De l'art de la critique...

Patrice2
Cookie Monster
Messages : 504
Enregistré le : 09 mai 2009 à 14:34
Contact :

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Patrice2 » 24 octobre 2014 à 20:02

Salut,

. Et ça n'est franchement pas gagné. Grosso modo, nous recevons un manuscrit par jour ; pour dix manuscrits que nous recevons, un seul est une nouvelle. Bref, on reçoit bien plus de romans que de nouvelles, va savoir pourquoi. (On reçoit aussi des recueils, de temps à autres.)


Donc seulement une tous les dix jours?
Mais à Galaxies / Géante Rouge, le rythme de soumission est bien plus soutenu. Pour le prix Le Bussy, nous avons reçu aussi plus de 200 nouvelles en quelques mois.
Et pour mon propre appel à texte ("Avenirs radieux"), j'en reçois grosso modo une par semaine (et ça risque de s'accélérer d'ici fin novembre).

A+

Patrice
Un tiers calva, un tiers cidre, un tiers purin et eau de mare

LINGVA
Avatar de l’utilisateur
Sybille
Axiomatique
Messages : 100
Enregistré le : 30 mars 2010 à 13:29
Contact :

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Sybille » 24 octobre 2014 à 20:25

Patrice a écrit :Donc seulement une tous les dix jours?
Mais à Galaxies / Géante Rouge, le rythme de soumission est bien plus soutenu. Pour le prix Le Bussy, nous avons reçu aussi plus de 200 nouvelles en quelques mois.
Et pour mon propre appel à texte ("Avenirs radieux"), j'en reçois grosso modo une par semaine (et ça risque de s'accélérer d'ici fin novembre).


Clairement, les nouvellistes ne se tournent pas spontanément vers Bifrost (impression plus ou moins confirmée par les retours que j'ai entendus ici ou là), mais, en même temps, vu que ce n'est pas le cheval de bataille de la revue...
Du coup, si c'est un support qui oeuvre pour la SF, ce n'est pas un support qui oeuvre pour la nouvelle (francophone tout du moins).

L'engagement pour la cause se réduit drastiquement et, là, limite, ça me fait de la peine.
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2627
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: De l'art de la critique...

Messagepar M » 24 octobre 2014 à 20:40

Sybille a écrit :Clairement, les nouvellistes ne se tournent pas spontanément vers Bifrost (impression plus ou moins confirmée par les retours que j'ai entendus ici ou là), mais, en même temps, vu que ce n'est pas le cheval de bataille de la revue...
Du coup, si c'est un support qui oeuvre pour la SF, ce n'est pas un support qui oeuvre pour la nouvelle (francophone tout du moins).

L'engagement pour la cause se réduit drastiquement et, là, limite, ça me fait de la peine.


Pourtant le prix des lecteurs, qui est doté, devrait en pousser certains à essayer. Qu'est-ce que ça coûte d'essuyer un refus ?
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12536
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Erwann » 24 octobre 2014 à 20:43

Patrice a écrit :Donc seulement une tous les dix jours?

Si l'on veut, mais ce n'est pas aussi mathématique que ça ;-)

Sybille a écrit :Clairement, les nouvellistes ne se tournent pas spontanément vers Bifrost (impression plus ou moins confirmée par les retours que j'ai entendus ici ou là), mais, en même temps, vu que ce n'est pas le cheval de bataille de la revue...
Du coup, si c'est un support qui oeuvre pour la SF, ce n'est pas un support qui oeuvre pour la nouvelle (francophone tout du moins).

Bifrost publie des nouvelles, le Bélial' publie des recueils de nouvelles, d'auteurs francophones et anglophones (entre deux et cinq par an, sur un volume moyen de sept livres).
On ne publie peu de jeunes auteurs car effectivement ceux-ci se tournent peu vers Bifrost. C'est vrai qu'on fait rarement des appels à textes. Et dans ce qu'on reçoit par la Poste, peu vaut quelque chose.
Avatar de l’utilisateur
Sybille
Axiomatique
Messages : 100
Enregistré le : 30 mars 2010 à 13:29
Contact :

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Sybille » 24 octobre 2014 à 21:54

Erwannn a écrit :
Sybille a écrit :Clairement, les nouvellistes ne se tournent pas spontanément vers Bifrost (impression plus ou moins confirmée par les retours que j'ai entendus ici ou là), mais, en même temps, vu que ce n'est pas le cheval de bataille de la revue...
Du coup, si c'est un support qui oeuvre pour la SF, ce n'est pas un support qui oeuvre pour la nouvelle (francophone tout du moins).

Bifrost publie des nouvelles, le Bélial' publie des recueils de nouvelles, d'auteurs francophones et anglophones (entre deux et cinq par an, sur un volume moyen de sept livres).
On ne publie peu de jeunes auteurs car effectivement ceux-ci se tournent peu vers Bifrost. C'est vrai qu'on fait rarement des appels à textes. Et dans ce qu'on reçoit par la Poste, peu vaut quelque chose.


Ce n'était pas une critique (ça n'attendait aucune justification), c'était juste un énoncé factuel. (On dit la même chose sous un angle à peine différent.)

Après, clairement, faut pas se raconter d'histoires : question "où soumettre une nouvelle", Bifrost a un déficit d'image lié à un passé de "fausse rebellitude".
(Perso, je m'en fous, je vous ai soumis un texte comme à plein d'autres supports.)
(Pareil, c'est factuel, je n'ai aucune idée de si ça vous ennuie ou si, au final, c'est pas plus mal car ça vous évite d'être envahis.)
(Par contre, c'est un peu un cercle : comme vous publiez peu de nouveaux, on ne risque pas de penser à vous pour envoyer un texte...)

Là, suis juste avec mon constat : c'est la dèche pour la Nouvelle.
Je ne lance la pierre à personne, mais, par contre, je dis : si on veut que ça change, va falloir se remuer.

Je suis avec intérêt toute nouvelle initiative et, si je vois passer une bonne idée, je ne bouderai pas mon plaisir.
Avatar de l’utilisateur
O_o
Axiomatique
Messages : 166
Enregistré le : 22 avril 2009 à 17:29

Re: De l'art de la critique...

Messagepar O_o » 27 octobre 2014 à 12:16

Erwannn a écrit :On ne publie peu de jeunes auteurs car effectivement ceux-ci se tournent peu vers Bifrost. C'est vrai qu'on fait rarement des appels à textes. Et dans ce qu'on reçoit par la Poste, peu vaut quelque chose.
Faut avouer que pour un "jeune"(*) auteur la quête éditoriale de Bisfrost n'est que peu attirante, puisque sauf erreur de ma part, elle se résume à "Les documents non sollicités sont mangés par les stagiaires."

Par ailleurs, le choix éditorial (tel que vu de mon opercule, donc je peux me fourvoyer) d'associer, dans les récents numéros, thème des nouvelles et dossier thématique, n'ouvre pas la porte à la biodiversité. Pour le dire plus simplement, un auteur qui n'a pas dans son tiroir un texte tournant de près ou de loin autour de l'astre Tolkien, ne risquait pas d'envoyer une soumission pour ce n° 76.

Je ne parlerai même pas de la page "http://www.revue-bifrost.fr" où un djeun's qui n'en voudrait viendrait piocher la bonne parole quant aux attentes de la rédaction puisque cette adresse le renvoie sur "http://www.belial.fr/pages/bifrost" qui ne se limite pas à énumérer les numéros de la revue, mais cite encore les Razzies comme une référence dans les choix critiques
Cette même page précisant bien que la revue vise "la publication des meilleurs auteurs du moments, français et étrangers."
Pas les plus novateurs, les plus ambitieux. Non, les meilleurs. Pour un "jeune" auteur, ça doit légèrement réfrigérer.

Et, ayant achevé la lecture de ce denier numéro et de ses 3 nouvelles, et afin de finir sur une vacherie, je me dois de convenir que le billet d'humeur de GD est, et fondé, et autoréférent.

