Le Calice du Dragon, de Lucius Shepard (mai 2013)

Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2145
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Le Calice du Dragon, de Lucius Shepard (mai 2013)

Messagepar Clement » 05 février 2013 à 16:32

Le Calice du dragon est un court roman de Lucius Shepard qui prend place dans l'univers du recueil Le Dragon Griaule avant la nouvelle Le Crane. Il est à paraître en mai 2013 au Bélial'.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10203
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Le Calice du Dragon, de Lucius Shepard (mai 2013)

Messagepar Erwann » 05 février 2013 à 16:40

L'on aura la même équipe gagnante que pour Le Dragon Griaule : Jean-Daniel Brèque à la traduction et Nicolas Fructus aux illustrations (couverture + illustrations intérieures).
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 1829
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Le Calice du Dragon, de Lucius Shepard (mai 2013)

Messagepar JDB » 05 février 2013 à 18:40

Erwannn a écrit :L'on aura la même équipe gagnante que pour Le Dragon Griaule : Jean-Daniel Brèque à la traduction et Nicolas Fructus aux illustrations (couverture + illustrations intérieures).

Oui.
Grand numéro de funambule de toutes les personnes concernées. Lucius Shepard vient de finir le livre aujourd'hui. J'ai pour ma part commencé à traduire dès qu'il a estimé pouvoir nous envoyer quelque chose (les trois quarts du roman, estimé-je aujourd'hui). Je suis en contact avec Nicolas Fructus et je lui ai déjà envoyé une scène très visuelle, une idée de logo récurrent, et je me prépare à lui envoyer une seconde scène aujourd'hui -- bien entendu, Nicolas lira la totalité de ma traduction dès que le premier jet sera prêt, et c'est lui qui décidera en son âme et pinceau.
Côté avancement des travaux, j'en suis à ce jour à 250 000 signes sur un total estimé à 400 000 signes, ce qui me permet de croire que je tiendrai les délais.
Et pour élever un peu le débat, quelques aperçus sur le texte. C'est un court roman, donc, qui raconte l'histoire de Richard Rosacher, un médecin qui découvre que le sang de Griaule, soumis à un traitement dont il a le secret, donne une drogue capable, littéralement, de faire voir la vie en rose : tout est plus beau dans votre existence. Cela l'amènera à monter tout un trafic, puis à virer au gourou, car il crée une religion dont le dieu est Griaule et dont les fidèles sont tout de suite récompensés de leur foi (par la drogue, justement). Un détail : pour servir de couverture à son temple, il ouvre un bordel.
Dans la tonalité, ce texte est à rapprocher du "Père des pierres", mais on y retrouve Méric Cattanay.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3152
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Le Calice du Dragon, de Lucius Shepard (mai 2013)

Messagepar Olivier Girard » 05 février 2013 à 19:05

Erwannn a écrit :L'on aura la même équipe gagnante que pour Le Dragon Griaule : Jean-Daniel Brèque à la traduction et Nicolas Fructus aux illustrations (couverture + illustrations intérieures).
Après avoir passé une grosse partie de la journée avec Nicolas Fructus afin d'avancer sur différents projets, je peux d'emblée affirmer que ce roman sera beaucoup plus richement illustré que le recueil initial (nous partons sur une base d'une bonne quinzaine d'images, si tout va bien).
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2204
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Le Calice du Dragon, de Lucius Shepard (mai 2013)

Messagepar M » 05 février 2013 à 19:33

Olivier Girard a écrit :
Erwannn a écrit :L'on aura la même équipe gagnante que pour Le Dragon Griaule : Jean-Daniel Brèque à la traduction et Nicolas Fructus aux illustrations (couverture + illustrations intérieures).
Après avoir passé une grosse partie de la journée avec Nicolas Fructus afin d'avancer sur différents projets, je peux d'emblée affirmer que ce roman sera beaucoup plus richement illustré que le recueil initial (nous partons sur une base d'une bonne quinzaine d'images, si tout va bien).


Vous allez le faire avec le recueil de Thomas Day et à nouveau sur un ouvrage de Griaule.
Comptez vous généraliser ce procédé ? Après tout, ça donne une vraie plus value au livre (en tant qu'objet). Et puis c'est super sympa en dédicace de rencontrer l'auteur et l'illustrateur.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
saimonax
Axiomatique
Messages : 168
Enregistré le : 28 septembre 2012 à 12:45
Contact :

Re: Le Calice du Dragon, de Lucius Shepard (mai 2013)

Messagepar saimonax » 06 février 2013 à 12:30

Mortel !
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10203
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Le Calice du Dragon, de Lucius Shepard (mai 2013)

Messagepar Erwann » 06 février 2013 à 12:39

Farfadet a écrit :
Olivier Girard a écrit :
Erwannn a écrit :L'on aura la même équipe gagnante que pour Le Dragon Griaule : Jean-Daniel Brèque à la traduction et Nicolas Fructus aux illustrations (couverture + illustrations intérieures).
Après avoir passé une grosse partie de la journée avec Nicolas Fructus afin d'avancer sur différents projets, je peux d'emblée affirmer que ce roman sera beaucoup plus richement illustré que le recueil initial (nous partons sur une base d'une bonne quinzaine d'images, si tout va bien).


Vous allez le faire avec le recueil de Thomas Day et à nouveau sur un ouvrage de Griaule.
Comptez vous généraliser ce procédé ? Après tout, ça donne une vraie plus value au livre (en tant qu'objet). Et puis c'est super sympa en dédicace de rencontrer l'auteur et l'illustrateur.

Pas forcément. Par exemple, le florilège des nouvelles d'Andrevon ne sera peut-être pas illustré.
Et lorsqu'il n'y a pas d'illustrations, on tente d'apporter une autre plus-value avec le paratexte (comme la postface de Roland Lehoucq à Tau Zéro).
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3152
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Le Calice du Dragon, de Lucius Shepard (mai 2013)

Messagepar Olivier Girard » 06 février 2013 à 13:07

Farfadet a écrit :Vous allez le faire avec le recueil de Thomas Day et à nouveau sur un ouvrage de Griaule.
Comptez vous généraliser ce procédé ? Après tout, ça donne une vraie plus value au livre (en tant qu'objet). Et puis c'est super sympa en dédicace de rencontrer l'auteur et l'illustrateur.
Pour prolonger ce que dit Erwann, il n'est pas question de systématiser le procédé. Mais quand une filiation nous apparaît évidente entre un thème/auteur et un illustrateur, oui, pourquoi pas. Ce n'est d'ailleurs pas quelque chose de vraiment nouveau au Bélial'. Tous les recueils de Thomas Day sont ainsi illustrés. La nouveauté, c'est que jusqu'ici, nous avions réservé le procédé à des recueils. C'est la première fois que nous l'appliquons à un roman avec Le Calice du Dragon de Shepard (exception faite de Hrolf Kraki de Poul Anderson, mais les illustrations intérieures de Sorel encadrent le texte plus qu'elles ne l'illustrent, et elles sont peu nombreuses). A mon sens, Nico Fructus a tellement typé le gros recueil du Dragon Griaule qu'il me paraissait tout naturel de poursuivre le "dialogue" sur le roman...
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2204
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Le Calice du Dragon, de Lucius Shepard (mai 2013)

Messagepar M » 06 février 2013 à 14:18

Ok. Merci pour les infos. En tout cas, je trouve très bien que vous cherchiez à apporter une plus value à vos ouvrages.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Lhisbei
L'équipe du Bélial'
Messages : 196
Enregistré le : 03 janvier 2011 à 11:18
Contact :

Re: Le Calice du Dragon, de Lucius Shepard (mai 2013)

Messagepar Lhisbei » 06 février 2013 à 23:03

pardon de poser une question qui peut paraître stupide mais dans le cas du Calice du Dragon, qui réalise le travail éditorial (cad de direction littéraire ?). Là avec les délais cités ce n'est pas très clair : on voit bien le travail de l'auteur (fini aujourd'hui), celui du traducteur, celui de l'illustrateur, celui de l'éditeur qui conçoit le livre mais pas le travail éditorial.

Retourner vers « Les livres du Bélial' »