De l'art de la critique...

Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3305
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

De l'art de la critique...

Messagepar Olivier Girard » 20 octobre 2014 à 14:46

Le présent lien est totalement hors genre ; il renvoie à l'excellent blog du non moins excellent Pierre Jourde, hébergé chez Le Nouvel Observateur. Pourquoi précisément sur le dernier papier dudit Jourde ? Parce qu'il y aborde en creux, suite à une réaction que je vous laisse découvrir, le problème de la critique littéraire (sujet que l'auteur de La Littérature sans estomac connait bien), et plus précisément de la critique littéraire négative, évidemment. Un problème qui se pose sans doute depuis l'invention de la littérature, mais dont les enjeux me semblent assez cruciaux par les temps qui courent (notamment en littératures de genre, et plus spécifiquement en SF, ou la critique, justement, a pour ainsi dire disparu, sauf rares exceptions).
Avatar de l’utilisateur
Cachou
L'équipe du Bélial'
Messages : 979
Enregistré le : 08 décembre 2010 à 14:11
Contact :

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Cachou » 20 octobre 2014 à 20:52

Je trouve à la limite l'exemple assez cocasse quand on sait à quel point les (rares) critiques négatives des livres de Chevillard font se lever les indignés aimant sous-entendre que la personne qui n'est pas à même d'apprécier l’œuvre de cet auteur n'a peut-être pas les capacités intellectuelles pour la comprendre...
Avatar de l’utilisateur
saimonax
Axiomatique
Messages : 179
Enregistré le : 28 septembre 2012 à 12:45
Contact :

Re: De l'art de la critique...

Messagepar saimonax » 21 octobre 2014 à 12:04

Quand on voit que la quasi totalité des blogs "critiques" sont littéralement à se pendre, critiquer la critique (positive, la plupart du temps, en tout cas quand elle ne dit pas "rien") devient un exercice hilarant, qui réitère les arguments de Jourde.

Super article, ouais.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2152
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: De l'art de la critique...

Messagepar JDB » 22 octobre 2014 à 09:42

Tiens, au fait, à propos de critiques, vu les commentaires que j'ai vus passer sur facebook, le Gillou aurait intérêt à prendre un gilet pare-balles pour aller à Nantes.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6812
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Thomas Day » 22 octobre 2014 à 09:59

jdb a écrit :Tiens, au fait, à propos de critiques, vu les commentaires que j'ai vus passer sur facebook, le Gillou aurait intérêt à prendre un gilet pare-balles pour aller à Nantes.
JDB


Je prendrai deux t-shirt noirs, ça fera l'affaire.

GD
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3305
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Olivier Girard » 22 octobre 2014 à 10:40

jdb a écrit :Tiens, au fait, à propos de critiques, vu les commentaires que j'ai vus passer sur facebook, le Gillou aurait intérêt à prendre un gilet pare-balles pour aller à Nantes.
JDB
Et je vois pas pourquoi. Dire que les revues publient globalement des textes de qualité médiocre, c'est juste une vérité (proférée par quelqu'un qui, justement, lit toutes les nouvelles en question, ce qui n'est sans doute pas le cas de la plupart des commentateurs des propos de Gilles). Dire que nos ainés talentueux francophones n'écrivent plus de nouvelle ou presque, c'est là encore une vérité (qu'on peut regretter, comme Gilles le fait à raison, et qu'on cesse de sortir l'argument débile des nouvelles ça paie pas par rapport aux romans ; dans Bifrost, par exemple, ça paye, et quand Serge Lehman n'écrit plus de nouvelle, c'est juste qu'il écrit plus du tout — idem, plus ou moins, pour Joëlle Wintrebert —, et si Jean-Claude Dunyach n'en écrit plus ou presque non plus, c'est certainement pas pour une question d'argent, lui qui n'est pas auteur professionnel ; ce ne sont pas les nouvelles qui payent pas, c'est la SF, point barre). L'état des revues en France est déplorable. Gilles en fait le constat, et c'est bien le moins qu'on puisse faire. Le moins qu'on doive faire, pour la SF, justement. S'interroger sur le pourquoi d'un tel bilan (revues mort-vivantes, invisibles en librairies, vendant quelques centaines d'exemplaires au mieux, etc) est salutaire, vital, même. Et c'est notre boulot de le faire dans Bifrost. Pour le moins ! Que ça en agace certains (qui, pour beaucoup, on commenté son papier sans l'avoir lu — Bifrost n'est pas encore paru et les réactions ne proviennent pas toutes d'abonnés de Bifrost, loin de là — et ça aussi, c'est bien typique de ce micro milieu incapable de se réinventer), eh bien tant pis. C'est pas la première fois et ça sera pas la dernière. Mettre un gilet pare-balles quand on se fait tirer dessus par des imbéciles qui savent pas viser, c'est inutile. Et s'en prendre à l'une des rares personnes du domaine à dire quelques vérités salutaires, c'est juste stupide (personne qui, ceci dit en passant et à mon sens, a fait plus pour ce milieu sur les 15 dernières années que l'ensemble ou presque de ceux qui ont réagi à son article sans l'avoir lu).
Je précise pour ma part que c'est ici la seule réaction que je fais à ces commentaires. J'ai mieux à faire que commenter le commentaire, a fortiori quand il est grotesque.
Avatar de l’utilisateur
Sybille
Axiomatique
Messages : 100
Enregistré le : 30 mars 2010 à 13:29
Contact :

