Autonome, Annalee Newitz

shayol78
Patrouilleur temporaire
Messages : 14
Enregistré le : 24 septembre 2015 à 20:43

Autonome, Annalee Newitz

Messagepar shayol78 » 30 octobre 2017 à 10:43

Quelqu'un sait-il si un éditeur français a acheté les droits du roman Autonomous d'Annalee Newitz ? De nombreuses critiques très favorables et son interview dans le dernier numéro de Locus donnent vraiment envie.
Quelqu'un l'a-t-il déjà lu ?
Avatar de l’utilisateur
Thomas Day
Modérateur
Messages : 6567
Enregistré le : 22 avril 2009 à 14:40

Re: Autonomous

Messagepar Thomas Day » 30 octobre 2017 à 10:57

shayol78 a écrit :Quelqu'un sait-il si un éditeur français a acheté les droits du roman Autonomous d'Annalee Newitz ? De nombreuses critiques très favorables et son interview dans le dernier numéro de Locus donnent vraiment envie.
Quelqu'un l'a-t-il déjà lu ?


Gromovar

TD
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9652
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Autonomous, Annalee Newitz

Messagepar Erwann » 30 octobre 2017 à 11:41

Lu. Autonomous est sympa, avec quelques pistes de réflexions intéressantes, mais pas de quoi se relever la nuit. Par certains aspects, ça m'a fait penser par certains aspects à Afterparty (mais avec des robots).
Avatar de l’utilisateur
Erwann
Modérateur
Messages : 9652
Enregistré le : 25 mai 2010 à 17:37
Localisation : Sol-3

Re: Autonome, Annalee Newitz

Messagepar Erwann » 06 juin 2018 à 13:05

2144. Jack Chen, une ancienne scientifique et militante antibrevets, synthétise désormais des médicaments pirates. Robin des bois des temps modernes, elle sillonne les océans dans son sous-marin, vendant ses produits à bas prix aux populations incapables de s’offrir les molécules originales. Mais sa dernière «création», dérivée du Zacuity, une pilule qui augmente l’attrait pour son travail, semble provoquer une addiction très rapide, et les morts se multiplient. Toutes les victimes se sont, littéralement, tuées à la tâche.
Persuadée que ce n’est pas elle qui est coupable, mais la molécule originale, Jack va tout mettre en œuvre pour le prouver et trouver un remède. Mais, afin de la faire taire définitivement, on a lancé à ses trousses un biobot militaire, Paladin, dont c’est la première mission sur le terrain.
Autonome, premier roman d’Annalee Newitz, pose un regard sans concession sur notre société et sur ce que l'on souhaite en faire. Notamment, sera-t-il encore possible d’être libre quand tout, même l’être humain, pourra être possédé?


Autonome, premier roman donc d’Annalee Newitz, traduit de l'anglais par Gilles Goullet, sortira le 7 juin dans la collection "Lunes d'encre" de Denoël.
La fiche du livre.
PascalG
Cookie Monster
Messages : 526
Enregistré le : 20 avril 2009 à 17:52

Re: Autonome, Annalee Newitz

Messagepar PascalG » 06 juin 2018 à 13:35

Le roman vient de recevoir le Annual Lambda Literary Awards 2017 du meilleur roman LGBTQ de SF/Fantasy/Horreur. Enfin, si j'ai bien tout compris...
Avatar de l’utilisateur
Gromovar
L'équipe du Bélial'
Messages : 352
Enregistré le : 27 janvier 2012 à 23:55

Re: Autonome, Annalee Newitz

Messagepar Gromovar » 03 juillet 2018 à 19:36

Si ça plait aux LGBTQ, alors ça suffit à en faire un bon livre ;)
----
Eric Jentile
Avatar de l’utilisateur
Aldaran
Cookie Monster
Messages : 590
Enregistré le : 13 août 2009 à 15:05

Re: Autonome, Annalee Newitz

Messagepar Aldaran » 03 juillet 2018 à 20:45

C'est ce qui m'agace, dans cette histoire. Est-ce un critère ?
Certains Vonarburg ou d'autres auteurs (Varley, of course...)
vont se voir attribuer le même statut, un jour. Ça n'ajoute aucun
sens à ce qu'ils ont déjà dit, pour qui a su les lire.
Le schtroumpf grognon dirait : « Moi, j'aime pas les labels. »
Avatar de l’utilisateur
Gromovar
L'équipe du Bélial'
Messages : 352
Enregistré le : 27 janvier 2012 à 23:55

Re: Autonome, Annalee Newitz

Messagepar Gromovar » 04 juillet 2018 à 00:26

Va lire les commentaires sur la trilogie de Yoon Ha Lee. C'est absolument brillant et la moitié des com sont sur "mon dieu qua ça traite bien les genres et les trasngenres, etc."
----
Eric Jentile
Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire
Axiomatique
Messages : 142
Enregistré le : 18 mars 2018 à 12:27

Re: Autonome, Annalee Newitz

Messagepar Gilles Dumay - Albin Michel Imaginaire » 04 juillet 2018 à 05:57

Gromovar a écrit :Va lire les commentaires sur la trilogie de Yoon Ha Lee. C'est absolument brillant et la moitié des com sont sur "mon dieu qua ça traite bien les genres et les trasngenres, etc."


Dans l'Histoire de la SF cette période "LGBT" aura un nom, je suis prêt à le parier.
Le problème (littéraire, entendons-nous bien) que ça pose, a mon sens, c'est que j'ai l'impression que ça commence à tourner un peu en rond (tous les bouquins de SF ou presque qu'on me propose actuellement tournent autour des gender issues, en partie ou en totalité ; ça devient même un argument pour les agents). Une fois qu'on a lu la trilogie de Leckie, le Kameron Hurley où il n"y a que des femmes, Le Fleuve des dieux où il y a des personnages neutres, la trilogie Luna où tout le monde est plus ou moins pluri-sexuel (je me comprends), ben ok, non ?, on a fait le tour de la question. Déjà bien explorée par John Varley, Delany, Greg Egan et d'autres comme le rappelait Aldaran.
Dans Blackfish City de Sam J. Miller, il y a Soq. Voici ce qu'en dit une lectrice sur amazon :

" Soq is nonbinary which is wonderful, but there was a “what’s in your pants” moment. Although Soq called out the character who made the comment, it was questionable Soq was established as falling outside of the gender binary just by their use of “they/them” so it was really unneeded. There was one other part where Soq used a typically lesbian identities to talk about gay men. I know what Miller was trying to get across just from seeing Discourse on social media, but it was a poor choice of terms to use. Outside of those two passages, the book was really good with the LGBT content. "

Ca donne quand même l'impression qu'il faut bien cocher la case "LGBT content".

On l'a vu avec Leckie, Le Fleuve des dieux, les problématiques de genre donnent des textes extrêmement complexes à traduire en langue française. Blackfish city ne fait pas exception à la règle, il va falloir faire des choix tranchés pour Soq.

On est en plein genderpunk, un peu comme il y a eu la flambée cyberpunk autour du Neuromancien de William Gibson. Cette effervescence est sans doute aucun louable (c'est mon penchant progressiste qui parle), mais il ne faudrait pas qu'elle tourne à la caricature. D'une certaine façon, c'est une nouvelle forme de polarisation qui semble peu à peu remplacer les vieilles polarisations pour ou contre la guerre du Vietnam, progressistes / conservateurs, etc.

GD
Avatar de l’utilisateur
ubikD
L'équipe du Bélial'
Messages : 2069
Enregistré le : 19 avril 2009 à 19:29

Re: Autonome, Annalee Newitz

Messagepar ubikD » 04 juillet 2018 à 07:12

Honnêtement, si le bouquin est bon, le reste, je m'en fiche.

Additif : je précise ma pensée, un bon bouquin doit me procurer de l'émotion et de la réflexion, quitte à malmener mes certitudes. Après, je suis personnellement plus Camus que Sartre.
Modifié en dernier par ubikD le 04 juillet 2018 à 08:09, modifié 2 fois.

Retourner vers « Livres (autres maisons d'édition) »