Walkaway, Cory Doctorow

Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Radieux
Messages : 213
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Walkaway, Cory Doctorow

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 04 janvier 2019 à 15:27

Air est un bouquin étrange qui a accumulé beaucoup de prix (et pas des moindres)... Très sincèrement, je ne l'ai pas fini, pas parce que c'était mauvais ou inintéressant mais tout simplement parce que je n'arrivais pas à répondre à la question "qui va acheter ça ?"
Pour moi c'est un bouquin pour écrivains (pas pour lecteurs) et cette critique me conforte dans cette impression.

GD
Avatar de l’utilisateur
Mike Dyson
Patrouilleur temporaire
Messages : 31
Enregistré le : 26 novembre 2018 à 12:21
Localisation : Paris

Re: Walkaway, Cory Doctorow

Messagepar Mike Dyson » 04 janvier 2019 à 15:33

Je me souviens l'avoir également abandonné.
Avatar de l’utilisateur
Popars
Vandale du vide
Messages : 5
Enregistré le : 08 novembre 2018 à 20:34
Localisation : Dans les brumes oniriques de Kadath

Re: Walkaway, Cory Doctorow

Messagepar Popars » 06 janvier 2019 à 09:41

Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Il existe des figures 4, 5, 6, 7... qui produisent le même résultat final. La plus courante c'est "le bouquin a rien fait aux USA ; on laisse tomber".


Ce dernier point est fort dommage, car il sous-entend que sur le plan culturel, un lecteur US et son milieu (fandom mais aussi au-delà) prédominent face aux lecteurs de pays étrangers. Et bien que la pop culture et la culture geek sont en partie uniformiser via la mondialisation, il existe pourtant bien des façons pour un public d’accueillir une oeuvre.
Bon, après, je songe au paysage éditorial de la France vs USA des années 70-80, cela à bien changé, et puis vu le contexte éditorial, je comprend tout à fait qu'une maison d'édition ne veuille pas investir sur un livre au devenir incertain.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Radieux
Messages : 213
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Walkaway, Cory Doctorow

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 06 janvier 2019 à 12:40

Popars a écrit :
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire a écrit :Il existe des figures 4, 5, 6, 7... qui produisent le même résultat final. La plus courante c'est "le bouquin a rien fait aux USA ; on laisse tomber".


Ce dernier point est fort dommage, car il sous-entend que sur le plan culturel, un lecteur US et son milieu (fandom mais aussi au-delà) prédominent face aux lecteurs de pays étrangers. Et bien que la pop culture et la culture geek sont en partie uniformiser via la mondialisation, il existe pourtant bien des façons pour un public d’accueillir une oeuvre.
Bon, après, je songe au paysage éditorial de la France vs USA des années 70-80, cela à bien changé, et puis vu le contexte éditorial, je comprend tout à fait qu'une maison d'édition ne veuille pas investir sur un livre au devenir incertain.


Ce cas de figure n'arrive à mon sens que dans les "grosses" maisons qui ont un service marketing et attendent un "plan média". Quand je vois ce qu'on me demande chez Albin Michel (pour garantir une bonne mise en place), des blurbs, des articles à traduire, des critiques élogieuses, un angle, etc. Après on peut faire sans, mais on descend à 1500, 2000 mises en place - ce qui est clairement insuffisant pour une traduction. Les mentalités changent, la mise en place n'est plus forcément le but n°1, mais en même temps on me demande d'extraire un livre du mon catalogue par an, sur lequel on joue "tous réseaux sauf hyper, marketing digital, etc". Jeudi 10 je présente The Gone world de Tom Sweterlitsch dans cette optique, si je les convaincs on passe de 6000ex de premier tirage à 12 000 avec un objectif de mise en place de 8000 au lieu de 4500.

GD
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Cookie Monster
Messages : 657
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Walkaway, Cory Doctorow

Messagepar Aldaran » 06 janvier 2019 à 13:02

Les États-Unis dominant le paysage culturel français, je peux me tromper mais j'ai le sentiment que c'est loin d'être récent, non ?
Ce que je ne sais pas, c'est combien d'exemplaires se vendent d'un bouquin qui ne « fait rien » là-bas. Plus qu'un bouquin qui fait un carton ici, je suppose ? Du coup, quel est le critère pour décider de l'abandonner ?
Merci pour cette discussion intéressante.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Radieux
Messages : 213
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Walkaway, Cory Doctorow

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 07 janvier 2019 à 09:50

Aldaran a écrit : Du coup, quel est le critère pour décider de l'abandonner ?


Le critère pour une traduction coûteuse c'est l'incapacité à pouvoir le mettre en place à X000 exemplaires. Les libraires sont au courant de l'antériorité des titres et sur des nouveaux auteurs, il faut avoir des arguments en béton pour soutenir la mise en place : blurbs, adaptation ciné, etc. Dans un département qui fait 3 millions de chiffres d'affaire et qui dégage sa marge opérationnelle on ne va probablement pas t'empêcher de publier le recueil de machine trucmuche auquel tu crois beaucoup, que tu as payé 3000 euros et que tu tires à 3000 ex, par contre si ton département ne pèse de 600 000 euros et que tu n'atteins pas ta marge opérationnelle, le premier truc qui va passer à la trapper c'est le recueil ou le roman de l'inconnu(e) qui est passé totalement inapperçu de l'autre côté de l'océan.
Il y a des éléments objectifs et des éléments subjectifs. La déclaration : "c'est génial vous allez m'en mettre 6000 en place", ça fera juste rire tout le monde. Si t'as de la presse en plus, des blurbs d'auteurs connus, une vente ciné ou télé ; évidemment ça marche mieux.

GD

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »