Diaspora, Greg Egan (mai 2019)

Avatar de l’utilisateur
Le Chroniqueur
Patrouilleur temporel
Messages : 51
Enregistré le : 04 janvier 2019 à 11:56
Contact :

Re: Diaspora, Greg Egan (2019)

Messagepar Le Chroniqueur » 29 mai 2019 à 22:33

Apophis a écrit :Pas tout à fait. J'ai dit que comme Anatèm, c'était un livre exigeant, qui nécessiterait 1/ un investissement important de la part du lecteur et 2/ pour lequel il faudrait accepter de ne pas forcément TOUT comprendre (et ce d'autant plus que les passages les plus ardus ne sont absolument pas indispensables à la compréhension du cœur de l'histoire). Mais sinon, si leur qualité / importance dans l'histoire de la SF est pour moi similaire, les défis que la lecture de chacun pose sont assez différents : Anatèm brasse à la fois un vocabulaire inventé très présent et de nombreux concepts érudits issus d'un vaste éventail de disciplines ; Diaspora, lui, utilise très peu de néologismes (Gleisners, Exubérants, Froeur, Introde, Polis, de mémoire), qui sont faciles à intégrer rapidement, et au niveau des sciences, ça balaye un peu moins large (cosmologie / physique des particules / astrophysique, pour l'essentiel, la partie concernant cette dernière science étant la plus compréhensible, à mon sens) mais est plus pointu.


Hum, d'accord, je vois ! Dans tous les cas, il va falloir que je m'accroche, mais je suis plutôt confiant (peut-être à tort, mais bon).
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Prince-Marchand
Messages : 878
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Diaspora, Greg Egan (2019)

Messagepar Pyjam » 30 mai 2019 à 00:16

Ça y est, je l'ai. Merci Le Bélial’ ! :0)
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Gromovar
L'équipe du Bélial'
Messages : 605
Enregistré le : 27 janvier 2012 à 23:55

Re: Diaspora, Greg Egan (2019)

Messagepar Gromovar » 30 mai 2019 à 00:37

Après, y'a le ZADpunk c'est cool aussi.
Avatar de l’utilisateur
Gromovar
L'équipe du Bélial'
Messages : 605
Enregistré le : 27 janvier 2012 à 23:55

Re: Diaspora, Greg Egan (2019)

Messagepar Gromovar » 30 mai 2019 à 00:39

Ici je laissais la parole à TiberiX qui est littéralement amoureux de ce livre : https://www.quoideneufsurmapile.com/2008/02/ayant-sagement-laiss-la-jouissance-du.html

Précision : TiberiX n'est pas un physicien théorique.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12946
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Diaspora, Greg Egan (2019)

Messagepar Erwann » 30 mai 2019 à 09:40

Pyjam a écrit :Ça y est, je l'ai. Merci Le Bélial’ ! :0)

Mais de rien ;-)

Et donc, depuis 00:00:01 ce 30 mai 2019, après un peu d'attente (quoi, quelques années ?), Diaspora de Greg Egan est enfin disponible, en papier (si votre librairie est ouverte aujourd'hui) comme en numérique.
Réjouissez-vous (et accrochez-vous).
Avatar de l’utilisateur
Le Chroniqueur
Patrouilleur temporel
Messages : 51
Enregistré le : 04 janvier 2019 à 11:56
Contact :

Re: Diaspora, Greg Egan (2019)

Messagepar Le Chroniqueur » 30 mai 2019 à 12:09

Je l'ai !
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1562
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Diaspora, Greg Egan (2019)

Messagepar FeydRautha » 31 mai 2019 à 08:14

Avatar de l’utilisateur
Gromovar
L'équipe du Bélial'
Messages : 605
Enregistré le : 27 janvier 2012 à 23:55

Re: Diaspora, Greg Egan (2019)

Messagepar Gromovar » 31 mai 2019 à 13:36

Dévoré en un jour !!! Un moine cloîtré peut-être.
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Prince-Marchand
Messages : 878
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Diaspora, Greg Egan (2019)

Messagepar Pyjam » 31 mai 2019 à 14:18

Mais combien de temps pour le digérer ?
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1184
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Diaspora, Greg Egan (2019)

Messagepar Apophis » 31 mai 2019 à 14:52

Gromovar a écrit :Dévoré en un jour !!! Un moine cloîtré peut-être.


J'aurais dit un avôt.
"L'espoir n'est pas beaucoup plus que la prémonition d'un regret" - R. Scott Bakker

Retourner vers « Les livres du Bélial' »