Interview de Damasio dans Libération

Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3437
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Interview de Damasio dans Libération

Messagepar Olivier Girard » 02 avril 2020 à 10:32

Alain Damasio fait du Alain Damasio ici (article réservé aux abonnés).
Et LivresHebdo en donne pas mal d'extraits par là.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1059
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Interview de Damasio dans Libération

Messagepar Aldaran » 02 avril 2020 à 14:25

Oui, le style est indissociable du bonhomme...

Cependant, pour ceux que ça intéresse, ses inquiétudes sont également soulevées par d'autres personnes aux styles différents.
Ici (sur FI), on en cause longuement et le sujet est observé à la loupe. On peut y entendre, sur une radio d'état quand même,
que les modifications des libertés doivent être surveillées de très près par tout le monde, que ce soit dans
« des dictatures ou dans des démocraties troubles comme la nôtre ».
« Démocraties troubles », ce sont les mots employés. Sur une radio d'état.
Ça ne s'invente pas...

On entend aussi, un peu « partout », la même incitation à la vigilance pour ce qui est des droits du travail
et de leurs récentes modifications importantes occasionnées par l'état d'urgence. Une fois la crise passée,
resteront-elles en place comme certaines modifications de lois occasionnées par d'autres états d'urgence,
comme ça a déjà eu lieu en France il n'y a pas si longtemps.

Le pire ennemi de Damasio serait donc son style ?
Parce que ce qu'il dit, ce n'est pas complètement à côté de la plaque, il me semble.
(Mais je peux me tromper...)
Avatar de l’utilisateur
Albumine Tagada
Patrouilleur temporel
Messages : 93
Enregistré le : 29 juin 2012 à 19:22

Re: Interview de Damasio dans Libération

Messagepar Albumine Tagada » 02 avril 2020 à 14:56

Certes. Mais l'entendre affirmer que la grippe est "si peu létale" tandis que les soignants sont à bout de forces et que les services de réanimation débordent (alors qu'eux seuls permettent justement de freiner cette létalité), bon... J'ai dans ma famille deux médecins : 5 jours avant le confinement, ils imploraient tous leurs contacts de rester chez eux parce qu'ils sentaient la saturation à venir. Est-ce qu'on peut vraiment imaginer qu'ils espéraient brimer nos libertés ? Qu'ils "mettaient en scène l'anxiété" ?
J'ai parfois l'impression que plein de gens, de gauche comme à droite, comptent profiter de cette crise pour régler des comptes avec ce gouvernement. Mais là, aujourd'hui, honnêtement, je pense que tout le monde navigue à vue, Macron compris. Il y a et aura forcément du calcul politique quelque part, mais je subodore qu'il servira plus à sauver les meubles sur la politique menée en vue de sa réélection que d'instaurer des mesures purement liberticides.
Surtout qu'à lire Damasio, on dirait que ça arrange vachement le "système" qu'on se confine, qu'on ait peur et qu'on se terre chez nous. Euh, faudrait savoir. Si les ultralibéraux fantasmés voulaient vraiment nous sacrifier sur l'autel du profit, ils nous pousseraient plutôt à aller bosser... Bref.
Par contre, tout à fait d'accord sur "l'impréparation sanitaire". Ça, c'est évident.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 890
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Interview de Damasio dans Libération

Messagepar Apophis » 02 avril 2020 à 16:03

Je pense que ce que Damasio voulait dire en parlant de maladie "peu létale", c'était qu'en comparaison d'autres infections, le taux de létalité (d'environ 3%, il me semble) du Covid-19 est faible, ce qui est parfaitement exact. Histoire de donner des points de repère, un autre coronavirus comme le MERS est à 35%, Ebola / Marburg entre 25 à 90%, et la Variole (heureusement éradiquée) à 30 % en moyenne et jusqu'à 97% dans les formes les plus sévères.
"Le fort fait du monde son arène, quand le faible en fait son harem" - R. Scott Bakker
Avatar de l’utilisateur
Albumine Tagada
Patrouilleur temporel
Messages : 93
Enregistré le : 29 juin 2012 à 19:22

Re: Interview de Damasio dans Libération

Messagepar Albumine Tagada » 02 avril 2020 à 16:18

Je m'en doute, bien sûr. Mais il n'en reste pas moins extrêmement contaminant (augmentant de fait sa létalité), et c'est justement ça qui explique le confinement, plutôt qu'un hypothétique goût du pouvoir pour la privation des libertés. (Et puis les 3% grimperaient probablement beaucoup en l'absence de services de réanimation modernes et de respirateurs)
'Fin bon. Je m'emmerde chez moi, donc je rebondis sur tout et rien. Pis j'ai toujours eu du mal avec Damasio ("co-vider ensemble notre "Coronapoléon"" ? Sérieusement ? Argl !)
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 955
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Interview de Damasio dans Libération

Messagepar Herbefol » 02 avril 2020 à 16:21

Je trouve un peu foireux de s'amuser à comparer des maladies, surtout sur la base d'un seul élément (le taux de létalité). Les maladies ne sont pas toutes aussi infectieuses les unes que les autres (fort heureusement), des durées d'incubation variées, une proportion de porteurs sains (mais infectieux) variée, etc.
Je rappelle quand même que la grippe espagnole aussi a un taux de létalité "faible", mais était très contagieuse. Résultat : plus de mort que la première guerre mondiale en quatre fois moins de temps.
Bref, je trouve la formulation de Damasio au mieux maladroite.
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Evil for Evil de Parker, Mechanical Failure de Zieja, le baiser du rasoir de Polansky, Lum'en de Genefort et Empire Games de Stross.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1059
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Interview de Damasio dans Libération

Messagepar Aldaran » 02 avril 2020 à 16:40

Oui, les médecins sont unanimes : restez chez vous. Tout le monde est d'accord avec ça, je pense.
Cependant, encore au risque de me planter, le gros du soucis est dans la capacité des hôpitaux à gérer l'épidémie, pas dans sa virulence.
C'est d'ailleurs ce que semblent également dire les médecins de ta famille (vous avez tout mon respect, les gars et les filles !) :
« ils imploraient tous leurs contacts de rester chez eux parce qu'ils sentaient la saturation à venir ».

La capacité des hôpitaux et des personnes qui y travaillent, on sait tous ce que les politiques en ont fait et dit.
Tout le monde a regardé sans broncher les gouvernements successifs chier sur le système hospitalier mais
se précipite aujourd'hui à la fenêtre pour applaudir les héros. (Bienvenue dans mon monde, si j'ose dire...)

Par ailleurs, d'une manière générale, faire peur à une population afin qu'elle ne discute pas les directives, c'est presque aussi vieux que le monde. Et profiter de crises pour faire passer des lois et des habitudes qu'on se gardera bien de lever une fois ces crises passées, c'est du déjà vu et revu.

Cerise sur le gâteau : je voulais insister sur l'intérêt de ce que j'avais entendu
sur France Inter ce matin mais je ne parviens plus à remettre la main dessus.
De deux choses l'une : soit je suis complètement débile, soit cette émission a été remplacée dans la grille des programmes.
Pourtant elle est bien signalée, à l'endroit dont j'ai mis le lien dans mon message précédent.
Titre : (12h30 - 13h) Les libertés publiques sont-elles menacées ?
Invités : Antonio Casilli, sociologue, professeur à Télécom Paris et à l'EHESS et Alain Chouraqui, directeur de recherche émérite au CNRS.
Tous deux étaient précis et pessimistes au sujet de ces libertés menacées (leur propos englobaient l'Europe, pas uniquement la France).
Est-ce que quelqu'un d'autre que moi a entendu ces interventions, histoire que je sache si je suis définitivement fou ou non ?

Savoir si Damasio est maladroit ou non lorsqu'il s'exprime, de mon côté, je m'en fous.
En revanche, le sujet des libertés menacées m’intéresse grandement et c'est de ça que je souhaitais parler.
Avatar de l’utilisateur
Albumine Tagada
Patrouilleur temporel
Messages : 93
Enregistré le : 29 juin 2012 à 19:22

Re: Interview de Damasio dans Libération

Messagepar Albumine Tagada » 02 avril 2020 à 17:28

Sur le même sujet, j'avais entendu François Sureau sur Inter : https://www.franceinter.fr/emissions/l- ... avril-2020
T'es pas fou, va, c'est juste un effet Ubik malencontreux ;)

De mon côté, je ne vois aucune maladresse chez Damasio, juste une assez piteuse constance dans une logique où "tout s'explique", tout le temps, par la volonté et la nocivité des puissants. Je suis loin de porter la LREM dans mon cœur, mais alors vraiment pas. Mais les accuser de vouloir restreindre les libertés, là, maintenant, comme si c'était prémédité (décisions prises "dans la pseudo-panique bien comprise pour se donner avant tout les mains libres" dixit Damasio - les mains libres pour quoi, exactement ? Instaurer une dictature ? Il y croit vraiment, à ça ?) et qu'ils n'attendaient qu'une épidémie pour pouvoir mettre en œuvre un grand plan diabolique, ça me dépasse. Son côté "David Vincent les a vus !" me gonfle de plus en plus, et c'est pas en tartinant trois couches de Foucault sur une biscotte goût Deleuze que ça rend ça plus digeste...
Quant aux libertés, en gros, il dit ce que tout le monde dit : soyons vigilants - surtout du côté des applis, selon moi, et même dans la société civile (voire le flicage des télétravailleurs par leurs boîtes). Et dans le pire des cas, à moins que Macron se la joue Orban (là, oui, faut s'inquiéter, en effet), bah... on le dégage en 2022 (ça fait que deux ans, c'est pas si long).
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1059
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Interview de Damasio dans Libération

Messagepar Aldaran » 02 avril 2020 à 17:52

Albumine Tagada a écrit :Je suis loin de porter la LREM dans mon cœur, mais alors vraiment pas. Mais les accuser de vouloir restreindre les libertés, là, maintenant, comme si c'était prémédité [...]

LREM ou ma cache woualou, on s'en cogne. Que Macron dégage en 2022 aussi (il sera remplacé par un autre qui fera pareil, de manière plus ou moins violente, plus ou moins visible). Inutile de croire que c'est prémédité (thèse complotiste), il suffit de constater que restreindre les libertés, c'est permanent. Chez nous comme ailleurs.
Merci pour le lien.
Avatar de l’utilisateur
Albumine Tagada
Patrouilleur temporel
Messages : 93
Enregistré le : 29 juin 2012 à 19:22

Re: Interview de Damasio dans Libération

Messagepar Albumine Tagada » 02 avril 2020 à 17:59

Pour moi, la thèse complotiste, c'est aussi de croire que tous les candidats appliqueront forcément la même politique. Mais bon, là, c'est un plus vaste débat !
Et pour l'émission dont tu parlais avec Caselli, je crois que j'ai retrouvé un lien valide ! : https://www.franceinter.fr/emissions/le ... avril-2020

Retourner vers « Toute l'actu »