La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

captain penobo
Axiomatique
Messages : 105
Enregistré le : 22 octobre 2015 à 11:27

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar captain penobo » 24 octobre 2015 à 15:50

Ca bouge sur le forum du belial ! Nouvel inscrit qui vient de terminer l'ancillaire, pardon, qui vient de l'abandonner après 150 pages ! Je vous livre mon sentiment. Peu importe les prix, les accointances ou pas des auteurs dans le fandom US, ce livre est médiocre. Aucune originalité dans les thèmes SF par ailleurs bien mieux traités (Banks, Simmons...), l'intrigue est terriblement mollassonne et augure mal des 2 prochains tomes. Quant à l'utilisation du neutre qui rend la lecture pénible et n'apporte rien au sujet, je soupçonne l'auteur(e) d'une démarche sociétale tant le genre et l'asexué deviennent tendance dans certains milieux dit progressistes (évidemment !).
De fil en aiguille ayant modestement suivi les querelles idéologiques du HUGO, je me demande si la promotion de ce livre (d'une réelle banalité je le répète)n'est pas tout simplement la résultante desdites querelles...
En tous cas, si ce livre doit être considéré comme un space opéra intelligent (sic !) alors merde, vive les spaceops bas du front et qui sentent le dessous de bras, au moins ça bouge
je m'en vais relire la série des fulgurs
Avatar de l’utilisateur
Ceir
Cookie Monster
Messages : 617
Enregistré le : 03 janvier 2010 à 16:28

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar Ceir » 24 octobre 2015 à 16:54

Pfffff, mais pourquoi utiliser les termes facho, soviet, etc ????

Que tu n'aies pas apprécié le livre tu peux le dire, et clairement tu n'es pas le seul.

Que tu trouves que les membres de la communauté SF du Bélial soient tous des potes avec le même genre de goûts, soit, tu peux également le dire.

Mais pourquoi balancer des termes désobligeants et négatifs ? D'autant que les réponses de Gilles et Caliban sont tout sauf agressives.

Bref, ça n'apporte rien, ça dévie complètement du sujet initial du post parce qu'on a juste envie de te dire que tes propos sont désobligeants.

La preuve, je n'ai pas lu le livre et mon intervention est juste motivée par le fait que je trouve ta réaction inappropriée.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6544
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar Thomas Day » 24 octobre 2015 à 17:13

[Modération]
On va se concentrer sur le livre, que vous l'avez aimé ou non, qu'il vous ai enthousiasmé, ennuyé ou atterré...
On va éviter de mélanger les propos des uns et des autres.
Ou de les déformer.

Si vous êtes tenté de parler ici d'autres chose que de ce livre, les MP sont faits pour ça.

Si ça dérape, je me verrai contraint de fermer ce fil de façon provisoire. Et très sincèrement j'aimerais éviter.
[Modération]
Avatar de l’utilisateur
Gromovar
L'équipe du Bélial'
Messages : 347
Enregistré le : 27 janvier 2012 à 23:55

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar Gromovar » 24 octobre 2015 à 20:20

Pour un avis négatif qui n'invoque ni complot judeo-maconnique ou illuminatiste ni soviet suprême : http://www.quoideneufsurmapile.com/2013 ... space.html
----
Eric Jentile
Avatar de l’utilisateur
YTOOTY
Patrouilleur temporel
Messages : 66
Enregistré le : 09 juillet 2015 à 08:07

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar YTOOTY » 25 octobre 2015 à 06:41

si je comprends bien, personne n'aime ce bouquin mais "fallait pas le dire"...
je vais donc en remettre une fine couche: je suis persuadé qu'Ancillary Sword" (le tome 2) était gagnant pour un 2e Hugo et que suite au "scandale des puppies" (que je soupçonne n'être qu'un gros coup de pub qui a bien marché puisque +3000 votants (le triple de d'habitude)), "on" a préféré choisir quelqu'un de "neutre", un chinois inconnu ayant écrit son livre en 2006.(houlà, va falloir marcher sur des oeufs! livre traduit et promu par un "chouchou" du Bélial, édité par Bélial: Ken Liu)
(Et ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit car j'ai bien aimé "la ménagerie de papier")
on vous Trump,la Terre est plate!
rmd
Prince-Marchand
Messages : 910
Enregistré le : 20 avril 2009 à 09:31

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar rmd » 25 octobre 2015 à 08:26

Tu te trompes encore : les résultats des votes sont publics et tu as les détails là :

http://www.thehugoawards.org/content/pd ... istics.pdf

ancillary sword est arrivé 3eme avec 600 voix de moins que le premier. Alors au lieu de voir un complot, renseigne-toi un peu, ca devient ridicule.

Quant au chinois inconnu, il a 8000 notes sur goodreads.com et avait déjà beaucoup de critiques positives avant le vote des hugo.
https://www.noosfere.org/
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6544
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar Thomas Day » 25 octobre 2015 à 09:17

En France, il y a une méconnaissance tout à fait compréhensible à la façon dont le prix Hugo fonctionne. Je suis allé à plusieurs conventions mondiales de science-fiction, y compris avant d'entrer chez Denoël (il y a dix-sept ans) et il m'est arrivé de voter.
Le prix Hugo est un prix "communautaire", c'est une communauté de fans qui vote pour des textes, des illustrations, des éditeurs, des séries télés. Cette communauté n'est évidemment pas faite un bloc, on y trouve de tout comme dans la société américaine, mais il y a de grandes familles (et une coloration globale sensiblement plus "liberal" que celle de la société américaine ; il est difficile de traduire Liberal, ça ne veut pas dire de gauche, ça ne veut pas dire social, ça ne veut pas dire libéral). J'ai été une année accueilli très chaleureusement, je tiens à la souligner, par la famille Gardner Dozois / George R.R. Martin / Walter Jon Williams / Eilen Gunn. Des gens qui m'ont expliqué plein de trucs, présenté plein de gens. J'ai aussi discuté avec des auteurs comme Gregory Benford qui m'ont fait une très mauvaise impression.
Cette "communauté" vague mais qui se rassemble autour de la fantasy et de la SF, peut donner le prix Hugo à Harry Potter ce qui est évidemment déclenche une vague de réactions outrées, elle peut aussi le donner à Redshirts de John Scalzi qui est tout sauf un bon livre de science-fiction, mais qui parle au fan comme Galaxy Quest lui a parlé quelques années auparavant.

Un prix Hugo c'est important en France pour les éditeurs, en tout cas, j'en ai publié deux (Spin, Morwenna) et je sais l'impact que ça peut avoir sur la mise en place, les ventes. Après, ce n'est qu'un prix Hugo.
J'ai reçu Ancillary Justice en février 2014, le 10 pour être précis, et j'ai fait mon offre en mai (oui oui) 2014 ; il y a plusieurs raisons pour lesquelles j'ai fait une offre (ma patronne a été très convaincue par la description que j'ai faite de l'ouvrage et du public auquel, à mon avis, il s'adressait ; j'avais outre ma lecture, un très bon rapport de lecture ; Folio-SF était évidemment intéressé pour une exploitation poche) mais la plus cocasse est un mail de Christopher Priest d'avril 2014 où il m'écrivait, je cite : " J'en ai marre qu'on me parle de ce livre qui va rafler tous les prix, je l'ai lu avec un grand déplaisir, c'est du Star Trek avec de mauvais personnages, ça n'a aucun intérêt."
C'est du "Star Trek", bing, petite lumière qui s'allume. Ça répond à une attente du lectorat : Star Trek = de la SF dans l'espace qui ne soit pas militariste (cherchez bien, vous allez vite voir qu'il y en a peu, surtout chez les nouveaux auteurs).

Voilà mon point de vue sur cette histoire, ce livre, et il n'y a pas besoin d'invoquer une théorie du complot quelconque pour expliquer le phénomène Ann Leckie. Après, il y a bien longtemps que j'ai compris que les attentes du lectorat français et les attentes du lectorat anglo-saxon n'étaient globalement pas les mêmes.

