Bifrost n°57 : Spécial Robert Heinlein (janvier 2010)

Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3491
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Bifrost spécial Robert Heinlein - janvier 2010

Messagepar Olivier Girard » 29 juin 2009 à 10:15

Farfadet a écrit :Quand j'ai découvert le Bifrost, je me suis acheté deux "hors série" sur Vance et Moorcock.

L'idée d'en faire d'autres a été abandonnée ou il est plus simple pour vous de faire des dossiers assez importants dans un bifrost classique ?


Les hors série dont tu parles sont les deux seuls que nous ayons jamais fait. Ce que je regrette vraiment, mais c’est ainsi. Les deux ont été préparés par Pierre-Paul Durastanti. Préparer de tels dossiers demande un boulot considérable. PPD l’a fait deux fois, et c’est déjà pas mal. Il a par la suite mis en chantier le dossier Silverberg, sans aller au bout, faute de temps. On est resté longtemps au milieu du gué sur ce dossier (dans les deux ans, je crois). Jusqu’à ce qu’avec Gilles, on trouve ça vraiment trop con et que le Gilles en question prenne le relais et achève le dossier (dans le n°49). Mais dans une formule plus courte, qui s’intègre dans les numéros sériels habituels — faire 5 n° par an, soit 4 n° + 1 HS est en l’état actuel des choses tout simplement utopique, nous ne disposons pas du temps matériel pour ça. Ce dossier Silverberg dans sa version plus courte (mais malgré tout costaude) a constitué une manière d’étalon pour la suite des dossiers anglo-saxons que nous avons entrepris depuis (même si cet étalon reprend pour beaucoup une formule que nous avions déjà pratiqué, dans le n°18 spécial Philip K. Dick, ou le 22 spécial Clifford D. Simak par exemple).
Avatar de l’utilisateur
Caliban
L'équipe du Bélial'
Messages : 422
Enregistré le : 25 avril 2009 à 20:24

Re: Bifrost spécial Robert Heinlein - janvier 2010

Messagepar Caliban » 29 juin 2009 à 12:05

Farfadet a écrit : Ugo Bellagamba et Eric Picholle (le même je suppose)
J'en ai peur...

Farfadet a écrit :Solutions non satisfaisantes, Une anatomie de Robert A.Heinlein (...)
je suppose que si vous vous êtes lancé dans un numéro de ce type alors que
cet ouvrage existe déjà, c'est qu'ils sont soit complémentaire soit tellement
différent que les deux trouveront leur place dans une bibliothèque.

Bien sûr — ne serait-ce que parce que le dossier de Bifrost s'articule autour
de plusieurs textes de Heinlein, dont deux inédits de première importance,
« The Man Who Traveled in Elephants », un très beau texte qu'il est difficile
de décrire sans spoilers, mais qui donne à voir l'Amérique profonde qu'aime
Heinlein, celle de la joie de vivre et des grandes foires, à mille lieues des
caricatures militaristes où l'on essaie parfois de l'enfermer ; et « On The Writing
of Speculative Fiction », un article où Heinlein énonce ses cinq fameuses
"règles pour l'écriture professionnelle" (à commencer bien sûr par
Robert Heinlein a écrit :1. Vous devez écrire" ),
souvent citées mais jamais encore publiées en français,

Par ailleurs, l'essai se voulait une mise en perspective transversame de l'homme
et de son œuvre, thème par thème, fournissant au passage un éclairage un peu
inhabituel sur un demi-siècle de culture et de politique américaines. Le dossier
Bifrost, lui, se focalisera sur les textes, avec l'approche plus pratique du Guide
de lecture.

Farfadet a écrit : Comme je connais peu Heinlein, ça sera l'occasion de savoir quoi lire pour faire
une idée de son oeuvre.
Christopher a écrit :J'aime beaucoup Heinlein. Une porte sur l'Été est le premier roman de S.-F. que j'ai lu
et reste un de mes livres favoris.

Un roman à la fois subtil et très accessible, même pour des lecteurs qui ne connaissent
pas du tout la science-fiction. Assurément une porte d'entrée dans l'œuvre de Heinlein,
voire la SF en général, A conseiller sans états d'âme...

Eric Picholle
Modifié en dernier par Caliban le 29 juin 2009 à 14:30, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6961
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Bifrost spécial Robert Heinlein - janvier 2010

Messagepar Thomas Day » 29 juin 2009 à 12:47

Si c'est toi, Eric qui te cache derrière le pseudo de Caliban, signe tes messages, les gens comprendront mieux tes interventions.

TD
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2590
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Bifrost spécial Robert Heinlein - janvier 2010

Messagepar M » 29 juin 2009 à 13:42

Olivier Girard a écrit :Les hors série dont tu parles sont les deux seuls que nous ayons jamais fait. Ce que je regrette vraiment, mais c’est ainsi. Les deux ont été préparés par Pierre-Paul Durastanti. Préparer de tels dossiers demande un boulot considérable.


Merci pour les précisions. Je me doutais bien c'était lié à des contraintes de temps. Enfin c'est pas grave, vos dossiers dans les Bifrosts sont déjà bien fournis et très complets.
Plus d'une fois j'ai élargi mes horizons littéraires grâce à eux. Surtout pour les auteurs français.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Caliban
L'équipe du Bélial'
Messages : 422
Enregistré le : 25 avril 2009 à 20:24

Re: Bifrost spécial Robert Heinlein - janvier 2010

Messagepar Caliban » 29 juin 2009 à 14:30

thomasday a écrit :Si c'est toi, Eric qui te cache derrière le pseudo de Caliban

Yep, désolé.

signe tes messages, les gens comprendront mieux tes interventions.

Uh... J'ai toujours un peu de mal avec l'idée que la compréhension d'un texte
puisse dépendre de la signature !
Avatar de l’utilisateur
Gutboy
Radieux
Messages : 200
Enregistré le : 21 avril 2009 à 11:36

Re: Bifrost spécial Robert Heinlein - janvier 2010

Messagepar Gutboy » 29 juin 2009 à 16:48

Et la nouvelle introuvable, celle qui donne le titre de l'ouvrage, Solutions non satisfaisantes, n'aurait-elle pas pu trouver sa place dans ce Bifrost?
People with no interest in science are very well catered for in science fiction; 99% of SF is written for them. I make no apology for contributing to the 1% that treats science as something of interest in its own right. Greg Egan
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2606
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Bifrost spécial Robert Heinlein - janvier 2010

Messagepar JDB » 29 juin 2009 à 16:51

Honte sur moi, j'avais oublié de préciser que "Les éléphants sont mélancoliques" est une nouvelle de Spider Robinson, par la suite "collaborateur posthume" de Heinlein. C'est corrigé, mais je le répète ici pour ceux qui suivent le fil.
Traduction de Jean-Pierre Pugi.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2606
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Bifrost spécial Robert Heinlein - janvier 2010

Messagepar JDB » 29 juin 2009 à 16:54

Gutboy a écrit :Et la nouvelle introuvable, celle qui donne le titre de l'ouvrage, Solutions non satisfaisantes, n'aurait-elle pas pu trouver sa place dans ce Bifrost?

Il semblerait qu'elle soit publiée dans ce livre.
Quoique la fiche nooSFere ne soit pas claire -- si le titre du bouquin est bien Solution non satisfaisante, pourquoi le texte éponyme ne figure-t-il pas au sommaire ?
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Bruno78
L'équipe du Bélial'
Messages : 1165
Enregistré le : 19 avril 2009 à 22:58

Re: Bifrost spécial Robert Heinlein - janvier 2010

Messagepar Bruno78 » 29 juin 2009 à 18:40

jdb a écrit :Quoique la fiche nooSFere ne soit pas claire -- si le titre du bouquin est bien Solution non satisfaisante, pourquoi le texte éponyme ne figure-t-il pas au sommaire ?


Ca n'est effectivement pas clair dans le cas de ce livre, puisque le nombre de pages n'est pas indiqué. En général, on n'indique pas au sommaire le texte qui donne son titre à l'ouvrage s'il n'est que complété par quelques textes de non-fiction (préface, postface, article...).
Je ne sais si mon explication est claire, mais la fiche sera plus claire quand Eric m'aura filé le sommaire définitif du livre (hé hé).
Avatar de l’utilisateur
Gutboy
Radieux
Messages : 200
Enregistré le : 21 avril 2009 à 11:36

Re: Bifrost spécial Robert Heinlein - janvier 2010

Messagepar Gutboy » 29 juin 2009 à 22:03

Quand je dis introuvable, je ne suis pas si loin du compte finalement...
People with no interest in science are very well catered for in science fiction; 99% of SF is written for them. I make no apology for contributing to the 1% that treats science as something of interest in its own right. Greg Egan

Retourner vers « La revue Bifrost »