Thierry Di Rollo

Avatar de l’utilisateur
Usul
Patrouilleur temporel
Messages : 79
Enregistré le : 21 avril 2009 à 17:14

Re: Thierry Di Rollo

Messagepar Usul » 05 août 2010 à 22:27

Algernon a écrit :Vu sur Facebook :

« Après la publication de "Cendres" en 2007, un second recueil de nouvelles devrait paraître aux éditions ActuSF au mois de mai 2011. »

Yeah ! Super nouvelle ! \o/

Récapitulons.

Février : Bankgreen, un roman de fantasy.
Avril : un Série Noire.
Mai : un recueil de nouvelles.

L'année 2011 se présente très bien.

Joie, allégresse.
Lecture précédente : L'été de l'infini.
Lecture actuelle : Bifrost King.
PascalG
Cookie Monster
Messages : 569
Enregistré le : 20 avril 2009 à 17:52

Joie non contenue

Messagepar PascalG » 05 octobre 2010 à 10:04

Sur son site Thierry a écrit :Je serai présent aux Utopiales 2010 de Nantes (12-14 novembre prochain) pour signer le recueil de nouvelles à paraître le 2 novembre aux Editions Actusf.
Son titre: "Crépuscules"; il comporte 6 nouvelles, 4 rééditions et 2 inédites.

Et là, je dis : "youpi !", ah ben ouais.
T. Di R.

Re: Joie non contenue

Messagepar T. Di R. » 05 octobre 2010 à 12:24

pascal a écrit :
Sur son site Thierry a écrit :Je serai présent aux Utopiales 2010 de Nantes (12-14 novembre prochain) pour signer le recueil de nouvelles à paraître le 2 novembre aux Editions Actusf.
Son titre: "Crépuscules"; il comporte 6 nouvelles, 4 rééditions et 2 inédites.

Et là, je dis : "youpi !", ah ben ouais.


Heureux de te retrouver là-bas, mon grand ami. Comme toujours.
Algernon

Re: Thierry Di Rollo

Messagepar Algernon » 10 décembre 2010 à 15:44

Selon la bibliographie en début de Crépuscules, le Série noire à paraître en avril a pour titre Préparer l'enfer.
Avatar de l’utilisateur
teaser
Patrouilleur temporaire
Messages : 23
Enregistré le : 28 février 2010 à 22:27

Re: Thierry Di Rollo

Messagepar teaser » 28 décembre 2010 à 18:10

selon vous vers quel roman se tourner en 1er pour découvrir cet auteur?
« Nulle crainte ne résiste à la faim, nulle patience n'en viendra à bout, le dégoût n'existe tout simplement pas où est la faim ; et quant à la superstition, aux croyances, à ce qu'il vous plaît de nommer principes, ils sont moins que paille au vent. »
nolive
L'équipe du Bélial'
Messages : 298
Enregistré le : 19 avril 2009 à 23:41

Re: Thierry Di Rollo

Messagepar nolive » 28 décembre 2010 à 18:29

Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2503
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Thierry Di Rollo

Messagepar ubikD » 28 décembre 2010 à 19:13

Yep !
Et puis, poursuivre avec La profondeur des tombes si jamais accoutumance il y a.
Avatar de l’utilisateur
teaser
Patrouilleur temporaire
Messages : 23
Enregistré le : 28 février 2010 à 22:27

Re: Thierry Di Rollo

Messagepar teaser » 02 janvier 2011 à 02:45

oki merci je vais m'y mettre mais sinon j'ai une question surement bête mais pourquoi avoir changé la couverture lors du passage en poche ? :'(

autant je comprends pour les rééditions de vieux livres que là je préfère celles du Bélial.
J'ai l'impression que c'est pas systématique non plus vu que je crois que pour Voyageurs de Neal Asher par exemple la couverture n'a pas changé lors de son passage en poche.
« Nulle crainte ne résiste à la faim, nulle patience n'en viendra à bout, le dégoût n'existe tout simplement pas où est la faim ; et quant à la superstition, aux croyances, à ce qu'il vous plaît de nommer principes, ils sont moins que paille au vent. »
Algernon

Re: Thierry Di Rollo

Messagepar Algernon » 02 janvier 2011 à 03:11

À propos de réédition, Thierry, as-tu finalement récupéré les droits de Number Nine et Archeur ? Ces deux romans sont rarement cités, pourtant ils encaissent bien leur âge et peuvent figurer fièrement au côté de tes écrits plus récents. Je t'ai découvert avec Number Nine (qui AMHA ferait un excellent film si le cinéma français osait l'adapter) et Archeur m'a définitivement convaincu de suivre ton œuvre de près - le final m'avait glacé le sang. C'est bien dommage que ces deux livres ne soient plus disponibles.
T. Di R.

Re: Thierry Di Rollo

Messagepar T. Di R. » 02 janvier 2011 à 10:07

teaser a écrit :oki merci je vais m'y mettre mais sinon j'ai une question surement bête mais pourquoi avoir changé la couverture lors du passage en poche ? :'(


Désolé de vous décevoir quant aux couvertures des rééditions, même si je n'y suis pour rien, d'ailleurs. Tout dépend des desiderata du directeur de collection. Pascalou pourrait vous répondre beaucoup mieux que je le fais.


Algernon a écrit :À propos de réédition, Thierry, as-tu finalement récupéré les droits de Number Nine et Archeur ? Ces deux romans sont rarement cités, pourtant ils encaissent bien leur âge et peuvent figurer fièrement au côté de tes écrits plus récents. Je t'ai découvert avec Number Nine (qui AMHA ferait un excellent film si le cinéma français osait l'adapter) et Archeur m'a définitivement convaincu de suivre ton œuvre de près - le final m'avait glacé le sang. C'est bien dommage que ces deux livres ne soient plus disponibles.


Oui, Algernon, les droits sont récupérés. Et ça me fait chaud au coeur que tu cites ces deux romans; ils ne sont pas si mauvais que ça, après tout. En tout cas, comme tu le dis, je n'ai pas à en rougir. Et là, sûrement sans le savoir, tu mets à jour le problème de conscience qui me taraude depuis des mois.

Olivier m'a dit qu'il était prêt à reprendre les deux titres en numérique seul. Je pense que les rééditions d'anciens romans ne peuvent plus concerner que ce support, légitimement. Le souci, c'est... le support lui-même. Piratage dès la mise en place sur e-Bélial (inutile que certains rebondissent sur ce point précis, ils ne me convaincront pas du contraire), caviardage sauvage des textes (idem — personne ne dénature un mp3 tout simplement parce que l'opération s'entendrait tout de suite; avec un texte en pdf ou pire en ePub, tout est possible, sans même parler de passages entiers qu'un internaute peu scrupuleux pourrait utiliser ailleurs et en se les (ré)appropriant — une sorte de délit de plagiat modernisé, si tu veux).

Alors, chaque jour, je me pose la question: tu y vas, tu n'y vas pas? D'autant que ces deux romans ont été "toilettés" par mes soins dans l'optique d'une réédition, justement, et qu'ils ne peuvent pas rester indéfiniment à part dans ma bibliographie.

Je ne sais pas, pour tout dire.

Retourner vers « Les livres du Bélial' »