Les gueules des vers, Jean-Christophe Gapdy

Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Axiomatique
Messages : 130
Enregistré le : 23 juin 2016 à 11:41
Contact :

Les gueules des vers, Jean-Christophe Gapdy

Messagepar Le chien critique » 20 août 2018 à 09:29

Image
Jean-Christophe Gapdy, Rivière blanche, 2018, 386 p., 25€ papier

Présentation de l'éditeur :

SysSol. Notre univers s’est étendu au-delà de la Terre et de sa Lune. Mars, Vénus, Jupiter et ses satellites, la ceinture des astéroïdes, aussi bien que les trainées troyennes de Jupiter… Et pour fédérer, autant que surveiller et pacifier toute cela, il y a la Spatiale, organisation interplanétaire au départ, devenue indépendante, qui vit des taxes qu’elle prélève auprès des milliers de vaisseaux qui traversent l’espace. Si ce n’est qu’hélas, au milieu de ces astéroïdes et de ces vaisseaux, il y a les pirates spatiaux. Que nul n’est encore parvenu à contrer ni éradiquer, qui dépouillent et rançonnent sans fin…
En juin 2126, Dick Hanson, fils de l’une des plus riches familles de SysSol, part en croisière vers Jupiter pour fêter ses quatorze ans. À son âge, il rêve certes d’aventures, mais surtout de s’affranchir de la surveillance d’Audrey, sa garde du corps personnelle, qui le suit partout depuis qu’il a failli être kidnappé voici quelques années. Il y parvient presque dans l’immense vaisseau qui les emporte… presque seulement, car ce dernier frôle les astéroïdes. Or les pirates spatiaux sont là et les arraisonnent. Pour protéger le garçon, Audrey n’a d’autre choix que de s’enfuir avec lui et son ami Jens, jeune mousse, dans une navette de secours.
Le 17 juillet 2126, Dick Hanson, Jens Cleryan et Audrey Cambellerich disparaissent, sans laisser la moindre trace, sans que ni leur navette ni quelque débris ne soit retrouvé. Nul ne sait où ils ont disparu et comment, nul ne peut imaginer qu’ils ont découvert une singularité, la première GUEULE DES VERS.

Mon ressenti :
Conseil : Si vous aimez le space opera et désespérez du peu de talent francophone dans ce genre (ce qui dans ce forum devrait rassembler pas mal de personne, du moins dans l’équipe du Bélial), jetez vous dans la gueule de ce roman.
J'avais déjà lu un recueil de l'auteur, j'avais apprécié son style, son humour et sa manière de jouer avec le lecteur. Le format long ne fait que confirmer son talent. Je cous invite à découvrir ce Gapdy.

Plus de détails
Xavier Dollo
Patrouilleur temporaire
Messages : 21
Enregistré le : 23 septembre 2015 à 21:38
Contact :

Re: Les gueules des vers, Jean-Christophe Gapdy

Messagepar Xavier Dollo » 21 août 2018 à 09:40

Le titre ne me vend pas du rêve, mais me voilà convaincu de le lire.
Merci.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 321
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Les gueules des vers, Jean-Christophe Gapdy

Messagepar FeydRautha » 21 août 2018 à 09:59

La quatrième de couverture semble avoir été écrite avec les pieds. (En plus du titre tout pourri)
Avatar de l’utilisateur
JC Gapdy
Vandale du vide
Messages : 3
Enregistré le : 22 août 2018 à 14:49

Re: Les gueules des vers, Jean-Christophe Gapdy

Messagepar JC Gapdy » 22 août 2018 à 15:03

FeydRautha a écrit :La quatrième de couverture semble avoir été écrite avec les pieds. (En plus du titre tout pourri)

Désolé pour le titre pourri... mais difficile de le changer maintenant.
Le Chien critique m'avait déjà dit que le titre de mon recueil était à côté de la plaque lui aussi.
Dois pas être doué pour les titres.
Reste à espérer que le contenu soit meilleur et que je sois moins mauvais pour ça.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 321
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Les gueules des vers, Jean-Christophe Gapdy

Messagepar FeydRautha » 22 août 2018 à 15:33

JC Gapdy a écrit :Désolé pour le titre pourri... mais difficile de le changer maintenant.


Ah c'est sûr que c'est un peu tard. Mais c'est aussi le rôle de l'éditeur que d'intervenir sur ce genre de choses. Ce titre, il m'a tout de suite fait penser à la tragique fin de mon tonton (le baron). Voyez un peu le traumatisme ?

Tout comme la quatrième, c'est du ressort de l'éditeur. Hé !

Quant au contenu, je trouve que le chien critique a été tout à fait rassurant dans sa chronique.
Avatar de l’utilisateur
JC Gapdy
Vandale du vide
Messages : 3
Enregistré le : 22 août 2018 à 14:49

Re: Les gueules des vers, Jean-Christophe Gapdy

Messagepar JC Gapdy » 22 août 2018 à 15:45

J'imagine pour le traumastime. Du coup, je ne vais pas pouvoir dormir ce soir...
Si je commence déjà à traumatiser mes potentiels lecteurs...
Mais en ayant reçu le surnom de "Vandale du vide", ça reste logique.
Au plaisir.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 321
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Les gueules des vers, Jean-Christophe Gapdy

Messagepar FeydRautha » 22 août 2018 à 15:51

JC Gapdy a écrit :Mais en ayant reçu le surnom de "Vandale du vide", ça reste logique.


Rassurez-vous, cela ne dure pas. Ils sont un peu taquins chez Le Bélial, mais dans le fond ils sont plutôt gentils.
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 757
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: Les gueules des vers, Jean-Christophe Gapdy

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 22 août 2018 à 16:34

Alors que Les veules des guerres, ça aurait tout de suite claqué davantage. Non ? OK, je --> [ ]
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 321
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: Les gueules des vers, Jean-Christophe Gapdy

Messagepar FeydRautha » 22 août 2018 à 16:46

D'autant que des veules des guerres aux vieilles dégueux, il n'y a qu'un pas. Mais on changeait de genre littéraire.
Avatar de l’utilisateur
JC Gapdy
Vandale du vide
Messages : 3
Enregistré le : 22 août 2018 à 14:49

Re: Les gueules des vers, Jean-Christophe Gapdy

Messagepar JC Gapdy » 22 août 2018 à 19:31

Pierre-Paul Durastanti a écrit :Alors que Les veules des guerres, ça aurait tout de suite claqué davantage. Non ? OK, je --> [ ]

Les veules de ... D'aaaaacc...
Je le retiens pour le prochain titre... enfin... ça dépendra du copyright qui l'accompagne.
Mais il faudra dans ce cas que je pense à inclure quelque guerre dans l'histoire.

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »