Pourquoi la fantasy française se vend mal

Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 630
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Pourquoi la fantasy française se vend mal

Messagepar Sauropside » 26 mai 2019 à 17:26

FeydRautha a écrit :C'est comme parler de Göteborg death metal melodique à quelqu'un qui cherche le rayon Rock chez un disquaire.
OK. Là, ça me parle, je vois tout de suite mieux! :))

En fait, au temps pour moi, tu as raison.
Fabien se justifie sur sa page Facebook: "Je déteste le terme de fantasy, même si je suis un peu obligé de l'utiliser parfois: à mes yeux il contribue à décrédibiliser notre genre de littérature du simple fait de sa consonance enfantine dans notre langue. Ceux qui ont décidé de le transposer tel quel de l'anglo-saxon n'ont, selon moi, pas fait le bon choix."

Même si c'est un ami personnel, je ne partage pas nécessairement son opinion.
Quand on leur fait un superbe cadeau, certains ne peuvent pas s'empêcher de se demander pourquoi le papier d'emballage n'est pas de leur couleur préférée.- Ken Liu -
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 693
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Pourquoi la fantasy française se vend mal

Messagepar Apophis » 26 mai 2019 à 18:25

Ce n'est pas un ami personnel, mais c'est quelqu'un dont j'aime l'oeuvre et que je respecte. Mais pour le coup, je ne suis pas du tout d'accord avec lui. Et surtout pas sur cette histoire de consonance enfantine. Triste pays que le nôtre, où celui qui persiste à rêver à l'âge adulte est raillé.
Avatar de l’utilisateur
Sauropside
Cookie Monster
Messages : 630
Enregistré le : 05 octobre 2010 à 15:17
Localisation : Somewhere in Time...

Re: Pourquoi la fantasy française se vend mal

Messagepar Sauropside » 26 mai 2019 à 18:38

J'avoue que je suis très surpris (voire, déçu) de sa position.
Ce n'est pas vraiment le Fabien que je connais depuis 30 ans.
Quand on leur fait un superbe cadeau, certains ne peuvent pas s'empêcher de se demander pourquoi le papier d'emballage n'est pas de leur couleur préférée.- Ken Liu -
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 906
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Pourquoi la fantasy française se vend mal

Messagepar Herbefol » 27 mai 2019 à 10:59

Je reconnais lire beaucoup plus d'imaginaire anglophone que francophone.

D'une part, j'ai la sensation de trouver dans l'une ce que je ne trouve pas dans l'autre. J'aime beaucoup des auteurs comme Alastair Reynolds, Stephen Baxter ou K. J. Parker et Steven Erikson (pour aller du côté de la fantasy) et j'ai l'impression qu'il n'existe pas leurs équivalents chez les francophones. Or, c'est ça que j'ai envie de lire avant tout.

D'autre part, j'ai effectivement un a priori sur l'imaginaire francophone. J'ai forcément un frein à ce sujet si on m'en conseille. A part quelques auteurs (Genefort, Dufour, Kloetzer...) pour lesquels je suis prêt à y aller les yeux fermés, j'ai forcément une bonne dose de méfiance dès qu'on me parle d'un auteur francophone. Cette méfiance n'est probablement pas tout à fait rationnelle, mais elle est quand même alimentée par plusieurs déceptions par des ouvrages qui ont reçu des échos positifs chez divers blogueurs et/ou des prix. Du coup, même quand ça s'enthousiasme dans le milieu sur un bouquin francophone, je reste très méfiant. Cette méfiance ne concerne d'ailleurs pas que les auteurs en eux-mêmes mais aussi leurs éditeurs. Je trouve que certains ne font pas un boulot terrible sur divers plans.

Bref, je lis bien moins d'auteurs francophones qu'anglophones et en même temps je ne vois pas trop pourquoi ça changerait.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Evil for Evil de Parker, Mechanical Failure de Zieja, le baiser du rasoir de Polansky, Lum'en de Genefort et Empire Games de Stross.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6810
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Pourquoi la fantasy française se vend mal

Messagepar Thomas Day » 27 mai 2019 à 12:04

Personnellement je n'aime pas le cinéma français et je n'ai pas particulièrement envie de me justifier.
Je veux dire : si on aime la nourriture épicé on aime la nourriture épicée.
Si on ne trouve pas dans la fantasy française ce qu'on aime dans la fantasy américaine, je ne vois pas pourquoi on devrait se justifier.
(Je précise qu'il y a dans mon esprit une différence entre "expliquer" et "se justifier".)
Par exemple : je peux expliquer pourquoi je n'aime pas le cinéma français en général...

TD
rmd
Xeelee
Messages : 1003
Enregistré le : 20 avril 2009 à 09:31

Re: Pourquoi la fantasy française se vend mal

Messagepar rmd » 27 mai 2019 à 13:12

FeydRautha a écrit :Deuxième commentaire : franchement, "médiéval-fantastique" c'est naze. Le fantastique ce n'est pas de la fantasy (Todorov se retourne dans sa tombe) et la fantasy n'est pas forcément d'inspiration médiévale et européenne.


"médiéval-fantastique" c'est le terme qu'on utilisait dans les années 80 pour désigner les environnements des jeux de rôles type AD&D. je suis pas sûr que ca fasse plus sérieux que fantasy.
https://www.noosfere.org/
Avatar de l’utilisateur
Sigis
Radieux
Messages : 225
Enregistré le : 18 février 2011 à 12:29
Contact :

Re: Pourquoi la fantasy française se vend mal

Messagepar Sigis » 27 mai 2019 à 13:28

Il m'arrive encore d'utiliser le terme "med-fan", vieux fossile que je suis. Mais c'est effectivement une déformation rôlistique.
zen arcade
Patrouilleur temporel
Messages : 47
Enregistré le : 29 novembre 2011 à 12:18

Re: Pourquoi la fantasy française se vend mal

Messagepar zen arcade » 27 mai 2019 à 13:30

Apophis a écrit :
Stéphanie Nicot : « Il y a une paresse des lecteurs qui préfèrent prendre un livre anglo-saxon médiocre plutôt que de chercher un bon titre français. Et une paresse de certains gros éditeurs qui préfèrent acheter des titres à l'étranger plutôt que de dénicher des auteurs chez nous. »


Mais oui, bien sûr, la paresse, ça doit être ça. Si je prends 20 titres de Fantasy francophone, il va y en avoir péniblement 5 qui vont me plaire. Alors que si je vais taper chez les anglo-saxons, ça va plutôt tourner autour de 14-15, facile. Donc, ouuuui, bien sûr, je vais totalement dépenser le peu de pognon que je peux consacrer à la lecture dans des bouquins français alors que je pourrais acheter un roman anglo-saxon qui a nettement plus de chances de me plaire. C'est sûr, je pourrais faire l'effort de chercher ces 5 bouquins sur 20 qui tiennent la route. Les 15 autres auteurs français pourraient aussi faire l'effort de remonter le niveau.

En plus, sur le plan économique, son raisonnement ne tient pas la route. Vu le coût énorme d'une traduction, si un éditeur trouvait, avec un peu d'efforts, la même qualité chez les francophones que chez les anglophones, les traductions seraient minoritaires, comme cela se passe chez les anglo-saxons. Le fait que nos éditeurs soient obligés de publier surtout des traductions montre donc bien qu'il y a un vrai problème de qualité dans l'offre proposée par nos auteurs. Et que, donc, cela n'a rien à voir avec de la paresse.


Je comprends ton raisonnement mais il me semble que c'est vraiment un raisonnement de gros lecteur.
Si je prends mon cas, le constat est différent.
Je suis plutôt un lecteur occasionnel de fantasy. Je n'ai pas besoin de prendre 20 titres de fantasy, qu'ils soient francophones ou anglophones, pour faire mon marché.
Et avec une sélection plus restreinte, que je fais évoluer petit à petit par des découvertes, je préfère largement l'offre francophone à ce qui est disponible en fantasy anglophone traduite.
Jean-Philippe Jaworski, Stefan Platteau, Chloé Chevalier, Bankgreen de Thierry Di Rollo et quelques autres, ça m'intéresse plus que l'essentiel de la production anglo-saxonne. J'y trouve une plus grande proximité par rapport à mes attentes, notamment au niveau de la qualité littéraire, critère essentiel à mes yeux. Et ça suffit à remplir le temps que je consacre à la fantasy parmi l'ensemble de mes lectures.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 693
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Pourquoi la fantasy française se vend mal

Messagepar Apophis » 27 mai 2019 à 13:38

Je suis étonné que tu ne lises pas de Fantasy en VO. Il me semblait que tu étais traducteur, pour Bragelonne, notamment.

Retourner vers « Toute l'actu »