Interview de Damasio dans "Livres Hebdo"

ZRK
Axiomatique
Messages : 101
Enregistré le : 23 décembre 2017 à 13:55

Re: Interview de Damasio dans "Livres Hebdo"

Messagepar ZRK » 11 avril 2021 à 13:02

Ce que je comprends pas c'est ça : " Certains écrivent sans avoir la nécessité vitale de le faire". De qui parlent-ils ? On écrit parce qu'on a envie point. Ceux qui veulent devenir auteurs à temps plein, être publiés par un éditeur etc..c'est une chose, mais tout le monde n'entre pas dans ce cadre. Certains écrivent par passion/plaisir/besoin sans aucune ambition professionnelle/pécuniaire. Et genre on aurait pas le droit ? Ils visent qui ? Les gros qui vendent beaucoup et qui n'ont donc aucune raison de gagner plus donc d'écrire plus ? Drôle de vision tout de même. Ce qui est vrai, c'est que certains grands auteurs enchainent et ne renouvellent rien ou peu. Mais ça je pense que ça touche tout de même tous les artistes en général. Certains plus que d'autres c'est pas faux non plus et oui clairement de toute façon on produit beaucoup de TOUT. Nous croulons sous la culture et ce n'est pas avec Netflix et cie que ça va s'arranger. Bien sur qu'il y a trop de publications de romans, de sorties de films etc... mais bon il pisse dans un violon là.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1308
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Interview de Damasio dans "Livres Hebdo"

Messagepar Aldaran » 11 avril 2021 à 13:50

De mon côté, je pense qu'il ne parle absolument pas de celles et ceux qui écrivent pour elles et eux-mêmes. Il parle uniquement des écrits qui arrivent en librairie. Le reste ne se voyant pas ou si peu, pourquoi en parlerait-il ?
En revanche, c'est vrai, ça manque un tantinet de précisions. S'il parle de Schiappa (pour ne citer qu'elle puisqu'elle est plutôt prolifique), je pencherai également pour dire que, non, en effet, ce n'est pas nécessaire, surtout si l'on est sensée s'occuper d'autre chose.
Bon... me voilà rendu bien loin de la SF.
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Prince-Marchand
Messages : 888
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Interview de Damasio dans "Livres Hebdo"

Messagepar Pyjam » 11 avril 2021 à 14:29

Je suis d'accord. À mon avis, il y a méprise, et les auteurs qui nous préoccupent passent sous le radar de Damasio. L'homme vit dans un autre monde et il est interrogé par Livres Hebdo. Croyez-vous qu'ils parlent des auteurs qui vendent 2000 copies ou de ceux qui en vendent 200000 ?
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Lucie Chenu
Axiomatique
Messages : 135
Enregistré le : 21 janvier 2020 à 14:44

Re: Interview de Damasio dans "Livres Hebdo"

Messagepar Lucie Chenu » 11 avril 2021 à 17:12

Pyjam a écrit :Je suis d'accord. À mon avis, il y a méprise


Je dois être fatiguée : je lisais "il nous méprise" !...

En tout cas, je serais curieuse de replacer dans le contexte, et donc de lire l'article dans son intégralité.
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Xeelee
Messages : 1308
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Interview de Damasio dans "Livres Hebdo"

Messagepar Aldaran » 11 avril 2021 à 19:07

Lucie Chenu a écrit :En tout cas, je serais curieuse de replacer dans le contexte, et donc de lire l'article dans son intégralité.

Un réflexe vital.
Même si ça n'indiquera rien de ce qui sera retenu de manière générale.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 1232
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: Interview de Damasio dans "Livres Hebdo"

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 11 avril 2021 à 20:16

Pyjam a écrit :Croyez-vous qu'ils parlent des auteurs qui vendent 2000 copies ou de ceux qui en vendent 200000 ?


La question, c'est :

Vous sentez-vous concerné par les difficultés rencontrés [sic] par des auteurs?


C'est quoi, les difficultés rencontrées par les auteurs qui vendent 200000 ? Ne pas pouvoir sortir le yacht ? Se priver du séjour aux Maldives ?
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2762
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Interview de Damasio dans "Livres Hebdo"

Messagepar M » 11 avril 2021 à 22:03

Pierre-Paul Durastanti a écrit :
Pyjam a écrit :Croyez-vous qu'ils parlent des auteurs qui vendent 2000 copies ou de ceux qui en vendent 200000 ?


La question, c'est :

Vous sentez-vous concerné par les difficultés rencontrés [sic] par des auteurs?


C'est quoi, les difficultés rencontrées par les auteurs qui vendent 200000 ? Ne pas pouvoir sortir le yacht ? Se priver du séjour aux Maldives ?


Je n'y connais rien à l'édition à part tous ce que vous nous apprenez sur le forum. Il gagne combien l'auteur qui vend 200 000 exemplaires ?
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 1232
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: Interview de Damasio dans "Livres Hebdo"

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 11 avril 2021 à 23:03

M a écrit :Je n'y connais rien à l'édition à part tous ce que vous nous apprenez sur le forum. Il gagne combien l'auteur qui vend 200 000 exemplaires ?


Ben, 100 fois plus que l'autre. ^^
Soit, sur un grand format à 24€, à 10% de droits sur le prix public (ça peut être plus à ce niveau de succès), près de 500.000€, de quoi ne pas avoir trop de soucis...
Sachant que Damasio est très proche de cette tranche-là, s'il n'y est pas déjà.
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2762
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Interview de Damasio dans "Livres Hebdo"

Messagepar M » 11 avril 2021 à 23:17

Ah oui quand même. Effectivement les auteurs ne vivent pas dans le même monde alors. Merci pour la précision.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Prince-Marchand
Messages : 888
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Interview de Damasio dans "Livres Hebdo"

Messagepar Pyjam » 11 avril 2021 à 23:52

On n'imagine pas les difficultés de ces gens-là en ce moment.
Telles que : comment aller déjeuner à la cantine sans se faire pointer du doigt par une chaîne de télé populiste ?
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.

Retourner vers « Toute l'actu »