Poul Anderson

Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2051
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Poul Anderson

Messagepar JDB » 26 juin 2013 à 21:06

Il est grand temps d'ouvrir un fil consacré à cet auteur, je trouve.
De grandes choses se préparent au Bélial', mais je laisse le soin au Big Boss de les annoncer en choisissant pour cela le moment psychologique. Tout ce que je peux vous dire, c'est que je fourbis mes armes et ressors mes livres de leurs cartons (oui, j'ai déménagé).
En attendant des infos franco-françaises, je signale la sortie en avril 2014 d'une anthologie-hommage chez l'éditeur américain Subterranean Press:
http://subterraneanpress.com/index.php/ ... ons_worlds
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
von Bek
Patrouilleur temporaire
Messages : 21
Enregistré le : 22 avril 2009 à 06:29

Re: Poul Anderson

Messagepar von Bek » 29 juin 2013 à 12:23

jdb a écrit :De grandes choses se préparent au Bélial', mais je laisse le soin au Big Boss de les annoncer en choisissant pour cela le moment psychologique.


là, c'est de la torture !
Avatar de l’utilisateur
von Bek
Patrouilleur temporaire
Messages : 21
Enregistré le : 22 avril 2009 à 06:29

Re: Poul Anderson

Messagepar von Bek » 12 juillet 2013 à 16:23

Je sais bien que ce n'est pas aux éditions du bélial' mais chez L'Atalante, mais en regardant leurs trois volumes de Flandry et en comparant avec la liste ISFDB, j'ai l'impression que la publication française n'est pas intégrale... Quelqu'un sait-il pourquoi ?
Faudrait que je retrouve les textes manquant.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 927
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: Poul Anderson

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 12 juillet 2013 à 19:49

Mévente.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2051
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Poul Anderson

Messagepar JDB » 13 juillet 2013 à 07:40

Pierre-Paul a écrit :Mévente.

Je confirme.
Le fait que les textes publiés l'aient été dans le désordre n'arrange pas.
Tiens, cadeau: l'ordre de lecture de la saga.

The People of the Wind (inédit, aucun rapport avec Le Peuple du vent, paru chez Temps Futurs, qui est une traduction de The Man Who Counts, alias War of the Wing-Men): une sorte de prologue, puisqu'on y croise un ancêtre de Flandry.

"Enseigne Flandry", in Chevalier de l’Empire terrien.

"Un cirque de tous les diables", in Défenseur de l’Empire terrien.

"Les Mondes rebelles", in Défenseur de l’Empire terrien.

The Day of Their Return (inédit -- Flandry n'y joue qu'un rôle secondaire).

Agent de l’Empire terrien -- l'ordre du sommaire ne respecte pas forcément l'ordre chronologique des textes.

"Chevalier de spectres et d’ombres", in Chevalier de l’Empire terrien.

A Stone in Heaven (inédit, la dernière aventure de Flandry à proprement parler).

The Game of Empire (inédit -- le personnage principal du livre est la fille de Flandry et celui-ci n'apparaît qu'à la fin).

The Night Face, alias Let the Spacemen Beware ! (inédit -- roman se déroulant pendant la Longue Nuit, longtemps après la chute de l'Empire).

JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
von Bek
Patrouilleur temporaire
Messages : 21
Enregistré le : 22 avril 2009 à 06:29

Re: Poul Anderson

Messagepar von Bek » 13 juillet 2013 à 09:00

Merci pour le cadeau
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2051
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Poul Anderson

Messagepar JDB » 22 septembre 2013 à 15:10

Bon, personne n'a réagi à l'interview d'Olivier Girard chez ActuSF et en particulier à cette phrase:
Et bien sûr il y a Bifrost, avec plein de choses assez excitantes, dont des dossiers sur H. P. Lovecraft en janvier, plus tard Léo Henry ou encore Poul Anderson (eh oui, on y revient !), pour citer quelques exemples.

Oui, on y revient.
A part ça, en lisant dans The Jack Kirby Collector un article qui n'a rien à voir, j'apprends que durant les années 1980, les responsables de la revue Heavy Metal, après le succès du dessin animé qu'ils avaient produit, cherchaient un sujet pour une suite et qu'ils ont pensé aux histoires des Hokas, de Poul Anderson et Gordon R. Dickson, mais qu'ils n'ont pas pu obtenir les droits.
Etonnant, non ?
Si vous êtes curieux, on peut lire des extraits de la revue ici (Poul Anderson est cité page 59 (l'article sur Outland).
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2051
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Poul Anderson

Messagepar JDB » 22 janvier 2014 à 08:48

A paraître en avril prochain, Multiverse: Exploring Poul Anderson's Worlds, une anthologie hommage composée par Greg Bear et Gardner Dozois.
Page de présentation ici.
Et la superbe peinture de Bob Eggleton en prime.
Multiverse Eggleton.jpg

JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2051
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Poul Anderson

Messagepar JDB » 15 juillet 2014 à 17:15

Actualité andersonienne: en même temps ou presque que paraissait Bifrost n° 75, Subterranean Press sortait (enfin!) Multiverse (voir annonce un peu plus haut) et NESFA Press le sixième volume de l'intégrale raisonnée des nouvelles, A Spaceship Built for Brew. Une curiosité au sommaire de ce dernier volume, la version magazine, parue en 1953, de Trois coeurs, trois lions.
Voir ici pour le sommaire en détail. A noter que le livre bénéficie d'une préface très émouvante d'Astrid Anderson Bear.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2051
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Poul Anderson

Messagepar JDB » 05 décembre 2014 à 21:09

Article bref mais pertinent de Jo Walton sur un roman temporel de Poul Anderson, The Corridors of Time, traité dans le spécial Bifrost par Philippe Boulier.
A mon humble avis, Jo Walton loupe une référence: En route pour la gloire, de Robert Heinlein, qui a le même "patron": une femme douée de pouvoirs surhumains tentant de manipuler un homme pour en faire un héros. Les deux auteurs n'ont pas la même vision du scénario. Mais le texte de Walton reste intéressant.
C'est ici.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.

Retourner vers « Les livres du Bélial' »