Harcèlement sexuel dans l'édition

Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Axiomatique
Messages : 148
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Weirdaholic » 02 juillet 2021 à 10:45

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :En même temps, on n'a plus de stagiaires depuis plus d'un an et on a fait notre meilleur résultat depuis des années en 2020, et je crois qu'on est à +56% un truc comme ça sur notre budget 2021...


Je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression que tout est lié : je veux dire, quand on est dans une logique de non-respect des stagiaires, ce n'est pas surprenant qu'on soit aussi dans une logique de non-respect des femmes.

Si je ne m'abuse, en plus, les stagiaires dans l'édition sont majoritairement des femmes (les facs de lettres étant à dominante féminine, du moins de mon temps), donc ça donne aux éditeurs des occasions de harceler des collaboratrices ayant un statut précaire (et donc en pouvant pas trop protester si elles veulent faire carrière dans le milieu).

Du coup, je ne suis pas surpris de voir qu'AMI soutient Marguerite Imbert ET n'a plus de stagiaires. ^_^
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Xeelee
Messages : 1479
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 02 juillet 2021 à 11:45

Weirdaholic a écrit :Du coup, je ne suis pas surpris de voir qu'AMI soutient Marguerite Imbert ET n'a plus de stagiaires. ^_^


Mon message était "ironique". Je voulais dire que l'absence de stagiaires (à cause du Covid) n'avait pas eu d'impact sur le résultat...

Personnellement je suis assez partagé sur l'emploi d'une/un stagiaire, car ça demande beaucoup de temps et beaucoup d'énergie pour qu'elle/il assimile le fonctionnement du service, puis le fonctionnement de l'entreprise, etc. En plus dans mon département il n'y a pas grand chose à faire, sauf si on est stagiaire et Community Manager / marketing digital ; là en effet, je gagne beaucoup de temps pour lire, bosser les manuscrits. En plus, j'aime bien qu'elle/il voit tous les aspects du boulot, donc je prends uniquement des profils bilingues anglais/français pour pouvoir leur faire de la lecture, du tri VO, de la relecture de trad, etc, de la traduction de blurbs, articles... J'essaye vraiment de leur montrer ce qu'est mon boulot. Donc il y a une espèce de courbe ou le premier mois je perds plus de temps que j'en gagne et il faut impérativement que je sois dans une période où c'est possible. Par ailleurs, je suis en télétravail depuis 2017, donc, c'est pas idéal. Chaque manager voit le cas des stagiaires comme il l'entend.
Avatar de l’utilisateur
Caliban
L'équipe du Bélial'
Messages : 493
Enregistré le : 25 avril 2009 à 20:24

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Caliban » 02 juillet 2021 à 12:23

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Personnellement je suis assez partagé sur l'emploi d'une/un stagiaire, car ça demande beaucoup de temps et beaucoup d'énergie pour qu'elle/il assimile le fonctionnement du service, puis le fonctionnement de l'entreprise, etc.

C'est vrai dans tous les domaines. Cela étant, si je vois bien l'importance des stages pour une entreprise qui recrute beaucoup, ou dans une structure avec une mission de formation ou de service public, dont ça peut constituer une composante, je comprends moins bien l'économie de la chose dans une maison comme Albin-Michel, ou a fortiori une sous-structure comme AMI, dont j'imagine qu'elle ne recrute pratiquement aucun de ces stagiaires.

C'est une stratégie de long terme, en termes de présence sur la place d'une part, de création de réseaux d'autre part ? Et en ce cas, tes anciens stagiaires (il me semble en identifier quelques-uns dans le milieu..) se perçoivent-ils comme des anciens d'AMI ou de Denoël, ou plus personnellement comme d'anciens bébés-Dumay ?
Avatar de l’utilisateur
JDB
L'équipe du Bélial'
Messages : 3061
Enregistré le : 20 avril 2009 à 15:08
Contact :

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar JDB » 02 juillet 2021 à 12:47

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :
Le Monde a écrit :Un sondage révèle l’ampleur des actes sexistes dans le milieu de l’édition

Une consultation menée par Ipsos et « Livres hebdo » montre que six répondants sur dix ont déjà été victimes d’agissements sexistes ou sexuels dans la profession.



Dans Le Monde aujourd'hui, un article réservé aux abonnés.

La paraphrase--accessible à tous--chez Actualitté.
JDB
"Inusable (ou presque)", qu'il disait.
Avatar de l’utilisateur
FeyGirl
Vandale du vide
Messages : 6
Enregistré le : 16 avril 2021 à 10:05

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar FeyGirl » 06 juillet 2021 à 18:17

Stéphane Marsan démissionne de Bragelonne :

https://actualitte.com/article/101279/e ... bragelonne
Avatar de l’utilisateur
FranB
Patrouilleur temporaire
Messages : 37
Enregistré le : 03 janvier 2021 à 00:51
Contact :

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar FranB » 06 juillet 2021 à 18:56

Et aussi chez Mediapart avec un autre titre :

https://www.mediapart.fr/journal/france/060721/metoo-edition-le-patron-de-bragelonne-est-ecarte-de-ses-fonctions

Ce que je trouve très beau d'un point de vu timing, c'est la sortie du n°103 de Biforst qui s'ouvre sur ce sujet, et pouf, le lendemain Marsan qui est écarté de Bragelonne. :') /clapclap
...σαρκοφάγο φυτό...
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Axiomatique
Messages : 148
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Weirdaholic » 07 juillet 2021 à 17:24

Arf, bravo aux 8 autrices qui ont interpellé Bragelonne, parce que j'ai bien peur que sans elles les témoignages des 25 victimes seraient passés à la trappe.

(Moi ce que j'aime bien, dans l'article, c'est la confirmation que des "éléments de langage" complotistes circulaient bel et bien chez Bragelonne...)
Avatar de l’utilisateur
Sybille
Axiomatique
Messages : 104
Enregistré le : 30 mars 2010 à 13:29

Re: Harcèlement sexuel dans l'édition

Messagepar Sybille » 08 juillet 2021 à 07:51

La démission de Marsan est une vraiment bonne nouvelle, mais elle n'est que la première marche d'un changement nécessaire et profond de notre milieu où les femmes (et les minorités en général) ne seraient plus oppressées ou même juste invisibilisées.
Du coup, ce n'est vraiment que le tout tout début et il va falloir rester très vigilant·es.

Retourner vers « Toute l'actu »