L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 800
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Apophis » 26 août 2019 à 11:12

Après avoir fini L'enfance attribuée, j'ai enchaîné aussi vite que possible sur Un paradis d'enfer, et là par contre, ça a été une déception. Je rejoins tout à fait l'avis d'Ubik, même si j'ai bien retenu ce qu'a dit Feyd et lirai tout de même Mind over ship.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1057
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar FeydRautha » 26 août 2019 à 12:21

SI je dois être le dernier en France à défendre Marusek, qu'il en soit ainsi ! Je ne renoncerai pas. ;-)
Avatar de l’utilisateur
Mélie
Axiomatique
Messages : 113
Enregistré le : 30 mai 2019 à 17:40

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Mélie » 29 août 2019 à 07:33

Ça ne se bouscule pas au portillon, on dirait.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11581
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Erwann » 29 août 2019 à 09:33

Mélie a écrit :Ça ne se bouscule pas au portillon, on dirait.

… peut-être parce que le livre n'était pas encore sorti ?
C'est dorénavant le cas : L'Enfance attribuée de David Marusek est désormais disponible dans la collection Une Heure-Lumière, en papier comme en numérique, dans toutes les bonnes librairies et sur belial.fr !
batcheva
Patrouilleur temporel
Messages : 47
Enregistré le : 19 décembre 2017 à 23:26

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar batcheva » 30 août 2019 à 09:40

Lu et apprécié!!!!!! Voici mon avis:
Une société apparemment parfaite où l'humain n'a plu à se préoccuper que de son bien-être, de sa carrière et de sa vie sentimentale. L'évolution technologique, ainsi que la maîtrise de la robotique et de l'intelligence artificielle sont au service de l'humanité. Tout semble parfait dans le meilleur des mondes. Mais l'on sait bien que, dans ce bas monde, la perfection n'existe pas.
Nous suivons Sam Harger qui nous raconte, dans le détail, la façon dont sa rencontre avec Eleanor Stark a bouleversé sa vie, jusqu'à ce jour où ils reçoivent l'attribution d'un enfant. Ensuite, nous suivons le couple dans ce nouvel épisode de leur vie, ainsi que ses multiples conséquences.
Les descriptions de ce monde très technologique et hyper - connecté ( notre monde fait pâle figue à côté! ) sont précises et détaillées. Quelques éléments demandent plus ou moins de patience de la part du lecteur pour avoir une explication plus concrète. Plus on avance dans le récit, plus ce monde dans son ensemble prend forme dans sa globalité. C'est une lecture qui s'apparente à " Bonheur ™ " de façon tout aussi riche et intéressante, tout en étant radicalement différente de par le style de leurs auteurs respectifs.
Ces 2 récits répondent notamment aux question suivantes: quel(s) futur(s) possible(s) pour nos sociétés hyper-connectées, sur une Terre dont les ressources s'amenuisent, avec le réchauffement climatique dressé au-dessus de nos têtes comme l'épée de Damoclès? Ici, les réponses se font en douceur, de manière subtile, même si elles sont tout aussi percutantes que dans " Bonheur ™ ".
Cette novella nous pose aussi les questions suivantes: quelle vie, quelle société voulons-nous; qu'est-ce que le bonheur; l'individu prime t-il sur la collectivité; quelle place pour ceux qui ne sont pas dans la norme?


Au-delà des notions de bonheur et de liberté individuelle, l'humain reste un humain. Face à l'attrait du pouvoir et d'une carrière toujours grandissante, Eleanor est-elle si sincère qu'elle le paraît dans ses sentiments envers Sam ? Leur mariage fat-il partie d'une stratégie de communication ?
Quel prix est - on prêt à payer pour plus de bonheur, de tranquillité ? Jusqu'où est - on prêt à sacrifier ses libertés individuelles pour plus de sécurité ?
Peut - on délibérément choisir de se voiler la face sur la différence de traitement entre les riches et les pauvres en contrepartie d'un monde quasi parfait pour ceux qui en ont les moyens financiers ?
Time was.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11581
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Erwann » 21 septembre 2019 à 11:09

Avatar de l’utilisateur
Mélie
Axiomatique
Messages : 113
Enregistré le : 30 mai 2019 à 17:40

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Mélie » 21 septembre 2019 à 18:52

HAHA. Tout est dit dans son dernier paragraphe.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 979
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 22 septembre 2019 à 09:25

Mélie a écrit :HAHA. Tout est dit dans son dernier paragraphe.


Je te suggère de le relire. Ou alors tu t'es trompée de paragraphe.
Avatar de l’utilisateur
Mélie
Axiomatique
Messages : 113
Enregistré le : 30 mai 2019 à 17:40

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Mélie » 22 septembre 2019 à 22:13

Oui, veuillez m'excuser, j'ai lu ça en mode rhume apocalyptique et il serait bien possible que j'aie mal lu ou même louché, et à l'instant, pas trop envie de le relire.
J'ai quand même cru lire que des étapes semblent être sautées, et c'est là-dessus que je rebondissais.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11581
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Erwann » 23 septembre 2019 à 07:26


Retourner vers « Les livres du Bélial' »