GD, directeur de la collection Lunes d'encre

PS : J'ajouterai que "passer" à côté d'Ann Leckie aurait pu être perçu comme une faute professionnelle. Quand un livre a autant de prix, suscite autant d'intérêt, il faut parfois justifier pourquoi vous n'avez pas fait d'offre. Ancillary Justice n'est pas très Lunes d'encre dans son ADN, nettement moins que Morwenna par exemple, mais comme j'approvisionne Folio-SF, cet aspect-là ne peut être négligé.
Attendons maintenant de voir comment le public va réagir, "le public" pas les douze fans qui sont actifs sur les forums spécialisés. Public qui en ce moment plébiscite la série de James S. A. Corey chez Actes Sud, par exemple.
captain penobo
Axiomatique
Messages : 105
Enregistré le : 22 octobre 2015 à 11:27

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar captain penobo » 25 octobre 2015 à 12:15

pertinent rappel a la modération de la part de G.D
au delà des sensibilités respectives de chacun, laissons ce livre (et tous les autres) faire son chemin dans le lectorat et dans le nombre d'exemplaires écoulés.
J'ai noté que les 2 tomes de the expanse semblent bien se vendre alors même que (a mon avis)ces ouvrages très agréables à lire par ailleurs, ne révolutionnent en rien le space opéra. Le lectorat recherche l'évasion et l'action et le public a toujours raison au final.
Pour autant le travail d'un éditeur repose également sur la prise de risque, pour offrir aux lecteurs, de nouveaux horizons (d'un accès parfois plus difficile) sans perdre de vue le principe de réalité, à savoir son compte de résultat...
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9541
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar Erwann » 25 octobre 2015 à 12:23

captain penobo a écrit :pertinent rappel a la modération de la part de G.D

GD : G(en)D(arme). Coïncidence ? Je ne crois pas... (Pardon.)
Bon, blague à part, La Justice de l'ancillaire m'intrigue et je suis vraiment curieux de le lire.
captain penobo a écrit :Pour autant le travail d'un éditeur repose également sur la prise de risque, pour offrir aux lecteurs, de nouveaux horizons (d'un accès parfois plus difficile) sans perdre de vue le principe de réalité, à savoir son compte de résultat...

Tout juste, c'est ce qu'on tâche de faire.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6544
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: La Justice de l'Ancillaire, Ann Leckie

Messagepar Thomas Day » 25 octobre 2015 à 12:38

captain penobo a écrit :Pour autant le travail d'un éditeur repose également sur la prise de risque, pour offrir aux lecteurs, de nouveaux horizons (d'un accès parfois plus difficile) sans perdre de vue le principe de réalité, à savoir son compte de résultat...


Malheureusement, en ce qui me concerne, plus aucune (vraie) prise de risque n'est possible (j'ai récemment repéré des titres pour lesquels je n'ai pas pu faire d'offre). C'est tout le contraire, je passe mon temps à réfléchir à des titres qui vont consolider "ma liste" (comme disent les anglo-saxons). On calcule tout pour voir justement quel est le risque. Si la gamelle est assurée (en raison d'un à-valoir trop important ou d'une traduction trop coûteuse) on ne fait pas d'offre.
J'ai pu "acheter" le recueil de Vandana Singh parce qu'il est très court. Sur ce livre-là, mon risque est très faible. Et ce sera sans doute ma plus grosse prise de risque en 2016.
La trilogie d'Ann Leckie (au prix où c'est parti, plus la traduction), pour gagner un euro on arrive sur des volumes de ventes que Lunes d'encre ne connaît plus depuis des années sur de la nouveauté, donc le pari était énorme (et c'est donc en connaissance de cause que j'ai conseillé à ma patronne de ne pas surenchérir dans un délirant three books deal).
Ma dernière nouveauté qui s'est bien vendue c'est Morwenna (prix Hugo) de Jo Walton, et derrière Le Cercle de Farthing ça ne se vend pas, enfin beaucoup moins. L'Adjacent se vend bien, mais les deux précédents Priest se sont très mal vendus. Robert Charles Wilson, qui était très suivi, l'est nettement moins depuis quelques ouvrages.
Personnellement, je suis dans une logique de prudence extrême, de réduction du nombre de traductions, de baisse des à-valoir étranger, d'augmentation des à-valoir pour les projets francophones ambitieux. Mais étant conscient de mes faiblesse : globalement je ne sais vendre que de la littérature étrangère multiprimée.

GD, directeur de la collection Lunes d'encre

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »