L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

batcheva
Patrouilleur temporel
Messages : 47
Enregistré le : 19 décembre 2017 à 23:26

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar batcheva » 28 juillet 2019 à 19:20

Mélie a écrit :""Ses yeux pointaient sous ses cils comme des anguilles sous un banc de corail""


Bonsoir Mélie,
J'aimerais comprendre ce qui vous choque dans cette phrase, car pour moi elle est très claire.
Voilà ce que j'ai compris: l'auteur utilise l'image d'anguilles sous un banc de corail pour illustrer le sentiment qui
s'exprime au travers des yeux. Comme dans l'expression " si untel avait eu des fusils à la place des yeux, j'aurais
été tué " pour signifier que la personne est en colère. La phrase que vous citez est, certes, moins parlante, je vous
l'accorde.
Time was.
Avatar de l’utilisateur
Mélie
Axiomatique
Messages : 113
Enregistré le : 30 mai 2019 à 17:40

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Mélie » 28 juillet 2019 à 19:47

Ah ça te plaît, des phrases qui ne veulent rien dire ? C'en est plein.
Avatar de l’utilisateur
Mélie
Axiomatique
Messages : 113
Enregistré le : 30 mai 2019 à 17:40

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Mélie » 28 juillet 2019 à 19:49

Oh punaise. Vous trouvez vraiment ça bien ! Écoutez, c'est votre droit le plus strict. Mais stylistiquement parlant, c'est à pleurer.
Avatar de l’utilisateur
Mélie
Axiomatique
Messages : 113
Enregistré le : 30 mai 2019 à 17:40

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Mélie » 28 juillet 2019 à 20:11

batcheva a écrit :
Mélie a écrit :""Ses yeux pointaient sous ses cils comme des anguilles sous un banc de corail""


Bonsoir Mélie,
J'aimerais comprendre ce qui vous choque dans cette phrase, car pour moi elle est très claire.
Voilà ce que j'ai compris: l'auteur utilise l'image d'anguilles sous un banc de corail pour illustrer le sentiment qui
s'exprime au travers des yeux. Comme dans l'expression " si untel avait eu des fusils à la place des yeux, j'aurais
été tué " pour signifier que la personne est en colère. La phrase que vous citez est, certes, moins parlante, je vous
l'accorde.


Tu sais, lorsque je lis un livre, j'ai plaisir à me couler dans l'histoire, avec l'auteur, sa façon d'emporter le lecteur avec ses mots. Avec l'auteur, avec le choix de ses mots, je me laisse glisser dans le décor qu'il décrit, je fais connaissance avec les personnages, avec ses descriptions, toujours des mots... en résumé. Et les mots portent l'histoire, de façon fluide, en général. De façon humoristique parfois, ou même cynique. C'est ça le style. Les mots, les phrases claires, le plaisir qu'on a à se lancer dans l'histoire.
Ici, je ne peux pas rentrer dans l'histoire, le choix des mots semble mécanique, les phrases sont artificielles, de nombreuses tournures de phrases sont des anglicismes, donc complêtement bizarres. Ça me bute, ça cahote, ça plante. Voilà mon probleme.
C'est pas que c'est incompréhensible, mais je ne compte plus les fois où j'ai relu trois fois un paragraphe pour le comprendre. Au bout d'un moment, à force de faire tous ces efforts, on ne s'y plait plus, dans ce bouquin.
(Du coup ma chronique se fait ici, on dirait).
Avatar de l’utilisateur
Soleilvert
Disciple de Griaule
Messages : 492
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Soleilvert » 28 juillet 2019 à 20:21

Mélie, si j'écris :

"Et sur elle courbé, l’ardent Imperator
Vit dans ses larges yeux étoilés de points d’or
Toute une mer immense où fuyaient des galères."


Quelle est ta réaction ?
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 983
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 28 juillet 2019 à 20:25

Woah, l'autre, tu vas chercher hors catégorie, quand même ! ;)
Avatar de l’utilisateur
Soleilvert
Disciple de Griaule
Messages : 492
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Soleilvert » 28 juillet 2019 à 20:47

En même temps le traducteur aurait écrit " Elle (il) a les yeux revolver" on en serait pas à chercher anguille sous roche :)
Avatar de l’utilisateur
Mélie
Axiomatique
Messages : 113
Enregistré le : 30 mai 2019 à 17:40

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Mélie » 28 juillet 2019 à 20:54

Soleilvert a écrit :Mélie, si j'écris :

"Et sur elle courbé, l’ardent Imperator
Vit dans ses larges yeux étoilés de points d’or
Toute une mer immense où fuyaient des galères."


Quelle est ta réaction ?


Je ne comprends pas ce que tu attends comme réaction. Que j'analyse, que je dise si c'est à mon goût, si j'aime ce genre, que je te dise le nom de l'auteur, si j'aime ce qu'il écrit ?
Avatar de l’utilisateur
Soleilvert
Disciple de Griaule
Messages : 492
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Soleilvert » 28 juillet 2019 à 21:33

Est ce que ça te parait correct, lisible, compréhensible ?
Avatar de l’utilisateur
Mélie
Axiomatique
Messages : 113
Enregistré le : 30 mai 2019 à 17:40

Re: L'Enfance attribuée, David Marusek (août 2019)

Messagepar Mélie » 28 juillet 2019 à 21:48

Dis-donc, tu veux me faire comparer de la poésie de Heredia avec c'te tas de mots empilés au hasard de ce bouquin qui n'est même pas bon ? Et franchement, la poésie, ça ne me branche pas. Colette et Roddy Doyle, par contre, oui. Faut pas pousser, les comparaisons qui ne peuvent pas être comparées, et me prendre pour une gamine de 7 ans, à mon âge et avec mon boulot, ça va, quoi,faut un peu te calmer.

Retourner vers « Les livres du Bélial' »