Bifrost n°63 : spécial Frank Herbert (juillet 2011)

Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 7038
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Bifrost n°63 : spécial Frank Herbert (juillet 2011)

Messagepar Thomas Day » 19 janvier 2011 à 11:14

Sommaire (works in regress) :

Fictions :
2 nouvelles de Frank Herbert, dont une inédite en français (sous réserve de l'acceptation de l'offre par l'agent)

Articles
- Le cycle de Dune, Claude Ecken
- (Une ou deux) Interview(s) de Frank Herbert inédite(s) en français
- Frank goes to hollywood (Dune, le film) par Ugo Bellagamba
- Guide de lecture
- Bilbliographie des œuvres de Frank Herbert, par Aain Sprauel

TD

PS : Pascal Godbillon jette l'éponge... on cherche une solution alternative.
Avatar de l’utilisateur
Travis
L'équipe du Bélial'
Messages : 264
Enregistré le : 21 avril 2009 à 08:47

Re: Bifrost n°63 : spécial Frank Herbert (juillet 2011)

Messagepar Travis » 19 janvier 2011 à 15:35

PS : Pascal Godbillon jette l'éponge... on cherche une solution alternative.


C'est inadmissible!
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2493
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Bifrost n°63 : spécial Frank Herbert (juillet 2011)

Messagepar ubikD » 19 janvier 2011 à 15:36

On veut le nom du meneur !
Avatar de l’utilisateur
Nick_le_Vilain
Radieux
Messages : 207
Enregistré le : 21 avril 2009 à 13:38

Re: Bifrost n°63 : spécial Frank Herbert (juillet 2011)

Messagepar Nick_le_Vilain » 21 janvier 2011 à 14:37

thomasday a écrit :PS : Pascal Godbillon jette l'éponge... on cherche une solution alternative.

Le Bûcher pour lui. :p
Pour la bio je ne peux rien pour vous (je ne connais pas assez la vie du monsieur), mais je peux donner un coup de main pour le guide de lecture (style une chronique) vu que j'ai lu beaucoup des ouvrages disponibles en français.

NicK.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 7038
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Bifrost n°63 : spécial Frank Herbert (juillet 2011)

Messagepar Thomas Day » 22 janvier 2011 à 17:52

Nick,

Comme je ne sais pas qui vous êtes (les avatars c'est pas toujours très pratique), le mieux c'est sans doute de prendre contact avec Olivier Girard et de lui demander un titre pour faire un essai, ou alors Les Fabricants d'eden de Frank Herbert si vous jugez que ce livre est tout à fait digne d'intérêt et vous vous sentez capable d'argumenter en ce sens.

TD
Thomas Geha
Axiomatique
Messages : 133
Enregistré le : 10 mai 2009 à 19:45

Re: Bifrost n°63 : spécial Frank Herbert (juillet 2011)

Messagepar Thomas Geha » 26 janvier 2011 à 05:51

En tous cas, moi, j'avais trouvé ce roman vraiment excitant. Du genre très court mais qui en dit très long, sur des sujets qui me plaisent depuis toujours (comme la religion et l'immortalité). Je lisais Les visiteurs du miracle de Ian Watson en parallèle. Expérience intéressante, qui me laisse un très bon souvenir, parce que je leur trouvais pas mal de points communs (mais j'ai un peu oublié lesquels, j'avoue).

Thomas.
Avatar de l’utilisateur
Wicker Man
Prince-Marchand
Messages : 777
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17

Re: Bifrost n°63 : spécial Frank Herbert (juillet 2011)

Messagepar Wicker Man » 03 février 2011 à 11:21

Je pense ne pas être totalement hors-sujet en narrant une célèbre anecdote concernant Herbert.

En 1982-83, lors de la réalisation de l'album Piece of Mind, Steve Harris, fondateur/bassiste/principal compositeur du groupe britannique Iron Maiden, avait écrit une chanson-fleuve inspirée par le roman Dune et demanda donc tout naturellement l'autorisation d'utiliser le titre du roman comme titre de la chanson.
Ce à quoi il lui fut répondu: "Frank Herbert n'aime pas les groupes de rock, particulièrement ceux de métal, et plus particulièrement les groupes comme Iron Maiden."
Le groupe fut déçu, d'autant plus que, l'année précédente, leur manager avait obtenu l'accord enthousiaste de Patrick McGoohan pour intituler une chanson The Prisoner et passer le fameux "Who are you? - The new Number Two..." en intro (sur l'album The Number of the Beast).

Le titre définitif fut donc To Tame a Land et l'aura de Frank Herbert en prit un coup auprès des fans du groupe (parmi lesquels nous étions quand même nombreux à avoir lu Dune).
Pas rancunier, Iron Maiden fit quand même figurer une allusion à Dune et à Herbert sur la pochette de Somewhere in Time, en 1986 (au milieu des références à Asimov, Dick ou Bradbury qui parsèment la pochette...).

L'anecdote tirée de Run to the Hills, la biographie de Mick Wall:
En fait, ils avaient à l'origine envisagé d'appeler ce morceau 'Dune' et avaient même considéré introduire un passage parlé tiré du livre comme intro, mais Herbert leur fit savoir par le biais de son imprésario qu'il leur refusait la permission parce que, dit-il, «Frank Herbert n'aime pas les groupes de rock, particulièrement les groupes de heavy rock, et spécialement les groupes comme Iron Maiden.» Aïe ! « Il a juste supposé que, comme nous étions un groupe de rock, nous devions être une bande d'abrutis, » dit Rod [Smallwood, le manager] déconcerté, « ce qui dénote d'une attitude pour le moins obtue.»


Les paroles:

To Tame a Land (Harris) 7'26

He is the king of all the land
In the kingdom of the sands
Of a time tomorrow
He rules the sand worms and the Fremen
In a land amongst the stars
Of an age tomorrow
He is destined to be a king
He rules over everything
In the land called planet Dune
Bodywater is your life
And without it you would die
In the desert of planet Dune

Without a stillsuit you would fry
On the sands so hot and dry
In a world called Arrakis
It is a land that's rich in spice
The sandriders and the 'mice'
That they call the 'Muad' Dib'
He is the Kwizatz Haderach
He is born of Caladan
And will take the Gom Jabbar
He has the power to forsee
Or to look into the past
He's the ruler of the stars

The time will come for him
To lay claim his crown
And then the foe
Yes they'll be cut down
You'll see he'll be
The best that there's been
Messiah supreme, true leader of men
And when the time
For judgment's at hand
Don't fret he's strong
And he'll make a stand
Against evil the fire
That spreads through the land
He has the power to make it all end


Les détails de la pochette de Somewhere in Time concernant Herbert, mort l'année de la sortie de l'album:ImageImage

ImageImage

La pochette, dans son intégralité: Image
Visible en intégral ici: http://www.ironmaidencommentary.com/pic ... _sit_a.jpg

PS: certains albums vinyls portugais et italiens sont partis au pressage avant que le refus d'Herbert soit connu et affichent donc le titre Dune en lieu et place de To Tame a Land. Si l'un(e) d'entre vous a ça chez lui, qu'il sache que c'est un collector recherché!
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12938
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Bifrost n°63 : spécial Frank Herbert (juillet 2011)

Messagepar Erwann » 03 février 2011 à 12:03

Les paroles valent leur pesant de cacahouètes…
Avatar de l’utilisateur
Wicker Man
Prince-Marchand
Messages : 777
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17

Re: Bifrost n°63 : spécial Frank Herbert (juillet 2011)

Messagepar Wicker Man » 03 février 2011 à 12:10

Ben, euh, tu sais, Steve Harris c'est pas non plus un Académicien français, hein..! :-))
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12938
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Bifrost n°63 : spécial Frank Herbert (juillet 2011)

Messagepar Erwann » 03 février 2011 à 13:34

Sauropside a écrit :Ben, euh, tu sais, Steve Harris c'est pas non plus un Académicien français, hein..! :-))


Euh, en même temps, certains Académiciens… ;-)

Retourner vers « La revue Bifrost »