Albin Michel Imaginaire

Avatar de l’utilisateur
SamuelZiterman
Patrouilleur temporel
Messages : 47
Enregistré le : 07 mai 2017 à 14:24

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar SamuelZiterman » 25 octobre 2017 à 19:25

Apophis a écrit :
SamuelZiterman a écrit :Pour le thriller lovecraftien j’ai peur qu’à force la communauté ne fasse une indigestion. Mais j’imagine qu’il s’agit juste d’une dénomination pratique et qu’il n’est pas question de grands anciens et compagnie, enfin j’espère !


Ben la communauté fait ce qu'elle veut, mais moi, tant que nous avons des textes de qualité, on peut me balancer du Grand Ancien tant qu'on veut.


L'originalité, c'est appréciable tout de même... Si avoir dans la gamme un trhiller lovecraftien sert uniquement à flatter les références culturelles du lectorat, je ne vois pas trop l'intérêt. C'est juste que, m'intéressant aux milieux littéraire et ludique à la fois, on mange du Lovecraft à toutes les sauces. Mais bon visiblement les gens en redemandent !

Enfin, ça ne sert à rien de s’écharper là-dessus, on jugera sur pièce ! Puis, il parle surement d'un thriller horrifique avec des choses innommables et sans lien avec l'univers de Monsieur Providence Commerciale ^^
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6782
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Thomas Day » 25 octobre 2017 à 20:47

SamuelZiterman a écrit : Puis, il parle surement d'un thriller horrifique avec des choses innommables et sans lien avec l'univers de Monsieur Providence Commerciale ^^


Oui et non, j'ai fait un certains nombre d'offres sur des ouvrages qui sont ouvertement lovecraftiens ou sur le fond ou sur la forme.
Quand j'ai présenté mon projet, j'ai cité un certain nombre d'axes d'exploration liés au jeu vidéo (Halo, Fallout, Horizon Zero Dawn), au cinéma/TV (Avatar, GoT, Mad Max) et aux jeux de rôle.

GD
Avatar de l’utilisateur
yogo
Little Green Man
Messages : 326
Enregistré le : 05 septembre 2012 à 19:11

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar yogo » 26 octobre 2017 à 17:30

Anathem je ne sais pas quoi en penser sauf que c'est vraiment un pari fou... et j'en serais probablement

The stars are Legion avec la critique de Gromovar on ne peut que se réjouir.

Pour le reste, je suis intrigué comme Samuel, par le post-apo écolo-cyberpunk !
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6782
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Thomas Day » 27 octobre 2017 à 08:12

SamuelZiterman a écrit :L'originalité, c'est appréciable tout de même...


Ah mais j'en suis le premier convaincu ; le pb c'est que dans 99% des cas, une fois qu'on a vu les chiffres de ventes et "l'atterrissage" donc la petite ligne en bas à droite qui vous dit combien vous avez perdu au bout de douze mois d'exploitation, vous n'appréciez plus du tout.

En ce qui me concerne, l'originalité (à tout crin) c'est sans doute le critère qui pèse le plus dans la logique du refus.
Quel public s'intéresse à ça ? Ça touche qui ? Ça va intéresser qui ? Public masculin. Public féminin ? Il faut se poser ce type de questions. Une fois qu'on s'est posé les questions on demande les GFK de tout ce qui est dans le "même genre", on regarde les ventes qui vont (souvent grosso-modo) de 200 à 2000, on se dit donc on va en vendre 1000-1500, et au niveau du CEP (compte d'exploitation prévisionnel) ça ne passe pas. Et ça ne passera jamais.

Je me focalise plutôt sur des "auteurs" que sur des titres esseulés, ce qui est une stratégie "rodée" chez Albin Michel, maison généraliste, où les auteurs peuvent être commercialisés de façon très différente d'un livre à l'autre (et en plus ça les amuse).

GD
Avatar de l’utilisateur
SamuelZiterman
Patrouilleur temporel
Messages : 47
Enregistré le : 07 mai 2017 à 14:24

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar SamuelZiterman » 27 octobre 2017 à 13:50

Je ne doute pas de la qualité de la collection à venir, je soulignai surtout l'omniprésence de Lovecraft dans le paysage SFFF français qui me sort un peu par les yeux (je ne sais pas si c'est le cas dans les autres pays). Mais je comprends tout à fait la logique commerciale, il fonctionne comme un produit d'appel !

