Bifrost n° 100 : spécial Thomas Day (octobre 2020)

Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Xeelee
Messages : 1206
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Bifrost n° 100 : spécial Thomas Day (octobre 2020)

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 02 novembre 2020 à 20:01

M a écrit :@ Gilles : je suis enseignant et j'ai travaillé avec des enfants ayant des troubles autistiques plus ou moins profonds. Jamais un de tes enseignant n'a mis le doigt la dessus ? Ou tu n'as jamais accepté qu'il "t'approche" d'assez prêt pour ça ?


J'ai attendu d'avoir 45 ans pour qu'une psy pose un diagnostic incomplet ; elle pense au syndrome d'Asperger. J'ai vu d'autres psys, dans d'autres circonstance et notamment pour mon dossier de handicap, qui ont confirmé le trouble du spectre autistique, mais ne se sont pas risqués à le définir. Faudrait que je consulte une ou un spécialiste pour avoir un diagnostic précis, mais visiblement 1/ c'est très long, ça demande beaucoup de séances d'après ce que j'ai compris 2/ je n'en vois aucune utilité.
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2742
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Bifrost n° 100 : spécial Thomas Day (octobre 2020)

Messagepar M » 02 novembre 2020 à 21:56

Merci pour ta réponse. C'est déjà compliqué avec des enfants même quand le diagnostique est précoce. Alors avec un adulte qui a "appris" à faire avec son trouble ca doit devenir très délicat.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1280
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Bifrost n° 100 : spécial Thomas Day (octobre 2020)

Messagepar Aldaran » 02 novembre 2020 à 22:20

Je me permets de réagir parce que le sujet m'intéresse vraiment beaucoup.
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Faudrait que je consulte une ou un spécialiste pour avoir un diagnostic précis, mais visiblement 1/ c'est très long, ça demande beaucoup de séances d'après ce que j'ai compris 2/ je n'en vois aucune utilité.

Même réaction chez moi sauf que rien n'a été posé.

M a écrit :Alors avec un adulte qui a "appris" à faire avec son trouble ca doit devenir très délicat.

Vu de l'intérieur (mais sans diagnostic, du coup je ne sais même pas de quoi il s'agit vraiment), on n'apprend pas à faire avec, on tente juste de faire croire aux autres qu'on est « comme eux ». Sur qui aucun diagnostic n'a été posé non plus, ce qui rend les choses et la moindre communication très... compliquées. Et souvent, ça rate. Caramba !
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1580
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Bifrost n° 100 : spécial Thomas Day (octobre 2020)

Messagepar FeydRautha » 02 novembre 2020 à 22:43

Aldaran a écrit : Et souvent, ça rate. Caramba !

Si cela peut te rassurer Aldaran, je trouve ta compagnie très agréable. Voire même... apaisante.
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2742
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Bifrost n° 100 : spécial Thomas Day (octobre 2020)

Messagepar M » 02 novembre 2020 à 23:28

M a écrit :Alors avec un adulte qui a "appris" à faire avec son trouble ca doit devenir très délicat.

Vu de l'intérieur (mais sans diagnostic, du coup je ne sais même pas de quoi il s'agit vraiment), on n'apprend pas à faire avec, on tente juste de faire croire aux autres qu'on est « comme eux ».[/quote]

Mon apprendre à faire avec correspond à ton "faire croire qu'on est comme eux". Je me suis mal exprimé visiblement.

Les enfants avec qui j'ai travaillé souffraient de troubles autistiques plus ou moins profonds. Certains étaient incapables de donner le change. On ne vivait dans le même monde. C'est très dur. La communication mettait très longtemps à s'installer et un rien pouvait anéantir des heures de travail.
Pour les autistes de haut niveau, c'était différent. Certains pouvaient donner le change en société mais un simple contact physique bloquer tout. D'autres communiquaient "mal", maladroitement, de manière agressive ou arrogante etc... mais par contre pouvaient se fondre dans la masse des élèves de l'établissement sans souci.

C'étaient des enfants étonnants. Mais tellement attendrissant.

Fin du HS : je viens de finir de relire la nouvelle La notion de génocide nécessaire. La claque est toujours aussi grande. Un texte formidable.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12974
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Bifrost n° 100 : spécial Thomas Day (octobre 2020)

Messagepar Erwann » 03 novembre 2020 à 09:51

Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2846
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Bifrost n° 100 : spécial Thomas Day (octobre 2020)

Messagepar JDB » 03 novembre 2020 à 15:00

A propos de l'autisme: pour information, mais vous êtes sans doute déjà au courant, le combat d'une des membres les plus éminents de Notre Club (trois posts de blog, le plus ancien est daté du 28 mai 2019): Mélanie Fazi.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12974
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Bifrost n° 100 : spécial Thomas Day (octobre 2020)

Messagepar Erwann » 03 novembre 2020 à 15:12

JDB a écrit :A propos de l'autisme: pour information, mais vous êtes sans doute déjà au courant, le combat d'une des membres les plus éminents de Notre Club (trois posts de blog, le plus ancien est daté du 28 mai 2019): Mélanie Fazi.
JDB

Elle a d'ailleurs un ouvrage sous le coude à ce sujet.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12974
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Bifrost n° 100 : spécial Thomas Day (octobre 2020)

Messagepar Erwann » 07 novembre 2020 à 12:04

Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3599
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Bifrost n° 100 : spécial Thomas Day (octobre 2020)

Messagepar Olivier Girard » 10 novembre 2020 à 10:28

Soyons clair, dans ce « Bifrost 100 », il n’y a rien à jeter. Dans l’esprit des lecteurs, ce numéro 100 restera toujours celui de Thomas Day, un auteur qui a tant donné pour la revue et ce, sous bien des formes. Et ce n’est de loin pas fini.
Un régal, tout simplement !

Le Bifrost 100 est passé par la Yozone, et François Schnebelen a apprécié.

Retourner vers « La revue Bifrost »