(*) au sens générique de non professionnel
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1178
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Aldaran » 27 octobre 2014 à 15:24

Sans tomber dans le stupide « c'était mieux avant », pas mal de romans de SF sur mes étagères (principalement des Galaxie-Bis, peut-être quelques Marabout-SF ou certains Masques mais je n'ai pas accès à mes bouquins actuellement pour vérifier) sont augmentés par une voire plusieurs nouvelles (sans que leurs titres et auteurs apparaissent en première de couverture et n'ayant pas forcément de rapport avec le roman qu'elles accompagnaient, d'ailleurs).
Petit, j'adorais ça. Et j'aime toujours.

J'ai l'impression que cette pratique n'existe plus et ce serait peut-être une solution pour faire passer des nouvelles auprès de lecteurs qui ne viennent pas volontairement à elles.

Certes, la visibilité pour l'auteur de la ou des nouvelle(s) serait des plus réduites. Serait-ce pire qu'actuellement ?
Avatar de l’utilisateur
Sybille
Axiomatique
Messages : 100
Enregistré le : 30 mars 2010 à 13:29
Contact :

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Sybille » 27 octobre 2014 à 15:39

Aldaran a écrit :Certes, la visibilité pour l'auteur de la ou des nouvelle(s) serait des plus réduites. Serait-ce pire qu'actuellement ?


Clairement non. L'idée n'est pas mal du tout. (Surtout qu'on peut écrire le nom de la nouvelle en petit sur la couv ou le 4ème, ça ne mange pas de pain.)
Et si ça pouvait, dans un même temps, amener à publier moins de romans-délayés comme c'est la mode actuellement, on ne serait que gagnant.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2676
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: De l'art de la critique...

Messagepar JDB » 28 octobre 2014 à 10:34

Aldaran a écrit :Sans tomber dans le stupide « c'était mieux avant », pas mal de romans de SF sur mes étagères (principalement des Galaxie-Bis, peut-être quelques Marabout-SF ou certains Masques mais je n'ai pas accès à mes bouquins actuellement pour vérifier) sont augmentés par une voire plusieurs nouvelles (sans que leurs titres et auteurs apparaissent en première de couverture et n'ayant pas forcément de rapport avec le roman qu'elles accompagnaient, d'ailleurs).
Petit, j'adorais ça. Et j'aime toujours.

J'ai l'impression que cette pratique n'existe plus et ce serait peut-être une solution pour faire passer des nouvelles auprès de lecteurs qui ne viennent pas volontairement à elles.

Certes, la visibilité pour l'auteur de la ou des nouvelle(s) serait des plus réduites. Serait-ce pire qu'actuellement ?

Pour Galaxie-Bis, il ne s'agissait pas stricto sensu de livres (vendus en librairie) mais de numéros spéciaux de la revue (vendus comme elle chez les marchands de journaux). Légalement, ils étaient obligés de contenir plusieurs textes (si mes souvenirs sont bons).
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1178
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: De l'art de la critique...

Messagepar Aldaran » 28 octobre 2014 à 15:39

jdb a écrit :Pour Galaxie-Bis, il ne s'agissait pas stricto sensu de livres (vendus en librairie) mais de numéros spéciaux de la revue (vendus comme elle chez les marchands de journaux). Légalement, ils étaient obligés de contenir plusieurs textes (si mes souvenirs sont bons).
Oui, j'y ai pensé après, au statut de revue.
Mais dans la forme, ces numéros spéciaux avaient bel et bien l'air de romans augmentés de nouvelles. Pas d’édito, pas d'articles, pas de dossiers, pas de critiques... Juste un roman et une (ou des) nouvelle(s).
Est-ce que cette forme pourrait revenir et cela aurait-il du sens ?
J'imagine qu'il n'y a pas de problème légal à ajouter une nouvelle à la suite d'un roman, Gilles (et probablement d'autres éditeurs) le fait en publiant des intégrales ou l'on trouve de tout. Mais c'est à chaque fois du même auteur, cela dit.
Bref, il me manque des billes... Quelqu'un de plus calé veut jouer ?

Retourner vers « Toute l'actu »