L'imaginaire et les jeunes lecteurs

Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3216
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

L'imaginaire et les jeunes lecteurs

Messagepar Olivier Girard » 20 juin 2018 à 09:15

Hier, alors que je brossais un panorama assez merdique de l'état du marché global et tirais des perspectives pour le moins sceptiques, Laurent Genefort, fout qu'il est, glissait un brin d'optimise dans notre conversation en me faisant remarquer que les lecteurs qu'ils rencontraient en dédicace depuis quelques temps lui semblaient être beaucoup plus jeunes qu'auparavant (je me suis retenu de lui rétorquer que ça tenait sans doute au fait qu'il avait vieilli, mais j'ai mauvais esprit).
Or le Centre National du Livre vient de publier une étude commandée à Ipsos sur le profil des jeunes lecteurs d'aujourd'hui, ce qu'ils lisent, comment et combien. Et les nouvelles sont effectivement plutôt bonnes...
Le détail ici, sur Actualitté, avec la fiche de synthèse de l'étude.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 708
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: L'imaginaire et les jeunes lecteurs

Messagepar FeydRautha » 20 juin 2018 à 10:47

Tu essayes de nous préparer à l'idée que Le Bélial va réorienter ses immenses ressources financières et humaines vers une nouvelle collection YA ?

Quand bien même la paire de trolls qui squatte chez moi tire fortement ces chiffres à la baisse, je ne suis pas surpris des résultats de cette étude. Ce n'est pas une nouvelle que le Young Adult marche très fort sur nos terres de prédilection. Le prochain Alastair Reynolds à sortir chez Bragelonne, Vengeresse, est parait-il du YA. Si lui aussi s'y met, où va le monde ? Cela étant dit, c'est sans doute en effet de bon aloi pour l'avenir. Ils vont bien finir par être moins young ces jeunes, un jour ou l'autre. (Quoi qu'en voyant mes deux trolls, je me pose des questions.)
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3216
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: L'imaginaire et les jeunes lecteurs

Messagepar Olivier Girard » 20 juin 2018 à 11:05

Bon, après, faut se méfier... Le mien, de troll, il lisait plutôt pas mal. Depuis qu'il est vraiment devenu un troll (et même pas après minuit), du genre barbu, chevelu et une tête de plus que moi, côté lecture, c'est le grand nulle part (mais sans James Ellroy). Bref...

Quant au YA au Bélial', non, c'est pas prévu. Même si le prochain Daryl Gregory à paraître par ici (l'année prochaine, traduit par Laurent Philibert-Caillat) a connu outre-Altantique une première incarnation en YA avant d'être réédité en "adulte"...
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 866
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: L'imaginaire et les jeunes lecteurs

Messagepar Herbefol » 20 juin 2018 à 14:00

FeydRautha a écrit :Le prochain Alastair Reynolds à sortir chez Bragelonne, Vengeresse, est parait-il du YA. Si lui aussi s'y met, où va le monde ?

De mémoire, ni l'éditeur VO ni l'auteur ne le voit comme du YA. C'est le Locus Award (et probablement quelques critiques) qui l'ont rangé dans cette catégorie. L'auteur cause d'ailleurs un peu de la question ici et je suis assez d'accord avec lui (y compris sur la trilogie "moitié" d'Abercrombie). Oui, Vengeresse n'est pas aussi "ardu" que ses autres bouquins, c'est plus accessible et aux néophytes du genre et aux lecteurs plus jeunes. Ça n'en fait pas du YA pour autant.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Evil for Evil de Parker, Mechanical Failure de Zieja, le baiser du rasoir de Polansky, Lum'en de Genefort et Empire Games de Stross.
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2272
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: L'imaginaire et les jeunes lecteurs

Messagepar M » 20 juin 2018 à 15:02

Olivier Girard a écrit :Bon, après, faut se méfier... Le miens, de troll, il lisait plutôt pas mal. Depuis qu'il est vraiment devenu un troll (et même pas après minuit), du genre barbu, chevelu et une tête de plus que moi, côté lecture, c'est le grand nulle part (mais sans James Ellroy). Bref...


C'est son moyen à lui de tuer le père.

Je trouve dommage de classer en YA le bouquin de Reynolds juste parce qu'il est plus accessible. Faut pas prendre le lecteur pour une bille non plus.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"

Retourner vers « Toute l'actu »