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Sybille » 22 octobre 2014 à 10:56

Pour être tout à fait factuelle, ne doutons pas que le billet de Gilles a largement été lu car, à notre époque, faire circuler un scan ne prend que quelques secondes.
Il y a un vrai "problème" autour des nouvelles, mais, non, ledit billet est bien trop léger (décevant ?) : il y a beaucoup de choses à dire et cela ne réside pas dans "les Grands Anciens n'en écrivent plus".
Je ne pense pas qu'on puisse rebondir sereinement ici puisque la conversation démarre sur une plaisanterie, mais parlons de la nouvelle, oui !
(Je ne me casse pas le cul à lui consacrer un festival pour rien...)

Pour ma part, je dirais juste que, en l'état, si on ne change pas fondamentalement nos manières d'aborder la chose, c'est foutu : réaliser une anthologie (ou une revue qui leur laisse la part belle) est un long travail (tri dans des textes médiocres, mais il faut ouvrir la porte à tous, pas qu'aux gens connus, relectures...) pour des ventes inexistantes.

(Je serai aux Utopiales, je me pointe volontiers avec du pop-corn, mais encore plus volontiers pour recevoir toutes les bonnes idées qui assureront que la première édition du Festival SFFF de la nouvelle soit pleinement réussie !)
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3305
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Olivier Girard » 22 octobre 2014 à 11:09

Sybille a écrit : Pour ma part, je dirais juste que, en l'état, si on ne change pas fondamentalement nos manières d'aborder la chose, c'est foutu : réaliser une anthologie (ou une revue qui leur laisse la part belle) est un long travail (tri dans des textes médiocres, mais il faut ouvrir la porte à tous, pas qu'aux gens connus, relectures...) pour des ventes inexistantes.
Entre 1500 et 2500 exemplaires vendus en édition papier par numéro concernant Bifrost, ce ne sont pas des ventes inexistantes, Sybille. En tout cas à l'échelle du Bélial'. Je peux t'assurer qu'il y a quantité de romans que nous vendons bien moins que ça (bon, cette fois, promis, j'arrête de la ramener).
Avatar de l’utilisateur
Sybille
Axiomatique
Messages : 100
Enregistré le : 30 mars 2010 à 13:29
Contact :

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Sybille » 22 octobre 2014 à 11:25

Olivier Girard a écrit :Entre 1500 et 2500 exemplaires vendus en édition papier par numéro concernant Bifrost, ce ne sont pas des ventes inexistantes, Sybille. En tout cas à l'échelle du Bélial'. Je peux t'assurer qu'il y a quantité de romans que nous vendons bien moins que ça (bon, cette fois, promis, j'arrête de la ramener).


Oh, je ne crois pas que les ventes de Bifrost soient "inexistantes", mais je doute de la capacité d'UNE seule revue à suffire pour découvrir tous les nouveaux talents et les faire connaître.
Cela dit, ça me réjouirait, hein !
(Mon "inexistant" concernait les anthos et recueils en général.)
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6812
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Thomas Day » 22 octobre 2014 à 11:44

Sybille a écrit :Il y a un vrai "problème" autour des nouvelles, mais, non, ledit billet est bien trop léger (décevant ?) : il y a beaucoup de choses à dire et cela ne réside pas dans "les Grands Anciens n'en écrivent plus".


Mon aparté n'est ni un article ni une étude sur le manque d'ambition des nouvelles publiées actuellement, c'est davantage une invitation aux auteurs à se colleter avec une certaine ambition. J'y parle aussi d'émulation et cette émulation ne me semble possible que si les meilleurs textes mondiaux sont disponibles (et évidemment bien traduits).

N'étant pas sur facebook (et n'ayant absolument aucune envie que ça change), je ne peux répondre qu'à ce qui est publié ici.

TD

Retourner vers « Toute l'actu »