Ormeshadow, Priya Sharma (avril 2021)

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 14331
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Ormeshadow, Priya Sharma (avril 2021)

Messagepar Erwann » 21 octobre 2021 à 10:37

Priya Sharma partage avec sa plume efficace un récit de vie puissant et subtilement violent.

Gideon dans le Rêve général.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 14331
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Ormeshadow, Priya Sharma (avril 2021)

Messagepar Erwann » 30 mars 2022 à 12:04

J’ai beaucoup apprécié l’univers légèrement onirique créé par l’auteure, l’évocation d’un monde paysan dur à la tâche, les personnages convaincants et le ton doux-amer de cette nouvelle qui sait émouvoir avec délicatesse.

L'avis de FeyGirl.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 14331
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Ormeshadow, Priya Sharma (avril 2021)

Messagepar Erwann » 05 juin 2022 à 14:47

Une novella sombre nimbée d’une aura poétique superbe qui mêle avec brio un tableau de l’Angleterre victorienne dans son désenchantement et la beauté crépusculaire d’une légende presque arthurienne, salvatrice, dernier phare d’espoir sur le chemin d’un jeune garçon devenant adulte.

L'avis de Encore une tranche.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 14331
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Ormeshadow, Priya Sharma (avril 2021)

Messagepar Erwann » 15 août 2022 à 08:42

Sur fond de fantastique, d’atmosphère campagnarde et parfois sinistre, une novella particulièrement réussie, servie par une plume acérée. Une histoire dure, passionnante, haletante et bouleversante.

L'avis de Xapur !
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 14331
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Ormeshadow, Priya Sharma (avril 2021)

Messagepar Erwann » 28 septembre 2022 à 19:15

Ormeshadow est une très belle novella qui combine subtilement la rudesse du cadre, la campagne anglaise du 19ème, la violence d’une situation familiale délétère, vécue par un enfant, et le pouvoir d’évasion de la fiction.

L'avis de Tigger Lilly.

Retourner vers « Les livres du Bélial' »