Bragelonne change de diffusion/distribution

Avatar de l’utilisateur
hrolf
Patrouilleur temporaire
Messages : 34
Enregistré le : 18 septembre 2009 à 22:27

Re: Bragelonne change de diffusion/distribution

Messagepar hrolf » 09 octobre 2009 à 09:46

Je comprends aussi mieux pourquoi ce changement de diffuseur peut être un handicap pour certains.


Economiquement oui. Pour l'affaire de ce fil il faut aussi rajouter que les représentants de DDL (du moins celui que je vois et, manifestement, celui que voit Nolive) n'y connaissent que dalle quand ceux d'harmonia maitrisaient très bien leur sujet...
Ce changement de diffusion c'est un peu comme si on largait son amoureuse plutôt mignonne et sympa pour se caller dans la file d'attente des prétendants à la pimbêche du village (Nelly dans la petite maison dans la prairie...).
Vous avez dit une balle dans le pied?
Avatar de l’utilisateur
RaphaëlG
L'équipe du Bélial'
Messages : 576
Enregistré le : 30 août 2009 à 16:40
Localisation : Bretagne

Re: Bragelonne change de diffusion/distribution

Messagepar RaphaëlG » 09 octobre 2009 à 09:50

Hrolf a écrit :Pour l'affaire de ce fil il faut aussi rajouter que les représentants de DDL (du moins celui que je vois et, manifestement, celui que voit Nolive) n'y connaissent que dalle quand ceux d'harmonia maitrisaient très bien leur sujet...
Ce changement de diffusion c'est un peu comme si on largait son amoureuse plutôt mignonne et sympa pour se caller dans la file d'attente des prétendants à la pimbêche du village (Nelly dans la petite maison dans la prairie...).
Vous avez dit une balle dans le pied?

Il doit avoir les oreilles qui sifflent, ce représentant ! Il connait ce forum ?
"La lecture, lui avait soufflé son thérapeute, avait probablement été sa première drogue."
William GIBSON, Histoire zéro (2010 - traduction Doug Headline & Jean Esch)
Avatar de l’utilisateur
RaphaëlG
L'équipe du Bélial'
Messages : 576
Enregistré le : 30 août 2009 à 16:40
Localisation : Bretagne

Re: Bragelonne change de diffusion/distribution

Messagepar RaphaëlG » 09 octobre 2009 à 09:52

Hrolf a écrit :Voici la répartition moyenne du prix d'un livre en france:

http://www.sne.fr/pages/les-enjeux/economique/le-marche-du-livre-en-chiffres/le-prix-du-livre.html

Merci pour ce lien qui est assez clair.
Arrive-t-il que distributeur et diffuseur soient une seule et même entité ?
"La lecture, lui avait soufflé son thérapeute, avait probablement été sa première drogue."
William GIBSON, Histoire zéro (2010 - traduction Doug Headline & Jean Esch)
Avatar de l’utilisateur
hrolf
Patrouilleur temporaire
Messages : 34
Enregistré le : 18 septembre 2009 à 22:27

Re: Bragelonne change de diffusion/distribution

Messagepar hrolf » 09 octobre 2009 à 10:13

Oui ! C'est même le cas la plupart du temps.
Par exemple les livres du Belial sont diffusés par le CDE (i.e. ce sont les représ du CDE qui visitent les libraires et prennent les commandes) et distribués par la SODIS sise a Lagny/Marne*. Mais ces deux sociétés font parties du groupe Gallimard (l'entité!).
Plus de 90% des bouquins suivent un circuit similaire dans des groupes différends comme hachette (calmann levy orbit livre de poche), interforum (Fleuve noir, pocket, Laffont...) Flammarion (j'ai lu, pygmalion) Harmonia mundi ( bragelone l'atalante mnemos).
Par contre les Moutons électriques sont diffusés par une société -la ced- et distribués par une autres - les belles lettres- tout comme l'était Le Bélial précédemment.

*Si vous voulez le Egan en avant première c'est là bas qu'il faut monter une opération cambriole héhéhé !
Avatar de l’utilisateur
Clement
Administrateur
Messages : 2177
Enregistré le : 21 mars 2009 à 14:54
Contact :

Re: Bragelonne change de diffusion/distribution

Messagepar Clement » 09 octobre 2009 à 10:20

Oui, c'est très souvent le cas. Par exemple, en bas du site du Bélial' on peut lire "Distribution SODIS / Diffusion CDE1", "CDE1" étant une des quelques "équipes" de diffusion de la SODIS. La diffusion se charge de tout ce qui est commercial (négociation avec les libraires, présentation des nouveautés, etc.) et la distribution de tout ce qui est logistique (stockage des bouquins, prise de commandes, acheminements des livres, etc.). Bien souvent, les deux relèvent de la même entité, et bien souvent aussi, cette entité appartient à un gros éditeur (la SODIS appartenant au groupe Gallimard, comme Denoël).

(Edit : Damned, coiffé sur le poteau.)
Avatar de l’utilisateur
RaphaëlG
L'équipe du Bélial'
Messages : 576
Enregistré le : 30 août 2009 à 16:40
Localisation : Bretagne

Re: Bragelonne change de diffusion/distribution

Messagepar RaphaëlG » 09 octobre 2009 à 10:27

Merci à vous deux de votre rapidité et de votre précision : j'y vois décidément plus clair ce matin.
"La lecture, lui avait soufflé son thérapeute, avait probablement été sa première drogue."
William GIBSON, Histoire zéro (2010 - traduction Doug Headline & Jean Esch)
hollyv

Re: Bragelonne change de diffusion/distribution

Messagepar hollyv » 09 octobre 2009 à 23:11

Dingue çà, c'est vraiment une obsession...

Brage va à la fnac ; brage va chez le coiffeur ; brage change de diffuseur ; brage va au resto....
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3315
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Bragelonne change de diffusion/distribution

Messagepar Olivier Girard » 10 octobre 2009 à 10:48

hollyv a écrit :Dingue çà, c'est vraiment une obsession...

Brage va à la fnac ; brage va chez le coiffeur ; brage change de diffuseur ; brage va au resto....


Ça n'a rien d'une obsession. Le changement de diffusion/distribution de Bragelonne, c'est d’abord une information. Une information qui concerne l'acteur majeur du domaine qui nous occupe et nous passionne ici, les littératures de genre, un acteur qui pèse à lui seul sans doute plus de 50 % du marché français, un éditeur qui non seulement n’a pas d’équivalent en France, mais pas davantage en Europe et peut-être même dans le monde en termes de nombre de titres publiés (et se trouve dans une position de leadership qui n’a elle non plus aucun équivalent). Alors quand tu t’intéresses au domaine susnommé, que tu sois lecteur, auteur ou éditeur professionnel, il n’y a rien d’étonnant à ce qu’une information de taille comme un changement de distribution des éditions Bragelonne (le nef de la guerre, quelque chose d’absolument critique et vital pour n’importe quel éditeur) fasse réagir.
hollyv

Re: Bragelonne change de diffusion/distribution

Messagepar hollyv » 10 octobre 2009 à 11:40

Oui certainement, je connais un peu, çà fait dans les quarante années que je lis de la SF/Fantasy, etc... ; les éditeurs changent régulièrement de diffuseur/distributeur, je me rappelle notamment des changements de distributeur/diffuseur pour NéO et L'atalante qui n'avaient eu que des répercutions positives à l'époque...

Mais force est de constater qu'à chaque fois que Brage lache un "prout" c'est analysé, décortiqué, supputé, pré visionné sur des conséquences éventuellement futures qui auront peut etre lieu...

Chez mon libraire, y'a quelques Brage, mais aucun Milady, ce que je veux dire c'est que les libraires ont le choix, personne ne les force à vendre tel ou tel bouquin, c'est plus de leur coté qu'il faut regarder et éventuellement boycotter ceux chez qui il y a des tonnes de bouquins de cet éditeur puisque vous vous plainiez qu'il y en a submergence (oui je sais ce mot n'existe pas mais je l'aime bien :) ).
Avatar de l’utilisateur
Olivier Girard
Modérateur
Messages : 3315
Enregistré le : 15 avril 2009 à 15:38

Re: Bragelonne change de diffusion/distribution

Messagepar Olivier Girard » 10 octobre 2009 à 15:11

hollyv a écrit :Mais force est de constater qu'à chaque fois que Brage lache un "prout" c'est analysé, décortiqué, supputé, pré visionné sur des conséquences éventuellement futures qui auront peut etre lieu...

Chez mon libraire, y'a quelques Brage, mais aucun Milady, ce que je veux dire c'est que les libraires ont le choix, personne ne les force à vendre tel ou tel bouquin, c'est plus de leur coté qu'il faut regarder et éventuellement boycotter ceux chez qui il y a des tonnes de bouquins de cet éditeur puisque vous vous plainiez qu'il y en a submergence (oui je sais ce mot n'existe pas mais je l'aime bien :) ).

Oui. Mais encore une fois, l’a situation de Bragelonne n’a pas d’équivalent et n’en à jamais eu. Rien d’étonnant donc que tout ce qui concerne cet éditeur et la situation qu’il occupe génère des réactions importantes, voire démesurées…
Pour le reste, je suis d’accord : on en revient toujours à l’importance du libraire. Déterminante. Fondamentale. Surtout dans les points de vente indépendants dans la mesure où la latitude des libraires Fnac diminue de manière drastique (j’ai longtemps été libraire en Fnac, et je mesure les changements consternants intervenus à ce niveau dans cette chaîne).

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »