Latium, Romain Lucazeau

Avatar de l’utilisateur
Lutin
Little Green Man
Messages : 391
Enregistré le : 24 juillet 2009 à 15:15
Contact :

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Lutin » 12 octobre 2016 à 19:24

Pour ajouter mes deux grains de sel.

Je confirme que passer de L'ancillaire, tome 3 de Leckie à Latium de Lucazeau en terme de prose cela pique un peu les neurones dans les premières pages. Au point de demander si nous avons une bonne maîtrise du français, ou si la lecture de la trilogie multi-primée déconnecte ces mêmes neurones.

J'apprécie grandement le style, très agréable malgré mes réserves initiales.

Pour les notes en bas de page, je les trouve trop nombreuses, surtout avec quelques évidence, comme l'océan. Elles coupent trop souvent la lecture.

Pour l'anecdote, j'en suis à la note XXXVI (p99) sur lAnabase... Je viens de rédiger une critique évoquant Xénophon et L'Anabase ( chronique avec Anabase!! ). J'ai trouvé cette coïncidence très cocasse.

Je continue ma lecture.
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 722
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Apophis » 12 octobre 2016 à 20:42

La différence, c'est que dans l'Ancillaire 3, il faut construire toi-même les phrases : il m'est arrivé d'en relire certaines quatre fois sans parvenir à en saisir le sens (je ne parle pas des discordances d'accord intentionnelles, auxquelles je me suis "habitué" depuis le tome 1), sans parler du nombre ahurissant de celles où il n'y a aucun sujet (tu sais, un des deux éléments indispensables à la construction d'une phrase dans la langue française). Donc en gros, tu es passée d'un livre qui multiplie les passages sans queue ni tête (l'Ancillaire 3) à un autre (Latium) qui a été rédigé dans un excellent français.
Avatar de l’utilisateur
Lutin
Little Green Man
Messages : 391
Enregistré le : 24 juillet 2009 à 15:15
Contact :

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Lutin » 12 octobre 2016 à 20:49

Apophis a écrit :La différence, c'est que dans l'Ancillaire 3, il faut construire toi-même les phrases : il m'est arrivé d'en relire certaines quatre fois sans parvenir à en saisir le sens (...)


Tu m'as fait rire Apophis! Oui, il y a des éléments indispensables dans la langue française!

Je ne suis guère surprise que tu es du lire des phrases 3 ou 4 phrases de l'Ancillaire ( je suis également rassurée). AU début de Latium, j'ai du lire 3 ou 4 fois plein de phrases.... Pour ma défense, je venais d'y passer directement après l'Ancillaire!
Avatar de l’utilisateur
Pyjam
Cookie Monster
Messages : 680
Enregistré le : 12 janvier 2016 à 13:57
Localisation : Babylon 5

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Pyjam » 12 octobre 2016 à 21:02

Vous m'avez convaincu : je vais attendre La Grammaire de l'ancillaire.
Euh... J’aime pas les chefs-d’œuvres. Souvent, on s’emmerde.
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 908
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Herbefol » 13 octobre 2016 à 12:26

Arrivé à la moitié de ce premier volume, le constat reste le même : les notes de bas de pages sont gênantes et je n'y ai pour l'instant trouvé aucune info vraiment utile à l'histoire. C'est parfois même redondant avec le récit (et là, franchement, c'est ballot). J'ai ainsi eu droit ce matin à une note sur la bataille des Champs Catalauniques, alors que les éléments importants de la bataille sont donnés juste après dans le texte. Je ne vois pas trop l'utilité de donner deux fois la même information.
De façon plus générale, je trouve que ces notes ont un côté "regarde lecteur, là je fais référence à ci ou à ça." Pour moi, quand on colle une référence dans un texte on doit se débrouiller pour que ça ne gène pas le lecteur qui ne la comprendrait pas, tout en "récompensant" le lecteur qui la verrait. En tout cas, ça ne nécessite aucunement de mettre une note pour la signaler.
Je suis en train d'imaginer d'autres ouvrages de sf avec le même traitement. Du genre Hypérion, avec des notes partout pour expliquer d'où viennent les noms,quelles sont les références, etc.

J'ai aussi un petit soucis avec la superposition de description physique et "numérique", les entités existant sur les deux plans. Disons que je ne vois pas la nécessité pour les noèmes de se doter d'une apparence physique alors qu'ils n'interagissent qu'entre eux. A part pouvoir donner au lecteur des scènes où les protagonistes se regardent comme ci, serrent les lèvres comme ça, etc. Bref, j'ai l'impression d'un artifice qui n'est pas forcément cohérent avec l'univers développé.

Détail en passant : je comprends que les mots grecs obscurs apparaissent en italique pour qu'on les repèrent bien. Mais pourquoi le mot proconsul subit-il le même traitement ? Ce n'est pas le mot le plus courant qui soit, mais ça rien d'une invention ou de l'exhumation d'un terme obscur.

Bref, j'ai beaucoup de trucs sur lesquels râler. Et c'est bien dommage parce que le bouquin est plutôt bien écrit et il est possible que tout ça mène vers quelque chose d'intéressant. Mais pour le moment, je réserve clairement mon jugement (surtout pour un roman qui coutera à son lecteur une grosse quarantaine d'euros).

Note : il y a quelques parenthèses manquantes dans certaines répliques d'Anaximandre (je suis développeur donc je compte les parenthèses).
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Evil for Evil de Parker, Mechanical Failure de Zieja, le baiser du rasoir de Polansky, Lum'en de Genefort et Empire Games de Stross.
Avatar de l’utilisateur
M
Grand Ancien
Messages : 2389
Enregistré le : 20 juin 2009 à 20:41

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar M » 13 octobre 2016 à 12:56

Ecrire une note en bas de commentaire quand tu râles contre les dites notes à quelque chose de profondément ironique que j'adore.

Plaisanterie mise à part, j'attends ton avis définitif. Pour le moment c'est un des seuls "négatifs".
"Sauvez un arbre, mangez un castor"
Herbefol
Prince-Marchand
Messages : 908
Enregistré le : 20 avril 2009 à 18:36

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Herbefol » 13 octobre 2016 à 14:35

M a écrit :Ecrire une note en bas de commentaire quand tu râles contre les dites notes à quelque chose de profondément ironique que j'adore.

D'autant plus que c'est involontaire. :-)
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Evil for Evil de Parker, Mechanical Failure de Zieja, le baiser du rasoir de Polansky, Lum'en de Genefort et Empire Games de Stross.
Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Axiomatique
Messages : 114
Enregistré le : 10 décembre 2012 à 08:39
Contact :

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Cédric Jeanneret » 13 octobre 2016 à 21:58

Thomas Day a écrit :L'avis de Cédric Jeanneret
(Attention : gros spoil d'entrée de jeu...)

GD


Navré pour le spoil, mais j'admet que je ne vois pas très bien ce que je révèle dans ma chronique qui n'est pas évident avant la lecture ou très rapidement après le début du roman...

Mais dans tous les cas j'attend le tome 2 avec impatience !
Avatar de l’utilisateur
Apophis
L'équipe du Bélial'
Messages : 722
Enregistré le : 07 janvier 2016 à 15:54
Contact :

Re: Latium, Romain Lucazeau

Messagepar Apophis » 13 octobre 2016 à 22:21

Cédric Jeanneret a écrit :Navré pour le spoil, mais j'admet que je ne vois pas très bien ce que je révèle dans ma chronique qui n'est pas évident avant la lecture ou très rapidement après le début du roman...


Le point de divergence et la nature de l'Hécatombe, je dirais...

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »