Décès d'Arto Paasilinna

Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6577
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Décès d'Arto Paasilinna

Messagepar Thomas Day » 16 octobre 2018 à 17:21

L'article du monde

Je n'ai lu que peu de ses livres, mais je garde un magnifique souvenir du Lièvre de Vatanen et du Fils du dieu de l'orage.
Le meunier hurlant semble aussi un must.

TD
lonesome
Radieux
Messages : 267
Enregistré le : 23 juin 2012 à 21:25

Re: Décès d'Arto Paasilinna

Messagepar lonesome » 17 octobre 2018 à 08:38

Beaucoup de romans d' Arto Paasilinna frisent parfois un petit côté c'était mieux avant" ou une anti-modernité facile, mais son humour et sa dérision sauvent l'ensemble et le rapprocherait un peu de Kurt Vonnegut ou d'une certaine littérature de l'absurde du voisin russe (son roman Moi, Surunen, libérateur des peuples opprimés par exemple est du Vonnegut pur jus).
Ecolo presque avant l'heure, ses romans célèbrent souvent un retour à la nature et une sorte d' utopie paysanne qui se retrouvent surtout dans deux de ces romans et que l'on pourrait rapprocher du genre qui nous intéresse : Prisonniers du paradis (utopie libertaire après u crash d'avion sur une ile perdue) et Le cantique de l'apocalypse joyeuse ( Soft apocalypse avant que ce soit à la mode)

Retourner vers « Toute l'actu »