïque est décidément très forte sur les scénaristes US, qui n'arrivent pas à s'en départir, même quand ils ont trouvé une bonne idée...
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 1272
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Netflix se lance dans la BD (The Magic Order)

Messagepar Shibia » 15 novembre 2022 à 00:19

PS Millar est écossais et vit à Glasgow. En revanche il a fait quasi toute sa carrière dans le moule superheroique en le déconstruisant avec plus ou moins de bonheur : Civil warThe Authority The Ultimates and co pour ses plus grands hits. Mais amha, il tourne en rond depuis une dizaine d’années.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Disciple de Griaule
Messages : 449
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Netflix se lance dans la BD (The Magic Order)

Messagepar Weirdaholic » 15 novembre 2022 à 13:14

Arf, oui, j'aurais dû parler de "scénariste travaillant dans un contexte US" !

Après, avoir une bonne idée qui tourne vite court, Mark Millar l'avait déjà fait pour Kick-ass, qui était vite répétitif après quelques épisodes pleins de bonnes punchlines ("même ma petite culotte est en kevlar !")

Ceci dit, il y a bien une fatalité propre au moule anglo-saxon super-héroïque DC / Marvel : un scénariste (canadien, je sais ! ^_^) comme Jeff Lemire fait (pour moi) du meilleur boulot quand il crée des séries, même avec un fond super-héroïque (Sweet Tooth, Descender, Black Hammer, Royal City, Gideon Falls) que quand il en reprend (Animal Man, Old Man Logan).

On pourrait dire la même chose d'un autre écossais, Grant Morrison (The Filth, The Invisibles, qui mériterait une nouvelle édition en français, sont plus mémorables que Seven Soldiers of Victory).
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 1272
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Netflix se lance dans la BD (The Magic Order)

Messagepar Shibia » 16 novembre 2022 à 09:44

Weirdaholic a écrit :On pourrait dire la même chose d'un autre écossais, Grant Morrison (The Filth, The Invisibles, qui mériterait une nouvelle édition en français, sont plus mémorables que Seven Soldiers of Victory).

Concernant Grant Morrison, je dois reconnaître que bien que je déteste profondément son travail, iel a fait un beau boulot de déconstruction super-héroïque avec New X-Men et sa version de Doom Patrol.

PS : pour les allergiques aux pronoms inclusifs, le "iel" vient de Morrison en personne (qui a précisé en interview préférer they/they et iel/lae quand on parle d'iel, je vous laisse farfouiller dans Bleeding Cool et CBR pour chercher l'interview en question).
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Gromovar
L'équipe du Bélial'
Messages : 870
Enregistré le : 27 janvier 2012 à 23:55

Re: Netflix se lance dans la BD (The Magic Order)

Messagepar Gromovar » 27 novembre 2022 à 10:12

Weirdaholic a écrit :
Gromovar a écrit :Au final on a quelque chose qui ressemble à une histoire de super-héros (dans lequel les Moonstone pourraient être les Avengers ou les X-Men) confrontés à un groupe de super-vilains ; toute la magie et la subtilité du premier volume ont disparu de celui-ci, comme par enchantement ;)
[/url]


Ce qui m'inspire la (classique) réflexion suivante : l'emprise du moule super-héroïque est décidément très forte sur les scénaristes US, qui n'arrivent pas à s'en départir, même quand ils ont trouvé une bonne idée...


Oui, tout à fait.

Retourner vers « BD / Comics / Manga »