H.P. Lovecraft, l'intégrale prestige Mnémos/Ulule

Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Disciple de Griaule
Messages : 436
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: H.P. Lovecraft, l'intégrale prestige Mnémos/Ulule

Messagepar Pyjam » 09 mars 2018 à 21:00

Merci JDB. J'étais curieux de connaître votre opinion justement.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 757
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: H.P. Lovecraft, l'intégrale prestige Mnémos/Ulule

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 10 mars 2018 à 03:17

"putains de", c'est à la fois beaucoup trop familier vu la VO, et complètement anachronique vu la date de publication du texte. Ceci dit, Camus fait le job par ailleurs. On lui pardonnera ce faux pas, et la double relecture promise par Mnémos permettra peut-être de virer ce genre de scories.

Par association d'idées : le nouveau King (Stephen en coll. avec son fils Owen) chez Albin-Michel bénéficie d'un bon traducteur, Jean Esch. En revanche, l'éditeur a dû trouver que traduire Sleeping Beauties par "Les belles au bois dormant" faisait trop conte de fées (alors que c'est une des inspirations du bouquin), et par "Les belles endormies" trop Kawabata ; le livre français s'intitule donc... Sleeping Beauties. ^^
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6544
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: H.P. Lovecraft, l'intégrale prestige Mnémos/Ulule

Messagepar Thomas Day » 10 mars 2018 à 08:31

Pierre-Paul Durastanti a écrit :Par association d'idées : le nouveau King (Stephen en coll. avec son fils Owen) chez Albin-Michel bénéficie d'un bon traducteur, Jean Esch. En revanche, l'éditeur a dû trouver que traduire Sleeping Beauties par "Les belles au bois dormant" faisait trop conte de fées (alors que c'est une des inspirations du bouquin), et par "Les belles endormies" trop Kawabata ; le livre français s'intitule donc... Sleeping Beauties. ^^


Et American Elsewhere (livre que tu connais bien, Pierre-Paul, me semble-t-il), chez le même éditeur, va s'appeler American Elsewhere. Pour bon nombre d’œuvres susceptibles de devenir une série télé ou un film, le titre VO est considéré comme une marque. Albin Michel a eu le problème avec Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty, adapté sous le titre Big Little Lies et diffusé en France sous ce même titre non traduit. En librairie, sans l'aide d'un libraire éclairé, personne ne faisait le rapprochement entre la série et le livre. Et c'est un exemple parmi tant d'autres...
Cela évite de rajouter le titre du film / de la série sur le livre, ou sur une bande, comme pour Les enfants de choeur de Tom Perrotta maintenant sous-titré Little Children pour son édition poche. Il est fort probable que depuis la sortie du film, Les apparences de Gillian Flynn se vendrait mieux s'il s'appelait Gone Girl. D'ailleurs la promotion du dernier Flynn s'est faite ainsi : "Par l'auteur des Apparences (Gone Girl)".
Chaque fois que je proposais en titre français pour le Bennett, on me répondait : "mais pourquoi vous ne laissez pas le titre anglais ?". Et au marketing : "s'il y a un projet de série TV, il serait préférable de laisser le titre original".
Au cinéma, récemment, American Pastoral de Ewan McGregor est resté en français American Pastoral.

GD
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 321
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: H.P. Lovecraft, l'intégrale prestige Mnémos/Ulule

Messagepar FeydRautha » 10 mars 2018 à 11:44

Pierre-Paul Durastanti a écrit :"putains de", c'est à la fois beaucoup trop familier vu la VO, et complètement anachronique vu la date de publication du texte. Ceci dit, Camus fait le job par ailleurs. On lui pardonnera ce faux pas, et la double relecture promise par Mnémos permettra peut-être de virer ce genre de scories.


Bonjour Pierre-Paul,
Oui, David Camus par ailleurs fait le job. Il corrige beaucoup des approximations passées. Mais parfois il s'est attaché à des détails sans grande importance et est passé à côté d'autres choses. Au-delà de cet infamous "putain", il y a des petites choses ici et là qui me titillaient un peu quand même. J'en relevais 2 ou 3 dans mon commentaire. Le choix de traduire Great Ones par Très-Hauts, par exemple. OK, c'est un choix de traducteur. Mais Florence Dolisi dans la traduction de la Quête de Kij Jonhson a préféré "Anciens". Pour moi ça fonctionne mieux dans le panthéon lovecraftien et parce que les Great Ones sont censés avoir été des hommes avant de devenir des dieux. Un autre exemple est "The things that are" traduit par "La réalité". J'y vois une perte de sens. Quand Randolf Carter dit "the things that are", c'est comme une fenêtre ouverte sur sa psyché vaguement perturbée. Enfin, c'est mon interprétation.

Je précise que ma motivation n'était pas du tout d'attaquer le travail de David Camus, qui a tout mon respect. Aucune traduction ne sera jamais parfaite, et il y aura toujours un esprit chagrin comme moi pour râler pour un rien. C'est juste que, personnellement, je suis très intéressé par ces subtilités de traduction, parce que l'anglais est une langue que j'aime beaucoup, et avoir ce regard critique m'aide en tant que lecteur avide de VO à affiner ma compréhension des textes. Et je suis ravi que les traducteurs du Bélial prennent la peine de venir ici en discuter.

Cela me fait penser à autre chose. Je cherchais récemment un belle édition de Dune. Un truc qu'on aurait plaisir à exposer dans sa bibliothèque. Et bien ça n'existe pas figurez-vous. Alors que Denis Villeneuve s'apprête à en sortir une nouvelle version cinématographique, je trouve cela surprenant. Du coup, je le relis pour la nième fois mais cette fois-ci en anglais. Et je me rends compte que là aussi, niveau traduction il y aurait à faire. Si je ne me trompe, il n'existe qu'une seule traduction, celle de Michel Demuth qui date des années 70. Vous confirmez ?
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Disciple de Griaule
Messages : 436
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: H.P. Lovecraft, l'intégrale prestige Mnémos/Ulule

Messagepar Pyjam » 10 mars 2018 à 12:54

Ils s'appellent les Très Hauts parce qu'ils vivent au sommet de la plus haute montagne des Contrées du rêve. Logique, non ? :O)
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 1652
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: H.P. Lovecraft, l'intégrale prestige Mnémos/Ulule

Messagepar JDB » 10 mars 2018 à 13:18

FeydRautha a écrit :Cela me fait penser à autre chose. Je cherchais récemment un belle édition de Dune. Un truc qu'on aurait plaisir à exposer dans sa bibliothèque. Et bien ça n'existe pas figurez-vous. Alors que Denis Villeneuve s'apprête à en sortir une nouvelle version cinématographique, je trouve cela surprenant. Du coup, je le relis pour la nième fois mais cette fois-ci en anglais. Et je me rends compte que là aussi, niveau traduction il y aurait à faire. Si je ne me trompe, il n'existe qu'une seule traduction, celle de Michel Demuth qui date des années 70. Vous confirmez ?

Il y a eu cette édition en deux volumes -- volume 1, volume 2 --, qui a malheureusement été un échec commercial (emboîtage trop fragile et livres mal promus, si ma mémoire est bonne).
A titre personnel, quand j'ai relu le premier volume en anglais après avoir découvert le texte dans la traduction de Michel Demuth, j'ai conclu que celle-ci était supérieure à l'original.
JDB
Baskerville: la collection de polars victoriens, pour ceux qui aiment le parfum des vieux magazines anglais poussiéreux oubliés dans le grenier et de naphtaline de placard.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 321
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: H.P. Lovecraft, l'intégrale prestige Mnémos/Ulule

Messagepar FeydRautha » 10 mars 2018 à 13:41

JDB a écrit :Il y a eu cette édition en deux volumes -- volume 1, volume 2 --, qui a malheureusement été un échec commercial (emboîtage trop fragile et livres mal promus, si ma mémoire est bonne).
A titre personnel, quand j'ai relu le premier volume en anglais après avoir découvert le texte dans la traduction de Michel Demuth, j'ai conclu que celle-ci était supérieure à l'original.
JDB


Il y a une vingtaine d'années de ça j'avais la version brochée en un volume avec la couverture argentée de chez Robert Laffont. Mais cette couverture était un vrai désastre. Le feuilletage argenté s'est mis rapidement à peler et le volume a ressembler à l'écorce d'un bouleau malade. J'ai aussi eu des versions poche en mauvais papier qui est devenu orange avec le temps.

Pour la traduction, malheureusement je n'ai plus d'édition française et je ne peux pas faire une comparaison côté à côté, mais de souvenir il me semble que le rythme des phrases est assez différent dans la VO. Avec un style plus direct en fait.
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Disciple de Griaule
Messages : 436
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: H.P. Lovecraft, l'intégrale prestige Mnémos/Ulule

Messagepar Pyjam » 10 mars 2018 à 13:50

Je les ai relus l'année dernière. J'ai trouvé qu'il y a un fossé entre le style de Dune et celui du Messie. Comme si Herbert avait pris des cours d'écriture entre temps, car j'ai aussi lu les premiers chapitre de Dune en anglais et le style est vraiment simple et direct. Alors, que le Messie est beaucoup plus poétique par moment.

J'ai remarqué aussi que l'édition A&D de Dune contient pas mal de fautes de typo, notamment un grand nombre de « non refermés.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3033
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: H.P. Lovecraft, l'intégrale prestige Mnémos/Ulule

Messagepar Olivier Girard » 10 mars 2018 à 16:08

D'accord avec JDB : la traduction de Michel Demuth est peut-être un poil loin du texte d'Herbert mais je trouve que le ressenti qui se dégage en français est vraiment top. Par contre, une belle réédition illustrée, au moins de Dune et du Messie, peut-être un poil corrigée et avec un chouette paratexte, je suis hyper preneur...
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 321
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: H.P. Lovecraft, l'intégrale prestige Mnémos/Ulule

Messagepar FeydRautha » 10 mars 2018 à 16:18

Olivier Girard a écrit :Par contre, une belle réédition illustrée, au moins de Dune et du Messie, peut-être un poil corrigée et avec un chouette paratexte, je suis hyper preneur...


Illustrée ? En couleur ? Où est-ce que j'envoie mon chèque ?

Retourner vers « Toute l'actu »