Zendegi, de Greg Egan (mars 2012)

Jeffx
Axiomatique
Messages : 137
Enregistré le : 01 mai 2015 à 17:06

Re: Zendegi, de Greg Egan (mars 2012)

Messagepar Jeffx » 12 juillet 2019 à 09:50

Etant un très gros fan d'Egan, j'ai acheté et lu le livre dès sa sortie.
Au final, 7 ans plus tard, c'est le seul Egan dont je n'ai absolument aucun souvenir...
Même après avoir lu les résumés sur Internet je n'arrive pas à me sortir de la mémoire quelque élément qui m'ait marqué dans ce roman, alors que je peux le faire pour beaucoup de ses écrits, nouvelles comprises.

Sauropside, je comprend donc ton sentiment, je pense que peut être Egan est sorti de son contexte habituel et qu'il a voulu mélanger trop de thématiques, n'en laissant au final ressortir aucune ?
Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 693
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Zendegi, de Greg Egan (mars 2012)

Messagepar Sauropside » 12 juillet 2019 à 16:42

C'est un peu ce que j'ai supposé aussi.
Ouf.
Moi qui pensais me faire écorcher vif en avouant ma déception..!

Après, voyant qu'au bout de 50 pages, je comprenais tout, j'aurais dû me méfier. ^_^
"L'Ombre du zèbre n'a pas de rayures."
Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 693
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Zendegi, de Greg Egan (mars 2012)

Messagepar Sauropside » 23 janvier 2020 à 12:40

J'ai décidé de reprendre le collier (suite à mon échec avec Diaspora) et le fait est que, cette fois-ci, j'ai eu plus de facilité à entrer dans cet univers (je me doute qu'il y a une part de psychoquelquechose...). Certes, ce n'est surement pas LE livre d'Egan, mais ce n'est pas désagréable à lire.
En revanche, l'une des choses que je retiens, c'est l'élégance(*) de la traduction de Pierre-Paul Durastanti.
C'est du travail d'orfèvre. Ou de la dentelle du Puy.

Jean-Jacques.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
(*) c'est le premier mot qui m'est venu, du coup je le garde.
"L'Ombre du zèbre n'a pas de rayures."
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2425
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Zendegi, de Greg Egan (mars 2012)

Messagepar M » 23 janvier 2020 à 15:02

Le souci de Zendegi, je trouve, c'est que surement le roman le moins representatif de l'oeuvre d'Egan.

Tant mieux si ça te reconcilie avec l'auteur. Je serais toi, je lirais les recueils des 42 d'Egan. Sous la forme courte, il est très fort.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 793
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Zendegi, de Greg Egan (mars 2012)

Messagepar Apophis » 23 janvier 2020 à 16:14

M a écrit :Le souci de Zendegi, je trouve, c'est que surement le roman le moins representatif de l'oeuvre d'Egan.


Oui et non. Il n'est pas représentatif du pan / de l'époque Ultra-Hard-SF de sa bibliographie, mais en revanche, il est nettement plus en phase avec ce qu'il fait ces derniers temps, notamment en terme d'accessibilité ou de préoccupations plus "terrestres".
Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 693
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Zendegi, de Greg Egan (mars 2012)

Messagepar Sauropside » 23 janvier 2020 à 16:44

M a écrit :Le souci de Zendegi, je trouve, c'est que surement le roman le moins representatif de l'oeuvre d'Egan.
Tant mieux si ça te reconcilie avec l'auteur. Je serais toi, je lirais les recueils des 42 d'Egan. Sous la forme courte, il est très fort.
Je n'étais pas fâché avec lui, je te rassure..! ;)
En fait, j'ai déjà lu Axiomatique, Radieux et Océanique ainsi que L’Énigme de l'Univers, Isolation et un troisième roman (dont le titre ne me revient pas).

@ Apophis: je t'avoue que, lorsqu'il aborde la géopolitique, l'histoire, l'ethno/sociologie ou la linguistique, je suis nettement plus à l'aise qu'avec les sciences dures..! :)
"L'Ombre du zèbre n'a pas de rayures."
Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 693
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Zendegi, de Greg Egan (mars 2012)

Messagepar Sauropside » 31 janvier 2020 à 11:06

Lecture achevée, sentiment mitigé.
D'un côté, c'est un très beau roman, touchant et humain, souvent drôle, bien écrit (et finement traduit: la lecture du verbe "rapetasser", par exemple, m'a insufflé une bouffée de bonheur lexical qui m'a duré la matinée).
Néanmoins, en refermant le livre, j'ai quand même eu l'impression diffuse d'avoir lu de la littérature blanche (et pas de la SF).

Sinon, oui, c'est une superbe immersion dans une culture que je connaissais très peu.
Certes, j'avoue que par moment, les références aux coutumes et à la vie quotidienne iraniennes - tout comme les citations en farsi, abondamment disséminées dans le livre - m'ont parfois donné la sensation de lire un bouquin genre S.A.S., du style Mauvais Plan à Téhéran ou Risque d'Averse en Perse.

Mais je suis content de l'avoir lu. Et Greg Egan est un auteur magistral qui, contrairement à ce que certains grincheux colportent, sait parfaitement décrire les sentiments humains, sait vous remuer en décrivant les drames de l'existence d'une simple phrase, mais sans pathos et sans mièvrerie.
Bref, je kiffe Greg Egan.
Et je retenterai de lire Diaspora..!
"L'Ombre du zèbre n'a pas de rayures."
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 974
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: Zendegi, de Greg Egan (mars 2012)

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 31 janvier 2020 à 11:48

Pas pour la ramener, Sauro, mais si cet Egan-ci te plaît, j'en ai traduit un autre, lui aussi mal aimé des fans purs et durs de sa hard-SF, et pourtant beaucoup plus scientifique (biologie, ce coup-là) : Téranésie. Humaniste et touchant en diable, à mon avis.

(Et merci pour le compliment !)
Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 693
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Zendegi, de Greg Egan (mars 2012)

Messagepar Sauropside » 31 janvier 2020 à 12:40

Merci du conseil, PPD!
Justement, c'est le seul, parmi ses ouvrages parus en Français, que je n'avais pas encore lu.
Je vais céans le réintroduire vers le faîte de la PAL..! ;)
"L'Ombre du zèbre n'a pas de rayures."
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1039
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Zendegi, de Greg Egan (mars 2012)

Messagepar FeydRautha » 31 janvier 2020 à 12:47

Pierre-Paul Durastanti a écrit :lui aussi mal aimé des fans purs et durs de sa hard-SF.

Non, pas tant que ça. C'est juste la fin qui part un peu en vrac. Mais le côté humaniste et touchant est indéniable, et c'est peut-être le plus marqué de ce point de vue chez Egan amha.

Retourner vers « Les livres du Bélial' »