Sympathies for the devil, de Thomas Day

Avatar de l’utilisateur
Travis
L'équipe du Bélial'
Messages : 264
Enregistré le : 21 avril 2009 à 08:47

Sympathies for the devil de Thomas DAY

Messagepar Travis » 29 juin 2011 à 12:57

Avatar de l’utilisateur
Travis
L'équipe du Bélial'
Messages : 264
Enregistré le : 21 avril 2009 à 08:47

Re: Sympathies for the devil de Thomas DAY

Messagepar Travis » 29 juin 2011 à 14:54

Je viens de l'acheter à Gibert pour 4,8€, j'ai même commandé le redux sur price pour encore moins cher.
Avatar de l’utilisateur
Travis
L'équipe du Bélial'
Messages : 264
Enregistré le : 21 avril 2009 à 08:47

Re: Sympathies for the devil de Thomas DAY

Messagepar Travis » 30 juin 2011 à 14:40

C'est marrant je viens de recevoir le Redux aujourd'hui et il semblerait que l'expéditeur est un chroniqueur de France Culture.
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3480
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Sympathies for the devil de Thomas DAY

Messagepar Olivier Girard » 30 juin 2011 à 15:09

Travis a écrit :C'est marrant je viens de recevoir le Redux aujourd'hui et il semblerait que l'expéditeur est un chroniqueur de France Culture.

Ah oui ? Qui ça ?? (Tu peux me répondre en MP). Parce que si c'est quelqu'un à qui on envoie des SPs pour qu'il les revende d'occase, on va illico le virer de notre base de données...
Algernon

Re: Sympathies for the devil de Thomas DAY

Messagepar Algernon » 30 juin 2011 à 15:53

Olivier Girard a écrit :Ah oui ? Qui ça ?? (Tu peux me répondre en MP). Parce que si c'est quelqu'un à qui on envoie des SPs pour qu'il les revende d'occase, on va illico le virer de notre base de données...


N'est-ce pas une réaction disproportionnée ? Ce n'est pas parce qu'il vend un SP qu'il ne l'a pas chroniqué. Recevoir un SP oblige-t-il à garder à vie le livre ? Ou à ne s'en séparer qu'avec la permission écrite et en trois exemplaires de l'éditeur ?
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6948
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Sympathies for the devil de Thomas DAY

Messagepar Thomas Day » 30 juin 2011 à 16:01

Je me demande si justement je n'avais pas fait une émission sur France Culture pour entre autres ce recueil ; ça commence à dater un peu...

TD
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12252
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Sympathies for the devil de Thomas DAY

Messagepar Erwann » 30 juin 2011 à 16:02

Algernon a écrit :
Olivier Girard a écrit :Ah oui ? Qui ça ?? (Tu peux me répondre en MP). Parce que si c'est quelqu'un à qui on envoie des SPs pour qu'il les revende d'occase, on va illico le virer de notre base de données...


N'est-ce pas une réaction disproportionnée ? Ce n'est pas parce qu'il vend un SP qu'il ne l'a pas chroniqué. Recevoir un SP oblige-t-il à garder à vie le livre ? Ou à ne s'en séparer qu'avec la permission écrite et en trois exemplaires de l'éditeur ?


Exactement, avec envoi postal + accusé de réception, et un exemplaire pour l'huissier…
Le truc ennuyeux, agaçant, c'est de trouver d'occase un bouquin qui n'est même pas encore paru. Et qui parfois porte un tampon "service de presse".
Avatar de l’utilisateur
Travis
L'équipe du Bélial'
Messages : 264
Enregistré le : 21 avril 2009 à 08:47

Re: Sympathies for the devil de Thomas DAY

Messagepar Travis » 30 juin 2011 à 21:36

Vous voulez des SP, allez chez Gibert, la semaine dernière il y avait du Mauméjean, un TD venu d'une bibliothèque, des SP de Grendel en Lunes d'Encre.

Le truc ennuyeux, agaçant, c'est de trouver d'occase un bouquin qui n'est même pas encore paru. Et qui parfois porte un tampon "service de presse".


5 jours après la parution de Radio libre Albemuth en Lunes d'Encre je l'achetais en état neuf chez Gibert pour 10€, il n'y avais pas marqué SP dessus mais bon....
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6948
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Sympathies for the devil de Thomas DAY

Messagepar Thomas Day » 01 juillet 2011 à 06:49

C'est un problème insoluble.
Tu veux un papier, il faut envoyer le bouquin au chef de rubrique de Tartenpion ou de MatinMachin. 99 fois sur 100, il n'y aura pas de papier, mais des fois ça donne trois pages, un bon article, etc (ce qui veut souvent dire que tu dois envoyer un livre à quelqu'un d'autre, journaliste, pigiste, chroniqueur ; quelqu'un qui parfois l'avait déjà reçu et vendu. C'est déjà arrivé...).
Les attachés de presse "soignent" les chefs de rubrique, ça fait partie du jeu. Je me suis souvent étonné de : "Tiens on envoie mon nouveau Priest/Wilson/McDonald à 7 personnes différentes du groupe F***** alors que je n'ai jamais eu un papier en douze ans.
- T'inquiète, ils viennent de faire 3 pages sur ***** et ils publient les belles feuilles de ******."
Il y a 12 ans, on envoyait 300 SP, maintenant c'est 180/200 sur Julian et une centaine sur les enjeux moindres. Dans le lot il y a les SPs libraires qui de mon point de vue sont les plus importants. On respecte davantage les quotas et si par hasard on dépasse comme sur Les Tours de Samarante, on demande une rallonge à la direction. Sur Les Tours de Samarante on l'a eu, des fois on l'a pas.
La liste libraires de Lunes d'encre c'est plus de 80 librairies maintenant, avec un taux de réussite (des libraires qui vous écrivent, vous téléphonent, vous envoient un petit mail) très encourageant. Sur Destination Ténèbres il y a eu je dirais 15 retours de libraire pour 50 livres envoyés ; c'est vraiment très bien.
Depuis quelques années j'essaye de soigner les blogueurs, et mon attaché de presse me réserve 5 à 10 exemplaires sur son quota (elle n'est pas du tout obligée de le faire), des fois quand il y a trop de demandes je fais la soudure avec mes exemplaires de directeur de collection. Je ne fais pas d'envois systématiques, Julian j'arrose, normal, les autres titres je laisse plutôt venir (les bloggeurs me contactent maintenant via le blog de Lunes d'encre).
Après une partie de ces livres essaimés se retrouvent chez Gibert, sur Amazon et autres. Ca fait partie du jeu. Evidemment quand on est un tout petit éditeur, on aimerait que chaque SP serve à quelque chose, mais c'est évidemment utopique, et la vérité c'est que moi aussi, j'ai beau bosser chez Denoël, j'aimerais que chaque SP serve.

GD

Retourner vers « Les livres du Bélial' »