"Rêver 2074, une utopie du luxe français"

Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6805
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: "Rêver 2074, une utopie du luxe français"

Messagepar Thomas Day » 23 novembre 2014 à 10:36

Xavier Mauméjean a écrit :En fait, fiston joue au voyou, et quand un camarade de jeu réplique, Papa intervient pour rétablir l'ordre dans la cour de récré.


Non, non, papa rappelle juste où se trouve le tatami.

;-)

TD
Xavier Maumejean
L'équipe du Bélial'
Messages : 665
Enregistré le : 21 avril 2009 à 15:45

Re: "Rêver 2074, une utopie du luxe français"

Messagepar Xavier Maumejean » 23 novembre 2014 à 10:37

Oui, on a bien vu que Papa s'étale.
Xavier Maumejean
L'équipe du Bélial'
Messages : 665
Enregistré le : 21 avril 2009 à 15:45

Re: "Rêver 2074, une utopie du luxe français"

Messagepar Xavier Maumejean » 23 novembre 2014 à 10:58

Fond et forme, me dit-on. Bien. Donc je vais dire exactement la même chose, mais autrement. Je réponds sur ce fil parce qu'il synthétise les différentes réactions. De plus, il concentre le propos et lui donne une force, alors que si je réponds à chaque page concernée, mon argumentation s'éparpille. Donnons les mêmes armes aux duellistes.
Lorsque un auteur donne des leçons d'éthique littéraire après avoir écrit des suites au Petit Prince, ce que l'auteur original n'avait jamais accepté de son vivant, par lui ou un autre, on peut raisonnablement s'interroger sur l'intégrité du donneur de leçon. Le même, qui voue une admiration sans borne à David Lynch, n'a jamais hoqueté son indignation quand Lynch a travaillé avec la fondation Cartier et Dom Pérignon, entre autres. Le propos est calme, raisonné, mesurons maintenant l'intégrité du modérateur.
Avatar de l’utilisateur
Lucie
Patrouilleur temporel
Messages : 87
Enregistré le : 09 mai 2009 à 15:05
Contact :

Re: "Rêver 2074, une utopie du luxe français"

Messagepar Lucie » 23 novembre 2014 à 13:10

Ce qui m'étonne le plus, dans ce billet de blog, c'est que FC puisse penser sérieusement que les six auteurs en question ont les moyens de s'offrir un voyage à New York, de refuser la rémunération proposée et de repousser d'un geste de la main la traduction-diffusion aux USA.

Ce qui m'agace le plus, c'est qu'on puisse considérer que les auteurs d'une anthologie en cautionnent la préface !

Non, en réalité, ce qui m'agace réellement, c'est qu'on puisse écrire :

Je n'ai pas lu leurs nouvelles et je ne le ferai pas (...) on aurait aimé une once d'humanité, dans le projet Rêver 2074. L'ébauche d'une réflexion, d'une vague remise en question, d'une éthique (...)


Comment peut-on affirmer savoir ce qui n'est pas dans un livre qu'on avoue n'avoir pas lu et n'avoir pas l'intention de lire ?

Si Fabrice avait lu les nouvelles, il aurait trouvé au moins dans celle de Joëlle Wintrebert (la seule que j'aie lue jusqu'à présent) plus qu'une once d'humanité, plus qu'une ébauche de réflexion, une forte remise en question et de l'éthique, comme toujours chez Joëlle.
Et d'Avalon à Camelot : http://terredebrume.com/

Les Fantasmes de Svetambre : http://www.riviereblanche.com
Xavier Maumejean
L'équipe du Bélial'
Messages : 665
Enregistré le : 21 avril 2009 à 15:45

Re: "Rêver 2074, une utopie du luxe français"

Messagepar Xavier Maumejean » 23 novembre 2014 à 13:24

Afin d'éviter les soutiens handicapants, je précise ne parler qu'en mon nom propre.
- j'estime que l'intérêt du Comité Colbert et le mien sont en parfaite conjonction.
- j'ai les moyens, régulièrement, d'aller à New York par période de quinze jours.
- la promotion de la SF à l'extérieur de son aire m'indiffère, peu ou prou.
Avatar de l’utilisateur
Gregory Drake
L'équipe du Bélial'
Messages : 505
Enregistré le : 19 avril 2009 à 23:06

Re: "Rêver 2074, une utopie du luxe français"

Messagepar Gregory Drake » 23 novembre 2014 à 21:34

Xavier Mauméjean a écrit :- la promotion de la SF à l'extérieur de son aire m'indiffère, peu ou prou.


Pourquoi ?
Xavier Maumejean
L'équipe du Bélial'
Messages : 665
Enregistré le : 21 avril 2009 à 15:45

Re: "Rêver 2074, une utopie du luxe français"

Messagepar Xavier Maumejean » 24 novembre 2014 à 10:07

Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1792
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: "Rêver 2074, une utopie du luxe français"

Messagepar Nébal » 24 novembre 2014 à 10:19

Un classique qui me paraît intéressant en rapport avec tout ça :

Hop : Bernard MANDEVILLE, La Ruche bourdonnante ou les crapules virées honnêtes
Welcome to Nebalia : Graham McNEILL, A Thousand Sons
Random Academy Pilot : Chronique : TIE/sk Striker
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 11054
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: "Rêver 2074, une utopie du luxe français"

Messagepar Erwann » 25 novembre 2014 à 11:57

Caliban
L'équipe du Bélial'
Messages : 411
Enregistré le : 25 avril 2009 à 20:24

Re: "Rêver 2074, une utopie du luxe français"

Messagepar Caliban » 25 novembre 2014 à 14:40

Jean-Claude Dunyach a écrit :Les industries françaises du luxe ont lancé un projet nommé Rêver 2074, auquel ils ont associé
six auteurs de science-fiction

Je ne suis pas vraiment familier du Comité Colbert, mais j'avoue être un peu contrarié d'y reconnaître
ma vieille Sorbonne, et de la voir qualifiée « d'industrie du luxe », même par association.

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »