La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1311
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Apophis » 02 octobre 2021 à 09:58

La jeune collection d’Albin Michel Imaginaire tient enfin sa pépite


Hum, Anatèm, ahem.

un bon roman, sur un bon canapé, avec une bonne tasse de thé


Tu as oublié de parler du plaid et du chat, Lloyd.
Cassandra Khaw : "Explosives don't need personalities".
Apophis : "Yet, i have one".
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Xeelee
Messages : 1485
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 13 octobre 2021 à 08:53

François Schnebelen dans la Yozone a écrit :Romain Lucazeau est un auteur rare, mais dont chaque titre démontre sans ambiguïté le talent et l’ambition.


La Nuit du faune de Romain Lucazeau dans la Yozone, une critique de François Schnebelen.

GD
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1311
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Apophis » 13 octobre 2021 à 12:34

Le parallèle ne m'avait pas frappé jusque là, mais avec la critique de François, je réalise que Romain Lucazeau est un peu notre Vernor Vinge, en un sens : publiant peu, mais (pour l'instant) proposant toujours des œuvres d'une rare qualité.
Cassandra Khaw : "Explosives don't need personalities".
Apophis : "Yet, i have one".
Avatar de l’utilisateur
SpaceFred
Patrouilleur temporaire
Messages : 23
Enregistré le : 21 février 2019 à 16:46

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar SpaceFred » 13 octobre 2021 à 18:07

Mon avis ?
Très bien: l'histoire, les personnages, l'intrigue, les aspects scientifiques et les questions existentielles posées.
Une petite réserve: le style qui pour moi mériterait d'être plus abordable.
ça ne me donne pas l'envie de me lancer sur "Latium" ;(
Avatar de l’utilisateur
W
Prince-Marchand
Messages : 733
Enregistré le : 19 avril 2009 à 18:53

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar W » 13 octobre 2021 à 19:39

Apophis a écrit :Vernor Vinge [...] proposant toujours des œuvres d'une rare qualité.
Je suis justement dans les traquenards de Giri...
It is a great honor to be here with all of my friends. So amazing + will Never Forget!
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2544
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar ubikD » 13 octobre 2021 à 20:21

W >> tu aimes souffrir.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1311
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Apophis » 13 octobre 2021 à 21:25

Vernor Vinge, c'est neuf romans (dont un court) pour quatre prix Hugo, et des nominations pour deux autres. Ils ne sont pas nombreux à pouvoir approcher ce genre de ratio (le nom de N.K. Jemisin me vient immédiatement à l'esprit). Ce qui n'exclut bien entendu pas qu'il y ait des textes plus faibles dans le lot, comme chez n'importe quel écrivain de SF. Mais d'un autre coté, je ne pense pas qu'il se trouve sur ce forum quelqu'un qui dénie à Au tréfonds du ciel, notamment, le statut de chef-d'œuvre du genre.
Cassandra Khaw : "Explosives don't need personalities".
Apophis : "Yet, i have one".
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2544
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar ubikD » 13 octobre 2021 à 21:41

Mouais, un chef d'œuvre un tantinet manichéen quand même, en dépit de quelques idées stimulantes, et qui tire un tantinet à la ligne. Personnellement, j'ai préféré "Un feu sur l'abîme".
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 1311
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: La Nuit du faune, Romain Lucazeau

Messagepar Apophis » 13 octobre 2021 à 21:47

ubikD a écrit :Personnellement, j'ai préféré "Un feu sur l'abîme".


Un roman au worldbuilding exceptionnel et au Sense of wonder époustouflant.
Cassandra Khaw : "Explosives don't need personalities".
Apophis : "Yet, i have one".

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »