Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Cibylline
Patrouilleur temporaire
Messages : 35
Enregistré le : 22 avril 2009 à 08:02

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Cibylline » 20 janvier 2011 à 21:43

Lucie a écrit :
Cibylline a écrit :A partir du moment où l'on se lance dans un truc public, faut pas s'étonner de réactions publiques.
C'est quand même un peu concon de prôner, suivant les cas de figure, le fonçage dans le tas ou la zénitude.


Tiens, moi j'aurais pas dit "concon", j'aurais dit hypocrite...


L'hypocrisie demande de la finesse et une certaine intelligence sociale...
Avatar de l’utilisateur
Don Lo
Radieux
Messages : 285
Enregistré le : 21 août 2009 à 13:39

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Don Lo » 20 janvier 2011 à 21:47

On n'avait pas dit qu'on ne défouraillait que des citations d'Audiard ?
Don Lorenjy (sauf quand je m'appelle pas pareil)
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1804
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Nébal » 20 janvier 2011 à 21:49

Non.
Avatar de l’utilisateur
Travis
L'équipe du Bélial'
Messages : 263
Enregistré le : 21 avril 2009 à 08:47

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Travis » 20 janvier 2011 à 22:07

Pour un peu plus de confusion et de drôlerie je propose que les réponses aux questions soient postées chez Actu et les réponses de Actu chez les Cafards, on obtiendra peut être de beaux cadavres, exquis je ne sais pas?
Avatar de l’utilisateur
Lutin
Little Green Man
Messages : 391
Enregistré le : 24 juillet 2009 à 15:15
Contact :

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Lutin » 20 janvier 2011 à 22:39

Bon, je tiens à signaler que Bifrost en général et ce numéro en particulier ne se résume pas aux razzies. (Même si, je suis d'accord avec certain "prix", par exemple Maxime Chatm*** et le foutage de *****, de l'an dernier.)

Personnellement, je ne vois pas du tout qui est Draco alors je ne peux pas comprendre pourquoi elle (à priori) s'insurge.

En revanche, les réactions contre les lecteurs de Bifrost et potentiels clients de SF ("bobo de la SF") sont encore plus condescendantes et méprisantes, mais il est vrai que la clientèle est si dense dans le genre que l'on peut lui manquer de respect et
(D'ailleurs, partant de ce postulat, il serait intéressant de comparer l'attitude (respect) de certains avec la qualité de leur production.... Ils ne cherchent pas à profiter d'une manne financière en surfant sur les sujets à la vogue ? ( avec un contenu creux au possible....)

Deuxième point. La gente féminine ne s'intéresse pas qu'à la fantaisie, aux fées ou aux licornes aux propriétés aphrodisiaques. Non, il faut arrêter les clichés... :)

J'ai aimé :
- La couverture (surtout en comparaison aux précédents Bifrost)
- L'article de Roland Lehoucq, mais c'est toujours le cas.
- Je vous ai trouvé "gentils" avec la "concurrence".
- Votre rubrique "critiques" bien que je n'ai guère trouvé d'inspiration pour mes futures lectures ( Khanaor, Corpus Delicti, et la Ballade de Pern- éventuellement Cleer) - Cela fait 4 pour un trimestre, mais là je tiens à peine 3 semaines avec ça!

J'ai particulièrement apprécié :
- La nouvelle de Peter Watts. Ce n'est pas une découverte, car j'ai lu précédemment Vision Aveugle. Son style particulier est bien présent. Je n'ose pas en dire de trop, pour ne rien dévoiler. Mais, à la hauteur de mes espérance.s
- L'entretien avec Cassou-Nogues au sujet de la relation entre Fiction (et SF) et philosophie. D'ailleurs, je me suis toujours demandée s'il était possible de citer des "situations" et des auteurs de SF pour développer, enrichir le débat philosophique dans une situation plus.... scolaire.
J'espère que l'on sera amené à discuter, échanger davantage sur ce sujet par la suite.

Il me reste encore à lire :
- Les autres entretiens.
- La nouvelle de Thierry Di Rollo ( avec encore un énorme "PARDON").

Bref, merci pour ce numéro un peu particulier et bienvenu.
En attendant un sur la Fantasy... :)

PS:
Un autre truc que je ne comprends pas. Pourquoi aimer une catégorie d'ouvrage doit forcément exclure une autre?

Pour expliciter mon propos.
J'adore Peter Watts, Stephen Baxter, Heinlein, La guerre éternelle , La Paille dans l'Oeil de Dieu, Tolkien, ect...
Mais j'ai également adoré Les premier tomes de Terry Goodking, Harry Potter, La saga Honor Harrington, ect....
On ne recheche pas forcément toujours la même chose, les mêmes sensations.
Modifié en dernier par Lutin le 21 janvier 2011 à 11:23, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 635
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Sauropside » 20 janvier 2011 à 22:50

lutin a écrit :PS:
Un autre truc que je ne comprends pas. Pourquoi aimer une catégorie d'ouvrage doit forcément exclure une autre?

Pour expliciter mon propos.
J'adore Peter Watts, Stephen Baxter, Heilein, La guerre éternelle , La Paille dans l'Oeil de Dieu, Tolkien, ect...
Mais j'ai également adoré Les premier tomes de Terry Goodking, Harry Potter, La saga Honor Harrington, ect....
On ne recheche pas forcément toujours la même chose, les mêmes sensations.
Amen..!!
Je suis en train de lire les interviews et j'ai beaucoup apprécié celle de P-PD, qui a, selon moi, une vision très saine de la chose éditoriale et des littératures de genre. J'avais même l'impression de lire mes idées - mais mieux exprimées!
Et je confirme: celle de Gérard Klein m'a laissé... euh, dubitatif, dira-t-on.
Voire perplexe.
Modifié en dernier par Sauropside le 21 janvier 2011 à 09:40, modifié 2 fois.
Quand on leur fait un superbe cadeau, certains ne peuvent pas s'empêcher de se demander pourquoi le papier d'emballage n'est pas de leur couleur préférée.- Ken Liu -
Avatar de l’utilisateur
Casse-bonbon
Axiomatique
Messages : 173
Enregistré le : 21 août 2009 à 13:43

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Casse-bonbon » 21 janvier 2011 à 00:05

Le principe d'un prix comme les razzies, c'est exactement de susciter ce genre de réaction épidermique. Et d'en rire bien plus que du prix lui-même.
Si ne pas être masochiste, pour vous, c'est d'être concon ou hypocryte, ça vous regarde, chacun fait ce qu'il veut avec son cul...
Modifié en dernier par Casse-bonbon le 21 janvier 2011 à 00:15, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
scifictif
Prince-Marchand
Messages : 943
Enregistré le : 29 avril 2009 à 14:02

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar scifictif » 21 janvier 2011 à 00:09

lutin a écrit :J'ai particulièrement apprécié :
(...)
- L'entretien avec Cassou-Nogues au sujet de la relation entre Fiction (et SF) et philosophie. D'ailleurs, je me suis toujours demandée si il était possible de citer des "situations" et des auteurs de SF pour développer, enrichir le débat philosophique dans une situation plus.... scolaire.

Si l'élargissement du champ des possibles à ce qui est concevable (au-delà donc de ce qui simplement peut être) est monnaie courante en sf, j'avoue que je n'avais pas songé que la philo nourrissait ainsi ses spéculations d'un matériel fictionnel.
J'en étais resté bêtement à philo = recherche de la vérité, ce qui excluait à-priori la fiction, par définition ce qui est faux, du champ d'étude philosophique.
Oui, je sais, c'est pas glorieux.
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 908
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Herbefol » 21 janvier 2011 à 00:54

Casse-bonbon a écrit :Si ne pas être masochiste, pour vous, c'est d'être concon ou hypocryte, ça vous regarde, chacun fait ce qu'il veut avec son cul...

Mieux vaut lire ça qu'être aveugle. Quoique...
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Evil for Evil de Parker, Mechanical Failure de Zieja, le baiser du rasoir de Polansky, Lum'en de Genefort et Empire Games de Stross.
Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 635
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Bifrost n° 61 : La SF, questions et perspectives

Messagepar Sauropside » 21 janvier 2011 à 09:42

J'ai comme la curieuse impression que la soudaine multiplication d'annonces pharmaco-érectiles sur le forum n'est pas étrangère à la parution des Razzies...


Ou peut-être suis-je vraiment paranoïaque.
Quand on leur fait un superbe cadeau, certains ne peuvent pas s'empêcher de se demander pourquoi le papier d'emballage n'est pas de leur couleur préférée.- Ken Liu -

Retourner vers « La revue Bifrost »