Maintenir la précarité des auteurs pour garantir la bonne santé de l'édition ?

Avatar de l’utilisateur
Laurent Queyssi
L'équipe du Bélial'
Messages : 147
Enregistré le : 02 novembre 2015 à 10:40

Re: Maintenir la précarité des auteurs pour garantir la bonne santé de l'édition ?

Messagepar Laurent Queyssi » 21 janvier 2020 à 08:59

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit : Il est vrai que sur certains document d'actualité, les éditeurs envoient des exemplaires d'office, mais en prenant en charge d'éventuels frais de retour. Et ça ne "nous" concerne pas.


Je sais bien que ça ne nous concerne pas. Et je sais que les offices sauvages sont de plus en plus rares, mais tout de même, même si l'éditeur paie les frais de retour, les libraires sont contents de devoir gérer des cartons qu'ils n'ont pas commandés.
Cela dit, je n'entends plus les libraires s'en plaindre, donc ça doit s'améliorer (ou je ne fréquente plus assez de libraires).
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Xeelee
Messages : 1197
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Maintenir la précarité des auteurs pour garantir la bonne santé de l'édition ?

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 21 janvier 2020 à 10:46

Laurent Queyssi a écrit :
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit : Il est vrai que sur certains document d'actualité, les éditeurs envoient des exemplaires d'office, mais en prenant en charge d'éventuels frais de retour. Et ça ne "nous" concerne pas.


Je sais bien que ça ne nous concerne pas. Et je sais que les offices sauvages sont de plus en plus rares, mais tout de même, même si l'éditeur paie les frais de retour, les libraires sont contents de devoir gérer des cartons qu'ils n'ont pas commandés.
Cela dit, je n'entends plus les libraires s'en plaindre, donc ça doit s'améliorer (ou je ne fréquente plus assez de libraires).


Quand je vais voir les libraires, ils ne me parlent pas de ça.
Certains râlent car leur remise est trop basse, d'autres sur les Crowfunding dont ils sont exclus, alors que dans le jeu de plateau /jeu de rôles si j'ai bien compris il y a souvent une option "pro".
Ils râlent aussi parce qu'ils n'ont pas reçu les titres à l'office, c'est arrivé plusieurs fois chez les diffusés Hachette et là j'avoue que ça me dépasse totalement, je fais remonter l'info à qui de droit.
Mais dans l'ensemble on parle plutôt des textes ;-)

GD
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Patrouilleur temporaire
Messages : 40
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Maintenir la précarité des auteurs pour garantir la bonne santé de l'édition ?

Messagepar Weirdaholic » 18 février 2021 à 16:22

Léo Henry a écrit :Il va donc soit falloir réussir à dégager des droits équivalents à des honoraires d'avocat ou de médecin généraliste, soit revoir complètement le système de rémunération de ce corps de métier.

La deuxième piste est à mon avis (surprise !) la bonne. Parce que le statut soi-disant exceptionnel des artistes auteurs a toujours été un labo de précarisation du travail et de déconnexion entre labeur et rémunération (quand les intermittents se battent, c'est pour ne pas être traités comme nous). Au-delà d'une réflexion sectorielle, ça peut être une belle occasion de réfléchir, pour tout le monde, aux moyens de subsistance.


La piste évoquée en tête de cette discussion (un plancher pour le droit d'auteur) serait une première piste, insuffisante certes, mais ce serait un signal intéressant envoyé à la profession, notamment (on les oublie trop souvent) aux auteurs jeunesse qui n'ont souvent droit qu'à un maigre 6% :

https://www.la-charte.fr/actions/expositions/

Une autre serait d'aligner le statut de l'auteur sur celui de l'intermittent du spectacle (avec des indemnités hors phase de sortie d'un livre).

Une troisième, jadis lancée par Victor Hugo, serait d'instaurer le domaine public payant, à savoir de faire payer des droits à un éditeur quand il édite un livre tombé dans le domaine public, afin de les reverser à des auteurs vivants (sous forme d'indemnités, d'aides à la création, etc.) C'est une idée qui est beaucoup discutée, mais pas beaucoup défendue, hélas :

https://www.cairn.info/revue-legicom-20 ... ge-117.htm

https://scinfolex.com/2020/01/25/rappor ... is-ecarte/
Herbefol
Xeelee
Messages : 1008
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Maintenir la précarité des auteurs pour garantir la bonne santé de l'édition ?

Messagepar Herbefol » 18 février 2021 à 19:10

Weirdaholic a écrit :Une troisième, jadis lancée par Victor Hugo, serait d'instaurer le domaine public payant, à savoir de faire payer des droits à un éditeur quand il édite un livre tombé dans le domaine public, afin de les reverser à des auteurs vivants (sous forme d'indemnités, d'aides à la création, etc.)

Ça, je peux déjà dire comment ça tournera si on le met en place : ce sera comme la copie privée. On versera des sous au prorata des ventes, les auteurs de best-sellers ramasseront la majeur partie du pactole et les autres se partageront des miettes.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : La pointe d'argent de Cook, Black Man de Morgan, Navigator de Baxter, Cheval de Troie de Wells & The Labyrinth Index de Stross.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 675
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Maintenir la précarité des auteurs pour garantir la bonne santé de l'édition ?

Messagepar Shibia » 19 février 2021 à 09:10

Surtout si c'est l'URSSAF Limousin qui doit gérer le bousin...
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Patrouilleur temporaire
Messages : 40
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Maintenir la précarité des auteurs pour garantir la bonne santé de l'édition ?

Messagepar Weirdaholic » 02 mars 2021 à 19:58

Ben pas forcément, si on crée un seuil de DA au-delà duquel l'auteur ne perçoit pas ce revenu complémentaire (histoire d'éviter que les ML, MC, GM, BW et consort ne se goinfrent un peu plus ^_^). Par contre, pour l'URSSAF Limousin... ^_^

Après le vrai problème ce n'est pas de trouver un mécanisme, c'est plutôt d'avoir la volonté, politiquement parlant, de changer les choses... et là c'est le désert de Gobi me semble-t-il.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Xeelee
Messages : 1197
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Maintenir la précarité des auteurs pour garantir la bonne santé de l'édition ?

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 17 mars 2021 à 11:36

Weirdaholic a écrit :Après le vrai problème ce n'est pas de trouver un mécanisme, c'est plutôt d'avoir la volonté, politiquement parlant, de changer les choses... et là c'est le désert de Gobi me semble-t-il.


Le rapport racine enterré six pieds sous terre - Télérama

Le Ministère de la culture donne le coup de grâce au rapport racine - Actualitté.

Retourner vers « Toute l'actu »