Lorsque l'on se trouve de l'autre côté de la barrière, on peut avoir du mal à se rendre compte qu'un livre peut-être un échec commercial au point de ne même pas en vendre 100 exemplaires. Les conséquences doivent être désastreuses. Puis bon, j'imagine que la pression des chiffres doit être bien présente chez Albin Michel.

Quoi qu'il en soit, les titres annoncés sont prometteurs, c'est le principal.
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2243
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar ubikD » 27 octobre 2017 à 14:09

Petite digression. Relira-t-on du John Varley avec cette nouvelle collection ? Mon petit doigt m'a dit que quelques inédits valent le coup. Et puis la suite et la fin de la trilogie entamée avec Gens de la Lune et Le système Valentine va paraître.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6782
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Thomas Day » 27 octobre 2017 à 14:25

ubikD a écrit :Petite digression. Relira-t-on du John Varley avec cette nouvelle collection ? Mon petit doigt m'a dit que quelques inédits valent le coup. Et puis la suite et la fin de la trilogie entamée avec Gens de la Lune et Le système Valentine va paraître.


Une fois de plus c'est un auteur Denoël, je n'ai pas l'intention d'aller sur ce terrain-là.

GD
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2323
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar M » 27 octobre 2017 à 14:38

Thomas Day a écrit :
ubikD a écrit :Petite digression. Relira-t-on du John Varley avec cette nouvelle collection ? Mon petit doigt m'a dit que quelques inédits valent le coup. Et puis la suite et la fin de la trilogie entamée avec Gens de la Lune et Le système Valentine va paraître.


Une fois de plus c'est un auteur Denoël, je n'ai pas l'intention d'aller sur ce terrain-là.

GD


Tu as déjà expliqué ce point. Mais est-ce que des auteurs que tu as fait publié en France ne sont pas tentés de te suivre ? Je pense à Priest, Wilson, Mac Donald ou plus récemment Walton ?
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6782
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Thomas Day » 27 octobre 2017 à 14:38

SamuelZiterman a écrit :Je ne doute pas de la qualité de la collection à venir, je soulignai surtout l'omniprésence de Lovecraft dans le paysage SFFF français qui me sort un peu par les yeux (je ne sais pas si c'est le cas dans les autres pays). Mais je comprends tout à fait la logique commerciale, il fonctionne comme un produit d'appel !


Ma vision du "phénomène" va, j'espère, un peu au-delà de la dimension commerciale. Je suis souvent "fasciné" et / ou conquis par les textes que l'espèce de lente digestion de l'oeuvre de Lovecraft continue à engendrer. Même de son vivant, il irriguait l'imaginaire américain. Là, avec le recul, les choses sont extrêmement plus larges, diverses, les tentacules s'enfoncent plus profondément. Il y a des tas de textes étonnants. Des choses décalées comme le Matt Ruff où le nom Lovecraft tient de la promesse de pendu, des hommages frontaux, obliques, des "récupérations critiques" voire féministes. Dans les trucs obliques, il y a des textes de Thomas Ligotti ou Laird Barron que j'aimerais bien voir traduits en français. C'est en fait assez vertigineux de voir son influence actuelle, sur la littérature, la BD, le cinéma.
J'ai lu X interviews d'auteurs qui disent grosso modo : "c'était un sale type, mais ce qu'il écrivait était tellement génial".

GD
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6782
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Albin Michel Imaginaire

Messagepar Thomas Day » 27 octobre 2017 à 14:43

M a écrit :Tu as déjà expliqué ce point. Mais est-ce que des auteurs que tu as fait publié en France ne sont pas tentés de te suivre ? Je pense à Priest, Wilson, Mac Donald ou plus récemment Walton ?


Ça doit venir d'eux (ou de leur agent) et je ne peux donc pas m'exprimer à leur place.
A ce jour, à part Neal Stephenson, et encore c'est vraiment "tiré par les cheveux" car ça n'a jamais été vraiment un "auteur Denoël", je n'ai pas récupéré d'auteur Denoël.
Et j'ai récupéré Stephenson parce que l'agent me l'a proposé dix fois ces dix dernières années. J'avais fait des études de prix pour Lunes d'encre, au moins pour Le Cycle Baroque.

GD

Retourner vers « Toute l'actu »