EDOGAWA Ranpo - L'Île panorama

Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1854
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

EDOGAWA Ranpo - L'Île panorama

Messagepar Nébal » 12 juin 2016 à 15:57

Image

Enfin lu L'Île panorama, d'Edogawa Ranpo. Peut-être pas du fantastique à proprement parler, mais ça louche suffisamment dessus pour qu'on en cause ici, je suppose ?

En tout cas, c'est très bizarre, et très chouette.

Hop : EDOGAWA Ranpo, L'Île panorama
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2544
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: EDOGAWA Ranpo - L'Île panorama

Messagepar ubikD » 12 juin 2016 à 16:36

Tu me rappelles qu'il faut que je poursuive mon exploration de son œuvre.
Avatar de l’utilisateur
Algernon
Cookie Monster
Messages : 584
Enregistré le : 03 novembre 2014 à 13:24

Re: EDOGAWA Ranpo - L'Île panorama

Messagepar Algernon » 12 juin 2016 à 16:50

Si vous ne la connaissez pas encore, je conseille fortement à tous deux l'adaptation manga de Suehiro Maruo.

Image
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 1287
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: EDOGAWA Ranpo - L'Île panorama

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 12 juin 2016 à 17:10

Et je conseille vivement Le démon de l'île solitaire, chez Wombat, qui est vraiment, mais alors vraiment something else.
Avatar de l’utilisateur
Tétard
Axiomatique
Messages : 127
Enregistré le : 22 avril 2009 à 22:45

Re: EDOGAWA Ranpo - L'Île panorama

Messagepar Tétard » 12 juin 2016 à 19:47

C'est en effet très particulier... peut-être le plus mauvais roman qui me soit jamais passé entre les mains. C'est sans doute moi, mais en le lisant les seuls mots qui me venaient à l'esprit étaient : ridicule, d'une crédibilité nulle, style exécrable. Si je l'avais acheté, il aurait pu finir à la poubelle (ce qui ne m'est arrivé qu'une seule fois, pour ceci).
En même temps, E. A. Poe me tombe des mains, ceci explique peut-être cela.
On offre de face la vérité à son égal : on la laisse entrevoir de profil à son maître.
(Chamfort, Eloge de La Fontaine)
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1854
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: EDOGAWA Ranpo - L'Île panorama

Messagepar Nébal » 12 juin 2016 à 19:54

A ce point ? Quand même ?

(Et sinon j'ai moi aussi un gros problème avec Poe.)
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 1287
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: EDOGAWA Ranpo - L'Île panorama

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 13 juin 2016 à 01:59

Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1854
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: EDOGAWA Ranpo - L'Île panorama

Messagepar Nébal » 17 août 2016 à 11:31

L'adaptation en BD, donc...

Hop : Ranpo EDOGAWA et Suehiro MARUO, L'Île panorama
Avatar de l’utilisateur
Weirdaholic
Axiomatique
Messages : 150
Enregistré le : 12 février 2021 à 15:38
Contact :

Re: EDOGAWA Ranpo - L'Île panorama

Messagepar Weirdaholic » 09 avril 2021 à 18:40

Algernon a écrit :Si vous ne la connaissez pas encore, je conseille fortement à tous deux l'adaptation manga de Suehiro Maruo.

Image


Encore un up, désolé... mais je confirme que l'adaptation manga de Suehiro Maruo sublime l'oeuvre originelle d'Edogawa Ranpo. Son adaptation de la nouvelle La Chenille vaut tout autant le coup d'oeil, je crois l'avoir déjà dit quelque part ici.

Concernant le style de Ranpo (japonais à la base, je le rappelle), je soupçonne, au vu des disparités entre les différentes traductions, que beaucoup de ses romans ne sont pas très bien traduits... (J'ai lu pratiquement tout de lui, sauf Le Démon de l'île solitaire, justement)

Ceux qui ont lu le récent recueil Un amour inhumain, traduit par Miyako Slocombe (excellente traductrice, même si, parait-il, elle a tendance à tirer les textes qu'elle traduit, notamment des mangas, dans son univers), savent qu'il écrivait plutôt bien, quoique de façon très classique (lointainement inspirée de Poe, mais pas non plus calquée sur lui).

(La traduction du japonais est un souci, je pense que beaucoup de choses se perdent, sauf quand les traducteurs choisissent délibérément de calquer la structure des phrases originales, comme pour La Face d'un autre d'Abe Kobo ou les novellas complètement barrées d'Akiyuki Nosaka...)

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »