La Panse, Léo Henry

Avatar de l’utilisateur
Headcrab
Patrouilleur temporaire
Messages : 22
Enregistré le : 22 janvier 2016 à 22:32

Re: La Panse, Léo Henry

Messagepar Headcrab » 22 janvier 2017 à 01:31

Je viens de le terminer également, c'est en effet réussi, je l'ai dévoré en 2 jours. C'est plus du thriller qu'autre chose, mâtiné bien entendu de fantastique comme il faut. Je pense que ça plaira encore plus aux parisiens parce que malgré ma méconnaissance totale du coin j'ai apprécié les descriptions de la Défense et des quartiers dans lesquels on déambule qui ont une place importante dans le récit.
Avatar de l’utilisateur
Léo Henry
Axiomatique
Messages : 156
Enregistré le : 27 décembre 2011 à 15:48

Re: La Panse, Léo Henry

Messagepar Léo Henry » 02 mars 2017 à 11:12

La Panse est dans les bacs ce jour.

Interviou sur ActuSF-tévé.

Et des critiques sur les blogs de Les mots étaient livres, Ninehank et La Geekette.
Avatar de l’utilisateur
Nébal
L'équipe du Bélial'
Messages : 1750
Enregistré le : 20 avril 2009 à 20:03
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: La Panse, Léo Henry

Messagepar Nébal » 16 avril 2017 à 22:14

Lu et beaucoup apprécié.

Léo Henry livre bien le "thriller d'infiltration lovecraftien" promis par la quatrième de couv', et habilement encore.

Le jeu sur l'urbanisme et l'architecture de la monstrueuse Défense la transforme en une sorte de R'lyeh sur Seine, tandis que la dimension sociale de l'intrigue, très bien vue et finalement assez subtile, véhicule l'angoisse dans le contexte aliénant et déshumanisant d'un travail censément émancipateur (SBAF) ; or c'est là qu'est la secte.

Tout cela se mélange très bien, et produit un livre cohérent de bout en bout, un thriller intelligent (il faut croire que ça arrive), et intelligemment lovecraftien.

Dans la veine "pop" de l'auteur, c'est une vraie réussite - et singulière, même si, çà et là, ça m'a immanquablement fait penser à d'autres choses, du genre de Society de Brian Yuzna, par moments du Eyes Wide Shut de Kubrick, dans un autre registre de Notre-Dame des Ténèbres de Fritz Leiber, et des passages que consacre Houellebecq à l'architecture chez Lovecraft dans sa lecture Contre le monde, contre la vie. Ce qui n'est en rien un reproche.
Avatar de l’utilisateur
Le chien critique
Axiomatique
Messages : 190
Enregistré le : 23 juin 2016 à 11:41
Contact :

Re: La Panse, Léo Henry

Messagepar Le chien critique » 21 janvier 2019 à 17:57

Moins enthousiaste que Nébal, mais un roman très addictif qui se lit d'une traite. Et s'oublie tout aussi vite ?
Mon avis

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »