L'Alchimie de la pierre, Ekaterina Sedia (février 2017)

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11574
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Alchimie de la pierre, Ekaterina Sedia (février 2017)

Messagepar Erwann » 02 octobre 2017 à 21:29

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11574
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Alchimie de la pierre, Ekaterina Sedia (février 2017)

Messagepar Erwann » 05 novembre 2018 à 10:36

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11574
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Alchimie de la pierre, Ekaterina Sedia (février 2017)

Messagepar Erwann » 26 février 2019 à 11:15

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11574
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Alchimie de la pierre, Ekaterina Sedia (février 2017)

Messagepar Erwann » 02 septembre 2019 à 09:11

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11574
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Alchimie de la pierre, Ekaterina Sedia (février 2017)

Messagepar Erwann » 20 octobre 2019 à 12:35

Ce roman ne plaira pas à tout le monde et laisse un arrière-goût amer dans la bouche mais je ne regrette pas de lui avoir laissé sa chance.

L'avis d'Ombre Bones.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11574
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Alchimie de la pierre, Ekaterina Sedia (février 2017)

Messagepar Erwann » 12 décembre 2019 à 11:06

L’alchimie de la pierre est un roman steampunk complexe qui décrit à travers de nombreuses thématiques toute l’amertume que peut ressentir un peuple face à différentes problématiques. Avec une plume poétique et très juste, l’autrice réussit à construire un personnage principal ambigu puisqu’extrêmement humain malgré sa condition d’automate. Son statut de femme et d’automate dans cette société et la relation qui la relie à son créateur sont extrêmement bien traités et malgré une intrigue que j’ai trouvée un peu faible, les messages portés par le roman valent la peine de le découvrir.

Chez Sometimes A Book

Retourner vers « Les livres du Bélial' »