Latium, Romain Lucazeau

Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Cookie Monster
Messages : 575
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Pyjam » 03 octobre 2016 à 15:53

Thomas Day a écrit :Très sincèrement, je n'ai jamais réussi à le finir... J'ai tenté de le lire après avoir lu les trois premiers tomes de La Compagnie noire

Les titres en vert sur le fond gris c'est idéal pour marquer les spoilers !
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 10761
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Erwann » 03 octobre 2016 à 15:55

Pyjam a écrit :
Thomas Day a écrit :Très sincèrement, je n'ai jamais réussi à le finir... J'ai tenté de le lire après avoir lu les trois premiers tomes de La Compagnie noire

Les titres en vert sur le fond gris c'est idéal pour marquer les spoilers !

Et ça se voit excessivement bien sur le fond blanc ! ;-)
Avatar de l’utilisateur
Lutin
Little Green Man
Messages : 378
Enregistré le : 24 juillet 2009 à 15:15
Contact :

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Lutin » 03 octobre 2016 à 17:33

Nulle part en vue dans les boutiques de Montauban (Cultura inclus). Je suis allée en ville pour cela, et j'ai fait choux blanc.
Aucune info sur la version numérique ?
Avatar de l’utilisateur
yogo
Little Green Man
Messages : 317
Enregistré le : 05 septembre 2012 à 19:11

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar yogo » 03 octobre 2016 à 18:32

Normal il ne sort que dans quelques jours... ;-)
Avatar de l’utilisateur
Algernon
Cookie Monster
Messages : 584
Enregistré le : 03 novembre 2014 à 13:24

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Algernon » 03 octobre 2016 à 19:03

Yogo, le premier volume paraît bien ce lundi 3 octobre et le second le 4 novembre (date à laquelle j'achèterai les deux en même temps pour une lecture plus commode). C'est la version numérique qui est retardée de x jours.
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2298
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar M » 03 octobre 2016 à 19:28

yogo a écrit :Normal il ne sort que dans quelques jours... ;-)


C'est toujours surprenant les dates de sortie. J'ai trouvé le premier tome en librairie samedi. Et j'ai longuement hésité. J'attendrai les critiques du tome 1 et la sortie du deuxième pour un éventuel achat.
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Avatar de l’utilisateur
Bruno78
L'équipe du Bélial'
Messages : 1086
Enregistré le : 19 avril 2009 à 22:58

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Bruno78 » 03 octobre 2016 à 20:32

M a écrit :C'est toujours surprenant les dates de sortie. J'ai trouvé le premier tome en librairie samedi.

C'est marrant, tu es la 2ème personne en 2 jours qui dit l'avoir vu samedi, alors qu'il ne sort en effet qu'aujourd'hui. Certains libraires ne sont plus si consciencieux, de nos jours.
Avatar de l’utilisateur
RaphaëlG
L'équipe du Bélial'
Messages : 542
Enregistré le : 30 août 2009 à 16:40
Localisation : Bretagne

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar RaphaëlG » 03 octobre 2016 à 20:54

Bruno78 a écrit :
M a écrit :C'est toujours surprenant les dates de sortie. J'ai trouvé le premier tome en librairie samedi.

C'est marrant, tu es la 2ème personne en 2 jours qui dit l'avoir vu samedi, alors qu'il ne sort en effet qu'aujourd'hui. Certains libraires ne sont plus si consciencieux, de nos jours.

Tu peux en ajouter une troisième. Samedi, il était sur les rayons de ma librairie préférée. Tout comme les nouveautés Folio censées paraitre cette semaine.
"La lecture, lui avait soufflé son thérapeute, avait probablement été sa première drogue."
William GIBSON, Histoire zéro (2010 - traduction Doug Headline & Jean Esch)
Avatar de l’utilisateur
yogo
Little Green Man
Messages : 317
Enregistré le : 05 septembre 2012 à 19:11

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar yogo » 03 octobre 2016 à 20:56

J'ai encore perdu une occasion de me taire... :-(
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6740
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Thomas Day » 04 octobre 2016 à 06:52

Apophis a écrit :Un premier retour, après environ 100 pages : c'est très, très bon. Plus fluide et moins rempli de circonvolutions verbales que je ne m'y attendais. Il reste quelques scories, mais dans l'ensemble, ça reste prenant et très intéressant à lire.


Romain a un style qui n'est pas "simple", mais il a un style ; l'uniformisation des styles en space opera qui tendent tous vers le thriller à l'américaine (limpide, fluide, utilitaire... et délayé) me semble assez fatigante en tant que lecteur. Il y a de moins en moins d'auteurs dont on reconnait le style, comme on reconnait au premier coup d'oeil le trait de certains illustrateurs de BD (Mignola par exemple). Je ne suis pas sûr que Romain connaisse l'oeuvre space opera de Michel Demuth (très sincèrement je n'ai jamais pensé à lui poser la question), et même si Latium n'a globalement aucun rapport avec Les Galaxiales, j'y ai retrouvé cette volonté de ne pas faire à l'américaine, de trouver une voie littéraire propre, européenne, une esthétique future propre. Le travail d'un éditeur (tel que je le conçois) c'est de permettre à l'auteur de publier le livre qu'il voulait publier, c'est lui permettre d'aller au bout de son projet, et non publier un autre livre sans doute plus facile à mettre dans une boîte, un rayon, une case. Le style, controuvé, parfois "oblique" (que j'oppose à utilitaire), fait partie du projet...

Apophis a écrit :La comparaison avec Banks et Simmons n'est en rien du marketing, elle est criante sur certains points (j'en suis au premier dialogue avec Anaximandre, qui fait furieusement penser à Ummon, par exemple). Même celle que faisait Gilles avec Egan me paraît assez pertinente : il y a des moments où on est à la limite de la Hard-SF (bien que l'absence de l'énergie de Fusion me paraisse assez curieuse, alors que les Nefs exploitent l'Antimatière...).


Latium n'est pas de la hard-SF, car comme tout les autres composantes du projet (philosophie, Histoire, biologie, psychologie), la science y est passé au tamis de l'ironie ; ce jeu permanent : philosopher en s'amusant, s'amuser en philosophant. Le diptyque joue avec la philosophie, la SF et évidemment ses caractéristiques propres (vertiges méthaphysiques, sense of wonder, futur de l'humanité, de l'informatique, de la robotique, des sociétés humaines).
Dans mon souvenir (d'une lointaine conversation avec Romain), il y a une explication "monadique" à l'absence d'énergie de fusion...

GD, directeur de le collection Lunes d'encre

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »