La Fnac, et les livres et le déconfinement

Avatar de l’utilisateur
Twin
Axiomatique
Messages : 117
Enregistré le : 21 juillet 2011 à 19:26
Contact :

Re: La Fnac, et les livres et le déconfinement

Messagepar Twin » 30 mai 2020 à 18:28

Shibia a écrit :D'ailleurs je déconseille la FNAC si vous voulez acheter du matériel informatique importante (de type smartphone ou tablette onéreuse ou ordinateur), les produits ne sont pas forcément vendus avec les dernières mises à jour.


C'est le cas quelle que soit l'enseigne, non ?
Le matériel aura forcément la version logicielle qu'il avait au moment de la sortie d'usine.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 314
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: La Fnac, et les livres et le déconfinement

Messagepar Shibia » 30 mai 2020 à 18:36

Twin a écrit :
Shibia a écrit :D'ailleurs je déconseille la FNAC si vous voulez acheter du matériel informatique importante (de type smartphone ou tablette onéreuse ou ordinateur), les produits ne sont pas forcément vendus avec les dernières mises à jour.


C'est le cas quelle que soit l'enseigne, non ?
Le matériel aura forcément la version logicielle qu'il avait au moment de la sortie d'usine.

Pour le coup, ils vendent souvent du matériel dépassé, même par rapport aux autres enseignes.
Par exemple, à l'époque un Mac vendu en 10.12 même en reconditionné chez Apple (comprendre d'occasion) et vendu également en 10.12 chez Boulanger ou DARTY (même groupe que la FNAC) était vendu en 10.11 au prix fort à la FNAC.
Idem, pour les smartphones (Apple, HTC, Huawei ou Samsung suivant mes constatations), etc. Idem également pour les TV connectées. Ca en devient gênant d'ailleurs quand dans un même centre commercial, il y a la FNAC et Darty pas loin (Les Arcades à Noisy le grand ?)
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Twin
Axiomatique
Messages : 117
Enregistré le : 21 juillet 2011 à 19:26
Contact :

Re: La Fnac, et les livres et le déconfinement

Messagepar Twin » 30 mai 2020 à 18:43

Ah oui pour du reconditionné c'est très gênant en effet.
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 314
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: La Fnac, et les livres et le déconfinement

Messagepar Shibia » 30 mai 2020 à 18:47

Twin a écrit :Ah oui pour du reconditionné c'est très gênant en effet.

Apple (fournisseur de mes bécanes de prod depuis... la fin des années 80), a une offre reconditionné et produit soldé sur son site. Les produits sont toujours impeccablement mis à jour.
Là, dans l'exemple cité, la FNAC proposait un iMac neuf en 10.11, alors que le même modèle à la configuration près était déjà proposé en reconditionné sur le site d'Apple en 10.12 et que la génération suivante était déjà disponible.
Un poil plus gênant encore.
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Lucie Chenu
Patrouilleur temporaire
Messages : 23
Enregistré le : 21 janvier 2020 à 14:44

Re: La Fnac, et les livres et le déconfinement

Messagepar Lucie Chenu » 30 mai 2020 à 18:56

Comme on parlait à l'origine de livres, votre histoire de version me rappelle l'éditeur qui voulait me faire signer un contrat pour un documentaire dans lequel je m'engageais à écrire les mises à jour si de nouvelles découvertes étaient faites. En génétique. J'aurais bien lolé, mais c'est dramatique.
Avatar de l’utilisateur
Twin
Axiomatique
Messages : 117
Enregistré le : 21 juillet 2011 à 19:26
Contact :

Re: La Fnac, et les livres et le déconfinement

Messagepar Twin » 30 mai 2020 à 19:00

Shibia a écrit :Là, dans l'exemple cité, la FNAC proposait un iMac neuf en 10.11, alors que le même modèle à la configuration près était déjà proposé en reconditionné sur le site d'Apple en 10.12 et que la génération suivante était déjà disponible.
Un poil plus gênant encore.


Pour le neuf ils n'y peuvent rien pour le coup: ils ne vont pas déballer le matériel et le mettre à jour avant de le remettre en rayon.

Lucie Chenu a écrit :Comme on parlait à l'origine de livres, votre histoire de version me rappelle l'éditeur qui voulait me faire signer un contrat pour un documentaire dans lequel je m'engageais à écrire les mises à jour si de nouvelles découvertes étaient faites. En génétique. J'aurais bien lolé, mais c'est dramatique.


Pourquoi pas, s'il y a un contrat de maintenance avec la facturation adéquate pour chaque mise à jour ? (quelque chose me dit que ce n'est pas ce qui était proposé)
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 314
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: La Fnac, et les livres et le déconfinement

Messagepar Shibia » 30 mai 2020 à 19:36

Twin a écrit :
Shibia a écrit :Là, dans l'exemple cité, la FNAC proposait un iMac neuf en 10.11, alors que le même modèle à la configuration près était déjà proposé en reconditionné sur le site d'Apple en 10.12 et que la génération suivante était déjà disponible.
Un poil plus gênant encore.


Pour le neuf ils n'y peuvent rien pour le coup: ils ne vont pas déballer le matériel et le mettre à jour avant de le remettre en rayon.

Dans ce cas, ils le vendent à prix cassés, pas au prix du neuf dernière génération.

Lucie Chenu a écrit :Comme on parlait à l'origine de livres, votre histoire de version me rappelle l'éditeur qui voulait me faire signer un contrat pour un documentaire dans lequel je m'engageais à écrire les mises à jour si de nouvelles découvertes étaient faites. En génétique. J'aurais bien lolé, mais c'est dramatique.


Oh joli !
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Lucie Chenu
Patrouilleur temporaire
Messages : 23
Enregistré le : 21 janvier 2020 à 14:44

Re: La Fnac, et les livres et le déconfinement

Messagepar Lucie Chenu » 30 mai 2020 à 20:14

Twin a écrit :
Lucie Chenu a écrit :Comme on parlait à l'origine de livres, votre histoire de version me rappelle l'éditeur qui voulait me faire signer un contrat pour un documentaire dans lequel je m'engageais à écrire les mises à jour si de nouvelles découvertes étaient faites. En génétique. J'aurais bien lolé, mais c'est dramatique.


Pourquoi pas, s'il y a un contrat de maintenance avec la facturation adéquate pour chaque mise à jour ? (quelque chose me dit que ce n'est pas ce qui était proposé)


Non seulement il n'y avait pas de facturation, mais j'étais censée, moi, payer un autre auteur si je ne pouvais pas le faire !
Tout cela est bien évidemment totalement contraire au droit d'auteur (je sais que ça existe pour des créateurs de logiciels, et là, on peut comprendre la logique), et illégal, mais on rencontre des contrats de ce genre de temps à autre.
J'ai oublié de préciser qu'il s'agissait d'un documentaire pour petits n'enfants de 5 ou 6 ans (va-t-en leur expliquer la génétique de façon originale quand l'éditeur concurrent a déjà sorti un album qui fait le taf) et qui répondait à un cahier des charges ultra précis. Et qu'on est venu me solliciter alors que je n'avais rien demandé, mais qu'on m'a fait passer un test ! (Allô ?)
KeithGersen
Patrouilleur temporaire
Messages : 15
Enregistré le : 24 août 2018 à 11:51

Re: La Fnac, et les livres et le déconfinement

Messagepar KeithGersen » 30 mai 2020 à 22:41

Concernant les achats en direct, il y a belle lurette que les rayons livres de la Fnac de ma ville ont fondu comme neige au soleil et que les vendeurs sont devenus désagréables. Par contre le Centre culturel Leclerc est un vrai plaisir : lumineux, aéré, dix fois plus de livres, des stocks, des vendeurs compétents et souriants. Pas photo.
Par le net je commande chez l'éditeur quand j'estime qu'il s'agit d'un soutien utile (Bélial-ActuSF). Sinon, pour le reste, je commandais sur la Fnac parce que site français. Un jour je commande un Hamilton et je reçois un livre avec la couverture en accordéon, les pages pliées, et la tranche coupée en deux comme par un coup de cutter et ce, alors que le paquet de la Poste était nickel. Ma fille se rend à la Fnac pour échange, paye le parking et se fait renvoyer car elle n'a pas la facture et qu'ils ne veulent pas faire la recherche. Elle y retourne avec ladite facture (à nouveau paiement du parking) et on lui réclame 50 centimes d'euro car le prix était supérieur à celui pratiqué sur le net (???). N'ayant pas une pièce sur elle, et voulant faire plaisir à son père, elle achète une carte d'anniversaire pour pouvoir régler les fameux 50 centimes. Je fais un mail au service clientèle, on me répond en me proposant un chèque de 5 euros à valoir sur mon prochain achat et sans m'expliquer comment on pouvait recevoir un livre dans un tel état. Adieu Fnac.
Pour un autre livre (un Priest) je décide de passer par Decitre car site français. Une semaine passe, deux semaines, trois semaines... Pas de nouvelle, ma commande au point mort. Je passe un coup de fil, on me dit qu'il y a rupture de stock (pour un Priest ???). Il aurait été bien que cela figure sur ma page de commande mais sans doute trop difficile. Adieu Decitre.
In fine, quand je ne peux faire autrement, je commande sur Amazon. On peut dire ce que l'on veut mais ils ont fait leur le vieux principe qui veut que le client est roi. C'est malheureux mais c'est comme ça.
ZRK
Patrouilleur temporel
Messages : 93
Enregistré le : 23 décembre 2017 à 13:55

Re: La Fnac, et les livres et le déconfinement

Messagepar ZRK » 31 mai 2020 à 10:24

Aldaran a écrit :
Erwann a écrit :
Aldaran a écrit :Je suis encore surpris qu'on puisse penser ne pas avoir besoin d'autres humains, se déclarer asocial et participer à des conversations sur des forums, venir y exprimer ce qu'on pense. Sais-tu que ce sont des humains qui te lisent ? Je suppose que oui, intervenir ici n'aurait sinon pas le moindre putain de sens.

Aldaran, tu exagères : il est tout à fait possible d'apprécier les interactions humaines en ligne (comme sur le présent forum) et de ne pas apprécier de fréquenter les gens de visu.

J'exagère toujours.
Cependant, j'ai trop souvent constaté que beaucoup de monde faisait une distinction entre les humains et ce qui se passe sur internet. Ça n'a pas le moindre sens à mes yeux.


Ca peut paraitre bizarre, mais je préfère le virtuel pour plusieurs raisons :

1- Les conversations vont droit au but. Pas de blabla sur le temps qu'il fait, pas de blancs, moins d'hypocrisie etc..
2- les rencontres live, pour ma part, tombent souvent sur des gens qui ne m'intéressent pas, je n'ai rien à leur dire et ils n'ont rien à me dire. C'est une perte de temps pour tout le monde.
3- Je me sens plus à l'aise à l'écrit pour communiquer.

Exemple : dans la vie j'ai peu d'amis qui lisent de la SF et avec qui je peux en parler. Du coup, pour discuter de certains d'intérêts je n'ai que des contacts "virtuels" donc j'y attache autant d'importance que mes relations live.

Donc oui oui je confirme que dans la vie "réelle" je suis assez asocial, je parle peu. Sur le net, je communique beaucoup. Parce que sur le net, on est débarrassé de bien des choses qui parasitent les conversations (la retenue, la politesse, les blancs, le charisme ou la diction excellente qui peuvent parfois s'imposer et annihiler toute discussion d'un coup de vocabulaire. Certains sont doués pour parler, imposer leurs idées, ils ont de l'assurance, du maintien, de la constance et ça peut effrayer des gens et leur clouer le bec à tort).

Retourner vers « Toute l'actu »