Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Avatar de l’utilisateur
Lutin
Little Green Man
Messages : 330
Enregistré le : 24 juillet 2009 à 15:15
Contact :

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Lutin » 21 janvier 2017 à 15:21

JDB a écrit :
Lutin a écrit :JC'est quoi cette histoire avec le NY Times ?

Ici.
JDB


Merci!
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2127
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Clement » 30 janvier 2017 à 13:13

Devant vos yeux ébahis, se révèle la quatrième de couverture de Cérès et Vesta :

Cérès d’un côté, Vesta de l’autre. Deux astéroïdes colonisés par l’homme, deux mondes clos interdépendants qui échangent ce dont l’autre est dépourvu — glace contre roche. Jusqu’à ce que sur Vesta, l’idée d’un apartheid ciblé se répande, relayée par la classe politique. La résistance s’organise afin de défendre les Sivadier, cible d’un ostracisme croissant, mais la situation n’est bientôt plus tenable : les Sivadier fuient Vesta comme ils peuvent et se réfugient sur Cérès. Or les dirigeants de Vesta voient d’un très mauvais œil cet accueil réservé par l’astéroïde voisin à ceux qu’ils considèrent, au mieux, comme des traîtres… Et Vesta de placer alors Cérès face à un choix impossible, une horreur cornélienne qu’il faudra pourtant bien assumer…

« Greg Egan est l’auteur de science-fiction
le plus important du XXIe siècle. »

Stephen Baxter

Cérès et Vesta a été finaliste des prix Sturgeon et Hugo 2015.
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2127
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Clement » 06 février 2017 à 15:25

Cérès et Vesta, à paraître dans un peu plus de deux semaines, est désormais disponible à la précommande, en papier comme en numérique !
Soleilvert
Little Green Man
Messages : 341
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Soleilvert » 09 février 2017 à 12:46

Oh, un petit air de déjà vu de Révolte sur la lune ?
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9637
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Erwann » 09 février 2017 à 12:55

Soleilvert a écrit :Oh, un petit air de déjà vu de Révolte sur la lune ?

Pas vraiment, Egan aborde des thématiques assez différentes.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Cookie Monster
Messages : 588
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Aldaran » 16 février 2017 à 12:46

Apophis a écrit :
JDB a écrit :Démoli par N.K. Jemisin sur le site du New York Times.
JDB


C'est à croire qu'elle n'a jamais lu Egan, ma parole : c'est un scoop, de découvrir que l'australien se concentre plus sur les thèmes et les idées que sur les personnages ? C'est une surprise, de voir qu'il est plus à l'aise dans les technologies ou l'aspect science que dans l'aspect fiction, narration ou sciences sociales ?

Je l'ai bien aimée, cette nouvelle, moi. Et je n'arrive pas à saisir comment on peut la démolir.
Mon niveau d'anglais est tel que je ne suis pas certain de comprendre tous les arguments de Jemisin.
Que reproche-t-elle à ce texte, exactement, mis à part le délit de sale gueule (j'ai cru comprendre que c'était pour moitié la forme qui lui avait déplue) ? La "simplicité" du conflit décrit ? S'il s'agit de ça, le monde réel doit paraître bien simple à cette femme. Et bien terne puisqu'elle semble également avoir besoin qu'on lui dise ce qu'elle doit ressentir.
Quant à affirmer connaître ce que penseront les autres lecteurs du texte, c'est d'une prétention hors normes. Tout comme d'affirmer qu'Egan n'a rien compris à des sujets dans lesquels chacun sait qu'il s'implique bien au-delà de ses écrits.
Mais je peux me tromper dans les grandes largeurs, les bots traducteurs ne m'ayant pas vraiment aidé à comprendre le propos.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9637
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Erwann » 16 février 2017 à 13:10

Aldaran a écrit :Mais je peux me tromper dans les grandes largeurs, les bots traducteurs ne m'ayant pas vraiment aidé à comprendre le propos.

Non, les bots traducteurs ne t'ont pas induits en erreur, tu as bien résumé les reproches de N.K. Jemisin à la novella d'Egan. Et, même si je ne suis pas très objectif pour le coup concernant ce texte en particulier, je ne peux que te plussoyer ainsi qu'Apophis — les reproches en question me semblent indiquer une méconnaissance de l'auteur.
Avatar de l’utilisateur
Sam19
Vandale du vide
Messages : 6
Enregistré le : 29 novembre 2015 à 18:48

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Sam19 » 16 février 2017 à 19:36

Bonjour, cet auteur est-il facilement lisible pour quelqu'un qui n'a pas de connaissances scientifiques particulières?

Par avance merci.
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3053
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Olivier Girard » 16 février 2017 à 19:55

Sam19 a écrit :Bonjour, cet auteur est-il facilement lisible pour quelqu'un qui n'a pas de connaissances scientifiques particulières?

Par avance merci.
Ça dépend des textes, en fait. Mais globalement, la réponse est oui. Et doublement en ce qui concerne Cérès et Vesta, qui n'est pas un texte de hard SF (du tout). Il s'agirait plutôt d'un texte de SF politique (sur fond de space op').
Avatar de l’utilisateur
Sam19
Vandale du vide
Messages : 6
Enregistré le : 29 novembre 2015 à 18:48

Re: Cérès et Vesta, Greg Egan (février 2017)

Messagepar Sam19 » 16 février 2017 à 20:38

Olivier Girard a écrit :
Sam19 a écrit :Bonjour, cet auteur est-il facilement lisible pour quelqu'un qui n'a pas de connaissances scientifiques particulières?

Par avance merci.
Ça dépend des textes, en fait. Mais globalement, la réponse est oui. Et doublement en ce qui concerne Cérès et Vesta, qui n'est pas un texte de hard SF (du tout). Il s'agirait plutôt d'un texte de SF politique (sur fond de space op').


Merci pour votre réponse rapide, en fait j'avais peur que ce soit un peu comme l'Arc du rêve d'Alfred Attanasio, que j'avais trouvé trop compliqué. Ce texte m'intéresse, ça m'a l'air d'être un bon moyen de découvrir cet auteur qui semble avoir une sacrée réputation. Je finis la lecture du Château et je vous le prends! :-)

Retourner vers « Les livres du Bélial' »