La Sonde et la taille, Laurent Mantese

Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 2385
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: La Sonde et la taille, Laurent Mantese

Messagepar FeydRautha » 22 mai 2024 à 09:12

Je viens de lire le passage sur la sonde et la taille. C'est physiquement éprouvant de tourner les pages. Ou comment les mots s'impriment dans la chair aux depens du lecteur.
"Scientifiquement, c'est un immense bordel la réalité."
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Grand Ancien
Messages : 2529
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: La Sonde et la taille, Laurent Mantese

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 22 mai 2024 à 10:17

Bon, je viens de recevoir les chiffres de vente de la première semaine.
Très grosse mise en place, légèrement supérieure à l'objectif.
11% de réassorts en première semaine (par rapport à la MEP), ce qui est vraiment très bien. Je ne serais pas étonné de faire 20% en deux semaines.
Les GFK first weekly sont bons (mais ne battent aucun record, ni celui du département, ni celui de l'année). Cela dit, ils ne tiennent évidemment pas compte des ventes à La Comédie du livre.
Affaire à suivre, comme dirait le boss de par ici.

GD
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Prince-Marchand
Messages : 907
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: La Sonde et la taille, Laurent Mantese

Messagepar Weirdaholic » 24 mai 2024 à 21:47

FeydRautha a écrit :Je viens de lire le passage sur la sonde et la taille. C'est physiquement éprouvant de tourner les pages. Ou comment les mots s'impriment dans la chair aux dépens du lecteur.


J'ai ressenti la même chose... En fait, c'est un exemple parfait de ce que Pierre-Louis Patoine appelle la littérature physicaliste, qu'il a théorisée notamment à partir de Chuck Palahniuk (j'ai mis un lien dans ma chronique, mais je ne me suis pas étendu sur le sujet, tant La Sonde et la Taille est vaste).

(C'est aussi une des rares fois où je me suis demandé, sans doute un peu connement, si l'effet serait le même sur une lectrice, mais indépendamment du fait qu'on a tous un urètre, je pense que l'empathie physique joue pareillement.)

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Bon, je viens de recevoir les chiffres de vente de la première semaine.
Très grosse mise en place, légèrement supérieure à l'objectif.
11% de réassorts en première semaine (par rapport à la MEP), ce qui est vraiment très bien. Je ne serais pas étonné de faire 20% en deux semaines.
Les GFK first weekly sont bons (mais ne battent aucun record, ni celui du département, ni celui de l'année). Cela dit, ils ne tiennent évidemment pas compte des ventes à La Comédie du livre.
Affaire à suivre, comme dirait le boss de par ici.

GD


Je peux me tromper (je suis nul pour les prévisions), mais La Sonde et la Taille a sûrement plus la carrure d'un long-seller, je veux dire qu'il va sûrement bien se vendre sur la durée.

(Au passage, j'ai vu que certaines personnes l'opposaient à Léopard noir, loup rouge de Marlon James. De mon point de vue, les projets ne sont pas comparables, notamment sur le plan stylistique, mais on peut apprécier l'un et l'autre, j'en suis la preuve vivante. ^_^)
Avatar de l’utilisateur
Shibia
L'équipe du Bélial'
Messages : 1572
Enregistré le : 29 septembre 2019 à 14:20
Contact :

Re: La Sonde et la taille, Laurent Mantese

Messagepar Shibia » 26 mai 2024 à 19:01

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Bon, je viens de recevoir les chiffres de vente de la première semaine.
Très grosse mise en place, légèrement supérieure à l'objectif.
11% de réassorts en première semaine (par rapport à la MEP), ce qui est vraiment très bien. Je ne serais pas étonné de faire 20% en deux semaines.
Les GFK first weekly sont bons (mais ne battent aucun record, ni celui du département, ni celui de l'année). Cela dit, ils ne tiennent évidemment pas compte des ventes à La Comédie du livre.
Affaire à suivre, comme dirait le boss de par ici.

GD

Ce qui confirme mon ressenti à la lecture, vu que j'ai apprécié autant qu'un Cargill ou qu'un Bennett. Tant mieux pour AMI. :)
De l'autre côté des livres
if wishes were fishes we'd all cast nets
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Prince-Marchand
Messages : 907
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: La Sonde et la taille, Laurent Mantese

Messagepar Weirdaholic » 30 mai 2024 à 08:32

ubikD a écrit :this is the end


Ah ben je ne suis pas le seul à penser à Shakespeare et Rabelais je vois ! Titus Andronicus, c'est bien vu (je pensais plutôt à Richard III et bien sûr au Roi Lear et à Macbeth).

J'avoue par contre ne pas apprécier l'usage de l'adjectif "grand-guignolesque", non pas parce qu'il serait inapproprié, mais parce que la culture populaire n'a retenu du théâtre du Grand-Guignol que la fin d'exploitation, qui était une caricature gore des esprits du début (l'actrice fétiche du Grand-Guignol est d'ailleurs du même avis que moi, voir son entretien dans l'excellent anthologie d'Agnès Pierron).

Il se trouve que le vrai Grand-Guignol, celui des débuts et du milieu, initié notamment par André Lorde, comprenait exclusivement des pièces d'horreur psychologique (l'une d'elles était la pièce de théâtre préférée d'André Breton), qui culminaient souvent il est vrai dans un effet spécial ; mais ledit effet spécial était souvent fugitif, et surtout il survenait après un climat de tension savamment entretenu, dans lequel il prenait plus de force que si le spectateur avait vu du sang en permanence sur la scène depuis le début.

Une de leurs référence était d'ailleurs Poe, qui a été adapté à plusieurs reprises (Le Jardin des supplices de Mirbeau a aussi été adapté, ça donne un bon exemple de la tonalité du vrai Grand-Guignol, qui pouvait donc évoquer des tortures, mais à la manière de la célèbre scène d'écorchage de Lugosi par Karloff, ou l'inverse, chez Roger Corman).

(C'était le radotage d'un lecteur de l'anthologie susmentionnée, merci de l'avoir écouté. ^_^)
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 3409
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: La Sonde et la taille, Laurent Mantese

Messagepar M » 30 mai 2024 à 09:18

ubikD a écrit :this is the end


Ta dernière phrase est délectable.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Grand Ancien
Messages : 2529
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: La Sonde et la taille, Laurent Mantese

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 30 mai 2024 à 18:08

Léatouchbook a écrit :On ne peut qu'être admiratif face à une plume aussi saisissante qui retranscrit l'authenticité des corps, des dialogues, des événements, on ne peut qu'être saisi par ce texte qui ose, qui frappe, qui hurle, qui attaque, qui transperce, qui flamboie, qui s'effondre, qui brutalise, qui émerveille, qui vit.


La Sonde et la taille de Laurent Mantese chez leatouchbook.

GD
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2788
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: La Sonde et la taille, Laurent Mantese

Messagepar ubikD » 30 mai 2024 à 18:31

J'avoue par contre ne pas apprécier l'usage de l'adjectif "grand-guignolesque", non pas parce qu'il serait inapproprié, mais parce que la culture populaire n'a retenu du théâtre du Grand-Guignol que la fin d'exploitation, qui était une caricature gore des esprits du début (l'actrice fétiche du Grand-Guignol est d'ailleurs du même avis que moi, voir son entretien dans l'excellent anthologie d'Agnès Pierron)

Je te laisse juge de mes outrances langagières. ;)
De mémoire, j'étais très jeune lorsque j'ai vu cette adaptation de Titus Andronicus, mais je me souviens de morceaux de cadavres accrochés à un fil à linge, d'acteurs badigeonnés de sang et de morceaux de viande tombant des cintres aux moments cruciaux de la pièce.

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »