Harcèlement sexuel dans l'édition

Avatar de l’utilisateur
Albumine Tagada
Axiomatique
Messages : 137
Enregistré le : 29 juin 2012 à 19:22

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Albumine Tagada » 22 avril 2021 à 14:39

Merci du conseil, je ne connaissais pas !
Avatar de l’utilisateur
Lucie Chenu
Axiomatique
Messages : 127
Enregistré le : 21 janvier 2020 à 14:44

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Lucie Chenu » 22 avril 2021 à 14:41

Albumine Tagada a écrit :Pour les victimes, ne fréquentant pas le milieu ni les salons, je ne me rends pas compte à quel point elles peuvent s'exposer en s'exprimant. Ça devrait plutôt les protéger, non ? Les éditeurs sont si soudés que ça ?


Ce n'est pas tant les éditeurs, que le milieu, c'est à dire édition/organisation de salon/presse/etc. J'ai quelques exemples de personnes qui se sont retrouvées blacklistées pour l'avoir ouverte trop tôt, ou maladroitement -- parce qu'on ne peut pas parler de façon claire et sereine quand on est en prise avec une situation de domination perverse --, et cela il y a 15 ou 20 ans, et qui en souffrent encore.
Avatar de l’utilisateur
W
Prince-Marchand
Messages : 711
Enregistré le : 19 avril 2009 à 18:53

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar W » 22 avril 2021 à 14:47

Shibia a écrit :

Actualitté et son sens légendaire de la précision. Au moins, Mediapart y a qu'une photo donc pas de quiproquo.
J'ai bien rigolé aussi. La légende est planquée à la toute fin de l'article.
It is a great honor to be here with all of my friends. So amazing + will Never Forget!
Avatar de l’utilisateur
Albumine Tagada
Axiomatique
Messages : 137
Enregistré le : 29 juin 2012 à 19:22

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Albumine Tagada » 22 avril 2021 à 14:49

Lucie Chenu a écrit :
Albumine Tagada a écrit :Pour les victimes, ne fréquentant pas le milieu ni les salons, je ne me rends pas compte à quel point elles peuvent s'exposer en s'exprimant. Ça devrait plutôt les protéger, non ? Les éditeurs sont si soudés que ça ?


Ce n'est pas tant les éditeurs, que le milieu, c'est à dire édition/organisation de salon/presse/etc. J'ai quelques exemples de personnes qui se sont retrouvées blacklistées pour l'avoir ouverte trop tôt, ou maladroitement -- parce qu'on ne peut pas parler de façon claire et sereine quand on est en prise avec une situation de domination perverse --, et cela il y a 15 ou 20 ans, et qui en souffrent encore.


Il n'existe donc bien que deux choses infinies : l'univers... et ma naïveté !
En tout cas, courage à celles qui l'ouvrent et l'ont ouvert pour la suite.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1296
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Aldaran » 22 avril 2021 à 16:02

Albumine Tagada a écrit :Par rapport aux agents, ce n'est évidemment pas la panacée (d'autant qu'ils ponctionnent les revenus des auteurs)... mais c'est pour le moment le seul moyen d'établir une certaine distance entre l'éditeur et les auteurs, et de bien faire le distingo entre la relation de travail pure et les éventuelles amitiés/liaisons qui peuvent advenir, sans que l'une affecte (trop) l'autre.

C'est bien ça qui me gène. On réfléchit à se protéger d'un fonctionnement qu'on a nous-même mis en place (je m'entends, hein... on est plein a ne pas cautionner et agir en conséquence mais on est tout(e)s aussi coincé(e)s les un(e)s que les autres dans ce fonctionnement).
Allons-y joyeusement : créons des quartiers sans relous, tant qu'on y est. Ça ne dit pas où on va les mettre, les relous. Et jusqu'à quand ?
Pourtant, l'idée de fabriquer des pas relous, elle ne date pas d'aujourd'hui.
Je ne souhaite pas non plus que Bragelonne coule. Pas plus que je ne souhaite le Grand Soir qui ne résoudra rien non plus.
En revanche, je suis ravi qu'on se mette enfin à causer de tout ça. Ça va pas avancer vite mais peut-être que l'idée lumineuse de ne pas se comporter comme un porc fera son petit bonhomme de chemin ? Un jour ?
Les humains sont lents...
Avatar de l’utilisateur
Lucie Chenu
Axiomatique
Messages : 127
Enregistré le : 21 janvier 2020 à 14:44

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Lucie Chenu » 22 avril 2021 à 16:35

Indépendamment des relations de pouvoir, du harcèlement sexuel, sexiste, raciste ou xxx-phobe, je trouve, à titre personnel, que travailler avec des agents serait vraiment intéressant pour un point tout bête et terriblement important : ça débarrasserait de l'administratif, l'agent se chargerait de chercher à placer les textes, etc. Ca serait SON boulot, les auteurs-trices pourraient écrire en paix, les anthologistes lire les nouvelles soumises, etc.
Mais bon, j'ai peut-être une vision fantasmée du rôle de l'agent...
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 731
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Shibia » 22 avril 2021 à 16:40

Lucie Chenu a écrit :Indépendamment des relations de pouvoir, du harcèlement sexuel, sexiste, raciste ou xxx-phobe, je trouve, à titre personnel, que travailler avec des agents serait vraiment intéressant pour un point tout bête et terriblement important : ça débarrasserait de l'administratif, l'agent se chargerait de chercher à placer les textes, etc. Ca serait SON boulot, les auteurs-trices pourraient écrire en paix, les anthologistes lire les nouvelles soumises, etc.
Mais bon, j'ai peut-être une vision fantasmée du rôle de l'agent...

Oui, pour le placement des textes, le "coaching" et le suivi de la paperasse, ce serait bien. Mais cela engendrerait d'autres questions (notamment comment le payer ?) et ne résoudrait pas les cas de harcèlements, sexuels ou non, dans l'édition. Comme ils ne les résolvent pas dans le mannequinat ou le cinéma, où les agents sont déjà en place.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1215
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Apophis » 22 avril 2021 à 17:14

Non mais faut arrêter de fantasmer, Bragelonne ne va pas couler à cause de cette affaire, hein. Je ne suis pas certain que tout le monde ait bien conscience du mastodonte économique qu'est cette maison dans le paysage éditorial SFFF français, au sommet de la chaine alimentaire des éditeurs spécialisés en littératures de l'imaginaire, et se défendant très bien face à la plupart des départements / collections SFFF des grands groupes d'édition. La chute de Ghosn n'a pas entraîné celle de Renault-Nissan, tout comme celle, éventuelle, de Marsan n'entraînera pas non plus celle de Bragelonne.

il va peut-être y avoir une petite baisse des ventes à court terme (et encore, c'est supposer que leur lectorat typique de lycéens, d'étudiants et de jeunes actifs a connaissance de cette affaire / quelle va entraîner de sa part un boycott d'achat, ce qui n'est, très majoritairement, pas le cas, à mon avis), mais la maison d'édition n'en souffrira ni significativement, ni sur le long (voire moyen) terme.
"L'espoir n'est pas beaucoup plus que la prémonition d'un regret" - R. Scott Bakker
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1592
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar FeydRautha » 22 avril 2021 à 17:33

Pour info, il y a sur Actualitté une mise à jour de l'article avec la réponse de Marsan via son avocat. (Spoiler : il n'est pas content)
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 731
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Shibia » 22 avril 2021 à 17:42

J'entends Fabrice Arfi se marrer d'ici. Ce genre de courrier, ils ont un peu l'habitude (de Rugy and co entre autres)...
Après ça va être une histoire intéressante à suivre.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets

Retourner vers « Toute l'actu »