La Chose en soi, Adam Roberts

Avatar de l’utilisateur
Razheem L'insensé
L'équipe du Bélial'
Messages : 1915
Enregistré le : 23 octobre 2009 à 17:31
Localisation : Lille
Contact :

La Chose en soi, Adam Roberts

Messagepar Razheem L'insensé » 28 juin 2017 à 20:08

Image

"Two men while away the days in an Antarctic research station. Tensions between them build as they argue over a love-letter one of them has received. One is practical and open. The other surly, superior and obsessed with reading one book – by the philosopher Kant.

As a storm brews and they lose contact with the outside world they debate Kant, reality and the emptiness of the universe. The come to hate each other, and they learn that they are not alone."

"Deux hommes passent leurs jours dans une station de recherche de l'Antarctique. Les tensions entre eux grandissent à mesure qu'ils débattent autour d'une lettre d'amour que l'un d'entre eux a reçu. L'un est réaliste et ouvert. L'autre est renfermé, condescendant et obsédé par la lecture d'un livre - écrit par le philosophe Kant.

Alors qu'une tempête se prépare et qu'ils perdent tout contact avec le monde extérieur, ils débattent à propos de Kant, de la réalité et de la vacuité de l'univers. Ils en viennent à se haïr l'un l'autre, et apprennent qu'ils pourraient ne pas être seuls."


La critique du roman sur Just A Word.

La critique de Gromovar.

Un immense (immense) merci à Gilles Dumay qui l'avait cité sur un autre topic, et à Gromovar pour sa critique qui a achevé de me convaincre.
Sérieux, faut traduire ce roman.
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12972
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: The Thing Itself, Adam Roberts

Messagepar Erwann » 05 septembre 2018 à 14:12

Lu : mouais. L'intrigue principale est intéressante et propose de bonnes idées au travers de l'application concrète de la philosophie de Kant (enfin, pour autant que je puisse en juger vu que je n'y connaissais rien auparavant). Peut-être ai-je loupé un détail ou deux (ou plus), mais je n'ai pas compris l'intérêt des chapitres intercalaires — certes, l'auteur en justifie vaguement deux vers la fin, mais c'est léger. En tant que récits indépendants pastichant De Quincey ou Joyce ou inventant une société future kantienne, c'est amusant ; au sein du roman, ça m'a paru un peu vain.
Avatar de l’utilisateur
FeydRautha
L'équipe du Bélial'
Messages : 1578
Enregistré le : 09 mars 2018 à 15:04

Re: The Thing Itself, Adam Roberts

Messagepar FeydRautha » 05 septembre 2018 à 16:11

Tout pareil qu'Erwann !
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12972
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: The Thing Itself, Adam Roberts

Messagepar Erwann » 05 septembre 2018 à 16:21

En fait, je suis encore moins enthousiaste que toi, FeydRautha. Le roman commence fort, je suis bien d'accord ; les discussions entre Peta et ce pauvre Gardner sont marrantes, mais la non-explication du "comment" de la manipulation de l'espace-temps m'a agacé. Et bon, je n'ai juste pas été vraiment pris dans l'intrigue.
(Ah, j'ignorais que « Baedeker's Fermi » et « Thing and Sick » avaient fait l'objet d'une publication préalable. Pas étonnant, donc.)
(Quant au chapitre narrant la grossesse de Lunita à Gibraltar, plus que Perec ou Sollers, c'est surtout un pastiche du 18e chapitre de Ulysse de James Joyce, avec le fameux monologue de Molly Bloom.)(Y en a même une chanson…)
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Paul Durastanti
L'équipe du Bélial'
Messages : 1211
Enregistré le : 19 avril 2009 à 21:35

Re: The Thing Itself, Adam Roberts

Messagepar Pierre-Paul Durastanti » 05 septembre 2018 à 16:57

Moui. Roberts, il y a un côté agaçant, pasticheur (on sait qu'il adore l'exercice, sous pseudonyme), érudit voire prétentieux, qui me gave souvent. Autant j'ai adoré son Jack Glass -- dont, incidemment, je m'étonne qu'il n'ait pas d'édition poche --, autant divers autres trucs m'ont agacé au possible. Le genre de gars qui se croit un peu trop futé pour son bien...
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12972
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: The Thing Itself, Adam Roberts

Messagepar Erwann » 10 septembre 2018 à 11:19

Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 12972
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: The Thing Itself, Adam Roberts

Messagepar Erwann » 18 décembre 2020 à 18:10

1986. Charles Gardner et Roy Curtius sont isolés sur une base en Antarctique. Ils participent au programme de recherche d’éventuels signaux en provenance d’une intelligence extraterrestre. Si Charles est pragmatique et expansif, Roy est taciturne et, surtout, obsédé par la lecture de la Critique de la raison pure.
Leur cohabitation forcée va virer à l’inimitié à cause d’une lettre : une de celles que Charles a reçues et qu’il a accepté de vendre, sans l’avoir lue, à Roy qui ne reçoit jamais de courrier. La tension est à son comble lorsque celui-ci prétend avoir résolu le paradoxe de Fermi grâce aux textes de Kant. Serait-il devenu fou ? Représente-t-il un danger, alors qu’une tempête éclate à l’extérieur et qu’aucun secours n’est envisageable avant plusieurs jours ? La vision récente du film [i]The Thing
, de John Carpenter, n’est pas pour rassurer Charles…
À la fois roman d’aventures drolatique et tour de force littéraire érudit, La Chose en soi nous emporte dans un voyage effréné à travers le temps et confirme l’immense talent d’Adam Roberts.[/i]

La Chose en soi, roman d'Adam Roberts traduit de l'anglais par Sébastien Guillot, sortira le 13 janvier dans la collection "Lunes d'encre" de Denoël.
La fiche du livre.
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 7038
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: The Thing Itself, Adam Roberts

Messagepar Thomas Day » 20 décembre 2020 à 11:35

Pierre-Paul Durastanti a écrit :Autant j'ai adoré son Jack Glass -- dont, incidemment, je m'étonne qu'il n'ait pas d'édition poche --, autant divers autres trucs m'ont agacé au possible.



Jack Glass annoncé en poche chez Folio-SF pour le 7 janvier prochain.

Sinon, j'ai une pensée émue pour Sébastien Guillot qui a dû bien s'amuser à traduire La Chose en soi, livre que je relirai avec plaisir en français, tant certaines parties m'ont fait souffrir en anglais.

TD
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 7038
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: La Chose en soi, Adam Roberts

Messagepar Thomas Day » 16 février 2021 à 10:35

Le Maki a écrit :Un vrai plaisir de lecture, un émerveillement et une découverte.


La Chose en soi dans Les lectures du Maki.

TD

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »