Frais de port des livres réglementés

Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Grand Ancien
Messages : 1881
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Frais de port des livres reglementés

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 26 septembre 2022 à 14:14

FeydRautha a écrit :Lorsque tu dis qu'une nouveauté traduite devrait coûter entre 45 et 60€, ce qui est sans aucun doute le cas, j'entends sonner les premières notes du Requiem. Il n'y a pas d'avenir au livre en dehors du numérique, en fait.


En fait, c'est plus compliqué. Aujourd'hui, je ne pense pas qu'on puisse amortir une traduction en full numérique. La fabrication d'un livre c'est pas peanuts, mais ça coûte moins cher qu'une traduction.
Si dans un genre donné, tu diminues par deux l'offre, tu peux espérer garder les mêmes ventes et donc voire augmenter les ventes moyennes.
Le nombre de titre publiés est complètement fou. Il suffit de voir le volet critique de Bifrost qui déborde en numérique, ne traite que très peu de fantasy, etc.
Donc dans un marché dérégulé (je ne parle pas de la loi Lang) en surchauffe, c'est très dur d'avoir un titre rentable à 5000. Et il n'existe aucun mécanisme à ma connaissance pour réduire la surproduction, puisque quand tartenpion se casse la gueule, bidultruc et machinchose se lancent, pensant qu'il y a encore de la place sur la table des libraires.
A terme, ça favorise ceux qui paient une surdiffusion (on paie pour être en tête de gondole, avoir de l'affichage, être sur une liste), donc les très gros, les groupes qui en plus, souvent, tirent profit$ de la diffusion des petits éditeurs qu'ils ont à leur catalogue diffuseur.

GD
Avatar de l’utilisateur
ChristianM
Patrouilleur temporel
Messages : 84
Enregistré le : 18 juillet 2020 à 09:36
Contact :

Re: Frais de port des livres reglementés

Messagepar ChristianM » 26 septembre 2022 à 17:28

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Le nombre de titre publiés est complètement fou. Il suffit de voir le volet critique de Bifrost qui déborde en numérique, ne traite que très peu de fantasy, etc.


Oui, enfin ça a l'air de se calmer un peu si on regarde la courbe de production Imaginaire-Adulte-SF+Fy+Fant sur les dernières années. On est retombé au niveau de 2010 (merci effet covid ?) :

Image

Et à BDFI on ratisse pourtant très large ^^
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Grand Ancien
Messages : 1881
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Frais de port des livres reglementés

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 26 septembre 2022 à 17:37

Je n'ai pas les chiffres pour cette année (forcément), mais les derniers chiffres que j'ai vu passer c'est 1200 nouveautés en rayon dédié adulte (donc référencées imaginaire, mais hors jeunesse) sans compter ce qui sort en littérature française ou en polar ou en littérature étrangère, mais qui relève des genres (on peut trouver des dizaines d'exemples par an). Sans compter les autoédités dont certains font des scores considérables sur des plateformes comme Amazon (plusieurs milliers d'exemplaires vendus).
Alors c'est peut-être moins qu'en 2017, mais ça reste totalement dingue.

GD
Avatar de l’utilisateur
ChristianM
Patrouilleur temporel
Messages : 84
Enregistré le : 18 juillet 2020 à 09:36
Contact :

Re: Frais de port des livres reglementés

Messagepar ChristianM » 26 septembre 2022 à 17:41

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Quand je discute avec des lecteurs et que je leur dis combien coûte réellement un livre (droits, fabrication, traduction éventuelle, correction, mise en page, etc) j'ai souvent l'impression que les salaires/rémunérations de tous les gens qui ont travaillé sur le livre nagent dans une espèce de brouillard d'illégitimité et qu'au final c'est toujours "trop cher". Mais en fait, ce n'est pas "assez cher" si on veut payer tout le monde correctement (en vingt ans, les tarifs des traducteurs n'ont quasiment pas bougé).
Dans nos champs, une nouveauté traduite (qui se vend globalement entre 1500 et 3000 ex) devrait coûter entre 45 et 60 euros.
Mais comme les éditeurs qui "payent tout le monde" appliquent à peu près les mêmes prix que les éditeurs "qui payent personne", ben le marché avance sur des roues carrées.


Merci pour ces explications toujours très intéressantes.

Je viens de faire un test sur Amazon avec le dernier S. King (Billy Summer). Je le vois à 24,90 chez Albin Michel, à 18,46 pour sa version espagnole, à 15,00 pour la version italienne et à 13,80 pour la version allemande.

Y-a-t-il une raison qui explique ces écarts ? Dégât collatéral de la Loi Lang, papier moins cher ailleurs, traducteurs moins gourmands (aïe pas taper, c'est pour rire ^^) ou un truc qui m'échappe ?
Avatar de l’utilisateur
ChristianM
Patrouilleur temporel
Messages : 84
Enregistré le : 18 juillet 2020 à 09:36
Contact :

Re: Frais de port des livres reglementés

Messagepar ChristianM » 26 septembre 2022 à 17:53

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Je n'ai pas les chiffres pour cette année (forcément), mais les derniers chiffres que j'ai vu passer c'est 1200 nouveautés en rayon dédié adulte (donc référencées imaginaire, mais hors jeunesse) sans compter ce qui sort en littérature française ou en polar ou en littérature étrangère, mais qui relève des genres (on peut trouver des dizaines d'exemples par an). Sans compter les autoédités dont certains font des scores considérables sur des plateformes comme Amazon (plusieurs milliers d'exemplaires vendus).
Alors c'est peut-être moins qu'en 2017, mais ça reste totalement dingue.
GD


On est donc bien en phase car je suppose que "nouveautés" = "inédits"+"rééditions (poche ou autre)", donc "production totale" autour de 1200 titres.

Et effectivement, ça fait toujours beaucoup trop pour tous les lire dans l'année ;-)
Herbefol
Xeelee
Messages : 1085
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Frais de port des livres reglementés

Messagepar Herbefol » 26 septembre 2022 à 18:11

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Si l'occaze est taxé 20% (et ça me me semble complètement fou), un livre à 4 euros, coûtera 4,80, donc de toute façon moins cher qu'un poche neuf et que bien des ebooks.

Un bouquin vendu en occase à 4€, c'est un bouquin qui ne doit pas en valoir plus de 6€ en neuf. Ça fait quand même une différence sur ce que l'on "gagne" à acheter un truc plus neuf et parfois dans un état assez moyen.

Et surtout, y a pour moi une incompréhension, volontaire ou non, dans ce genre de démarche du fonctionnement du marché d'occasion. Le marché est en partie alimenté par des gens qui revendent des trucs qu'iels ont acheté neuf et avec l'argent récupéré de l'occasion, iels achètent de nouveaux ouvrages. Faire monter, artificiellement, le prix de l'occasion c'est diminuer d'une façon ou d'une autre ce que récupèrent ceux qui fournissent ces livres de poche (soit le prix final reste identique et donc la marge du vendeur diminue, soit la marge reste la même, le prix augmente et son attractivité descend). Et donc moins de moyen pour acheter du neuf en amont et alimenter le marché de l'occasion.

Après, je suis bien d'accord que le prix des livres devraient monter, parce que tout ce qui est en amont a subi de l'inflation avec le temps et encore plus récemment (papier, etc.) Mais c'est clair qu'avec du bouquin à 40 €, les chiffres de vente vont bien se casser la gueule. Les médiathèques auront peut-être un peu plus de visite, le piratage tournera à plein régime et les librairies vont morfler un peu plus.

De toute façon, je pense que si on voulait avoir une chaîne du livre stable qui ne ressemble pas à une fuite en avant permanente, il faudrait probablement tout brûler et repartir de zéro. Et encore, même comme ça je ne vois pas trop comment arriver à rémunérer correctement tous les intervenant-es de la chaîne sans dégraisser sévèrement sur tous les fronts (moins d'auteurices, moins d'éditeurs, moins de librairies, etc.)
L'affaire Herbefol
Au sommaire : La pointe d'argent de Cook, Black Man de Morgan, Navigator de Baxter, Cheval de Troie de Wells & The Labyrinth Index de Stross.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Grand Ancien
Messages : 1881
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Frais de port des livres reglementés

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 26 septembre 2022 à 18:46

ChristianM a écrit :
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Je n'ai pas les chiffres pour cette année (forcément), mais les derniers chiffres que j'ai vu passer c'est 1200 nouveautés en rayon dédié adulte (donc référencées imaginaire, mais hors jeunesse) sans compter ce qui sort en littérature française ou en polar ou en littérature étrangère, mais qui relève des genres (on peut trouver des dizaines d'exemples par an). Sans compter les autoédités dont certains font des scores considérables sur des plateformes comme Amazon (plusieurs milliers d'exemplaires vendus).
Alors c'est peut-être moins qu'en 2017, mais ça reste totalement dingue.
GD


On est donc bien en phase car je suppose que "nouveautés" = "inédits"+"rééditions (poche ou autre)", donc "production totale" autour de 1200 titres.

Et effectivement, ça fait toujours beaucoup trop pour tous les lire dans l'année ;-)


Oui "nouveautés" c'est nouveau ISBN (une réédition avec une nouvelle couverture c'est une "nouveauté" ;-), donc j'imagine que ça prend en compte les programmes de parution poche.
Ajout :
Oups, je viens de retrouver l'étude, et non c'est 1200 nouveautés, poches non compris.
Avatar de l’utilisateur
LD
Patrouilleur temporel
Messages : 51
Enregistré le : 13 septembre 2021 à 11:44

Re: Frais de port des livres reglementés

Messagepar LD » 26 septembre 2022 à 21:25

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Oups, je viens de retrouver l'étude, et non c'est 1200 nouveautés, poches non compris.

Tu parles bien de 2021 ? Pour ce que ca vaut nooSFere recense 1783 livres pour 2021, poche et jeunesse inclus. Donc 1200 ca me parait beaucoup. Ou bien la difference serait dans l'auto-edition (qui ne semble pas etre prise en compte par nooSFere) ?
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Disciple de Griaule
Messages : 401
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Frais de port des livres reglementés

Messagepar Weirdaholic » 26 septembre 2022 à 22:04

Shibia a écrit :C'est d'une (insérer juron bien senti mais pas envie d'être modéré dans la langue de votre choix) sans nom qui ne convient ni aux éditeurs, ni aux lecteurs, ni aux auteurs auto-édités et j'ai comme un doute que les libraires soient satisfaits. Les 3€ s'appliquent-ils également si on passe commande du livre d'une petite maison chez un libraire ?


Ca dépend aussi du libraire... Les petits libraires qui sont sur le même réseau que le Bélial' (Charybde et Scylla, pour ne pas les nommer) facturent déjà les frais d'envoi, donc ça ne changera rien pour elles je pense.

Une chaîne comme BdFugue, par contre, faisait les frais d'envoi à 0,01 €, donc ils souffriront peut-être du symptôme de l'achat groupé.

Après, j'ai tendance à dire que les lecteurs et lectrices qui privilégiaient déjà Amazon pour leurs achats ne changeront pas d'avis avec cette loi...
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Grand Ancien
Messages : 1881
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Frais de port des livres reglementés

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 26 septembre 2022 à 22:12

LD a écrit :
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Oups, je viens de retrouver l'étude, et non c'est 1200 nouveautés, poches non compris.

Tu parles bien de 2021 ? Pour ce que ca vaut nooSFere recense 1783 livres pour 2021, poche et jeunesse inclus. Donc 1200 ca me parait beaucoup. Ou bien la difference serait dans l'auto-edition (qui ne semble pas etre prise en compte par nooSFere) ?


Les chiffres en ma possession datent de 2019 - je ne crois qu'il y en ait eu de plus récents avec la crise COVID.

Retourner vers « Toute l'actu »