Traduction, Révision ou Trahison ?

Avatar de l’utilisateur
Albumine Tagada
Patrouilleur temporel
Messages : 98
Enregistré le : 29 juin 2012 à 19:22

Re: Traduction, Révision ou Trahison ?

Messagepar Albumine Tagada » 10 juin 2020 à 10:37

ZRK : je pense que le Chien Critique se voulait provocateur en proposant de "retraduire" des textes français anciens.
Et merci beaucoup pour cette préface étonnante, véritable destruction en règle de la traduction précédente !
Avatar de l’utilisateur
Soleilvert
Cookie Monster
Messages : 548
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:42

Re: Traduction, Révision ou Trahison ?

Messagepar Soleilvert » 10 juin 2020 à 10:50

Ah j'oubliais, merci Apophis, c'est tout à fait ça (Verne(s) etc...)

The Call of the Wild (le titre), alors là c'est le mur de la traduction …
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2506
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Traduction, Révision ou Trahison ?

Messagepar JDB » 10 juin 2020 à 11:18

Merci pour cette postface, ZRK.
A ma modeste échelle, j'ai fait le même genre d'expérience en restaurant des traductions d'époque pour ma collection "Baskerville". Bon, ce n'était pas le même niveau littéraire (encore que...), mais je voyais souvent les mêmes défauts (irrespect de la construction de la VO, coupes et abréviations) dans les textes que je travaillais. Pour me limiter à trois exemples, la traductrice du Grand Médico de Headon Hill avait coupé des passages essentiels à l'intrigue; le ou les traducteurs de Noirs diamants de Louis Joseph Vance avaient considérablement réduit l'importance d'un des trois personnages féminins, ce qui déséquilibrait considérablement le récit; le traducteur/adaptateur du Secret d'un crime de Fergus Hume, lui, avait fait un boulot intéressant, ne gardant que l'essentiel de l'intrigue et coupant toutes les notations psychologiques et satiriques--bref, il avait préparé le brouillon d'un scénario de film (ou de série, vu la longueur du bouquin).
J'ajoute quand même que ces braves gens savaient écrire, pour la plupart d'entre eux. Et si j'en crois ce que j'ai lu sur le sujet dans la monumentale Histoire des traductions en langue française, cette façon de faire résultait d'une sorte d'idéologie culturelle selon laquelle le français était la plus belle des langues et le traducteur se devait d'"améliorer" le texte.
Dernier point: j'ai constaté les mêmes défauts cités plus haut quand Gilles Dumay m'a demandé il y a longtemps de réviser la traduction de Je suis une légende. Je lui ai dit que c'était impossible et qu'il fallait repartir de zéro. Comme à ce moment-là il ne pouvait pas inclure une traduction inédite dans son programme, on a remis ça à plus tard, et c'est finalement Nathalie Serval qui a fait le boulot, pour des raisons qui sont sorties de ma mémoire (je devais être surbooké).
Sinon, les lecteurs attentifs l'auront peut-être remarqué, mais dans la traduction (ou révision de trad.) de "La Hanse galactique", je m'efforce de traduire en français "années 1950-60-70*". Sans que ce soit trop criant, j'espère.
JDB
_______________________________
* Peut-être que je l'ai déjà dit ailleurs sur ce forum. (N.d.T.)
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 337
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Traduction, Révision ou Trahison ?

Messagepar Shibia » 10 juin 2020 à 14:23

Bon ni le point Baudelaire/Poe, ni le point Hugo/Shakespeare n'ont été évoqués...
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2506
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Traduction, Révision ou Trahison ?

Messagepar JDB » 10 juin 2020 à 15:28

Shibia a écrit :Bon ni le point Baudelaire/Poe, ni le point Hugo/Shakespeare n'ont été évoqués...

Si tu as le temps, fais donc une petite recherche sur les traductions de Shakespeare par Voltaire, tu vas bien t'amuser.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 337
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Traduction, Révision ou Trahison ?

Messagepar Shibia » 10 juin 2020 à 16:18

JDB a écrit :
Shibia a écrit :Bon ni le point Baudelaire/Poe, ni le point Hugo/Shakespeare n'ont été évoqués...

Si tu as le temps, fais donc une petite recherche sur les traductions de Shakespeare par Voltaire, tu vas bien t'amuser.
JDB

Je l'eus fait quand j'ai traduit https://www.bedetheque.com/BD-Red-Sonja-Le-Trone-du-Faucon-318250.html avec tout un passage tiré de Henri V de mémoire. Aimant et Voltaire et Shakespeare ce fut mémorable. Mais pour le passage j'ai préféré François-Victor qui rentrait mieux dans les cases.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 2506
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Traduction, Révision ou Trahison ?

Messagepar JDB » 20 juin 2020 à 18:24

Le chien critique a écrit :Et si on modernisait Verne, Robida ou Rosny aîné ?

Je percute un peu tard, mais ça a été fait, figure-toi: la réédition de La Guerre des mouches de Jacques Spitz par Marabout durant les années 70--voir ici la (longue) critique de Jean-Pierre Andrevon parue dans Fiction.
Et à propos de Fiction, je suis en train de consulter des numéros datant de 1963 à 1965, et je remarque que les membres de l'équipe critique n'étaient pas toujours tendres avec les traductions (surtout Demètre Ioakimidis), mais louaient le travail de Christine Renard, Michel Demuth, Claude Saunier... (d'ailleurs, de mémoire, je crois que Gilles Dumay m'avait demandé de jeter un coup d'oeil aux Croisés du cosmos de Poul Anderson, dont la traduction de Saunier m'avait paru bonne et intégrale--ou quasiment).
Ceci pour dire qu'à l'époque déjà on avait conscience du problème.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.

Retourner vers « Toute l'actu »